SUIVEZ-NOUS SUR:
CHANGER DE LANGUE:

Revue de la Honda Odyssey 2005 Honda Odyssey AutoAubaine.com 4.6

Revue des Honda Odyssey 2005 à vendre

La Honda Odyssey 2005 est une jolie minifourgonnette à la fois très pratique, sécuritaire, confortable et spacieuse. Son habitacle est spécialement conçu pour la famille. Son moteur V6 est puissant, doux et économique. Néanmoins, la Honda Odyssey a fait l’objet de quelques rappels. 

Honda Odyssey 2005 à vendre

(1)
 
Honda Odyssey 2005 usagées à vendre sur le plus grand portail automobile de Honda Odyssey 2005 d'occasion au Québec - AutoAubaine.com. Abonnez-vous à nos alertes pour recevoir nos prochaines Honda Odyssey 2005 automatiquement par courriel!
Honda Odyssey Ex-l 2005 à vendre
HONDA ODYSSEY EX-L 2005 À VENDRE
Automatique
Ext: Noir, Int: Beige
St-Hubert, QC
6,495 $
202,000 Km.
Véhicule situé au 5465 boul. cousineau, saint-hubert, j3y 3l1 450-678-8887 financement disponible. honda odyssey ex-l 2005, transmission automatique, 7 places, 202 000 km certifié, moteur i-vtec v6 de 3.5l robuste
Elle pourrait redevenir la référence dans son segment

Je me suis rendu à Banff la semaine dernière pour faire l’essai de la nouvelle Honda Odyssey 2005.

Avant de vous présenter cette mini-fourgonnette, rappelons-nous comment Honda est entrée dans ce segment.   Voyant l’extrême succès des constructeurs Américains, surtout de Chrysler avec sa Caravan, c’est en 1995 que Honda produit sa première mini-fourgonnette  pour le marché Nord-Américain. 

 

Produite à partir de la plate-forme de l’Accord, elle partage aussi sa mécanique.  Elle se démarque des autres produits sur le marché avec ses quatre portières traditionnelles.  Cependant, malgré ces efforts, il n’y avait pas de quoi inquiéter quiconque dans ce segment à ce moment. 

 

En 1999, Honda décide d’être plus compétitive et développe une nouvelle plate-forme globale pour les camions légers.  Cette Odyssey,  de deuxième génération, est à ce point compétitive qu`elle devient vite la référence.  Elles possèdent de belles caractéristiques, telles qu`un moteur V6 puissant et une troisième rangée de bancs qui disparaissent dans le plancher .  La compétition s`est vite ajustée et voilà que Honda nous présente maintenant sa troisième génération de l’Odyssey.

 

Avec le modèle 2005, il faut parler d’une toute nouvelle mini-fourgonnette. Elle repose sur une toute nouvelle plate-forme globale de camion léger. Cette dernière sera utilisée pour le prochain Pilot et Acura MDX entre autres.  Cette nouvelle structure est 20% plus rigide que la précédente, ce qui se traduit par une tenue de route améliorée et un meilleur confort.   Les ingénieurs de Honda m’ont confié qu’ils disposent ainsi de plus de flexibilité et que cette plate-forme peut se moduler de façon à mieux s’adapter au type de véhicule choisi (VUS, mini-fourgonnettes, camionnettes).  

 

La première fois que l’on voit l’Odyssey 2005, on peut y retrouver des liens avec l’ancienne génération.  Elle demeure un véhicule imposant puisque les dimensions sont les mêmes.  Mais la carrosserie est toute nouvelle.  J’apprécie surtout le travail réalisé sur la partie avant du véhicule. La calandre est plus imposante et les phares sont beaucoup gros et de type projecteur. Ces changements rendent l`Odyssey très moderne. 

 

Plusieurs éléments de la carrosserie ont retenu mon attention et contribuent à améliorer l’aérodynamisme du véhicule.  C`est le cas du pare-brise incliné et du capot court, des rétroviseurs et du pilier A au design arrondi ainsi que de nombreux déflecteurs d’air sous le véhicule.  Chose certaine, personne ne restera indifférent à la nouvelle carrosserie même si celle-ci ne révolutionne pas le segment, mais brille par son efficacité.

Avant de vous présenter cette mini-fourgonnette, rappelons-nous comment Honda est entrée dans ce segment.   Voyant l’extrême succès des constructeurs Américains, surtout de Chrysler avec sa Caravan, c’est en 1995 que Honda produit sa première mini-fourgonnette  pour le marché Nord-Américain. 

 

Produite à partir de la plate-forme de l’Accord, elle partage aussi sa mécanique.  Elle se démarque des autres produits sur le marché avec ses quatre portières traditionnelles.  Cependant, malgré ces efforts, il n’y avait pas de quoi inquiéter quiconque dans ce segment à ce moment. 

 

En 1999, Honda décide d’être plus compétitive et développe une nouvelle plate-forme globale pour les camions légers.  Cette Odyssey,  de deuxième génération, est à ce point compétitive qu`elle devient vite la référence.  Elles possèdent de belles caractéristiques, telles qu`un moteur V6 puissant et une troisième rangée de bancs qui disparaissent dans le plancher .  La compétition s`est vite ajustée et voilà que Honda nous présente maintenant sa troisième génération de l’Odyssey.

 

Avec le modèle 2005, il faut parler d’une toute nouvelle mini-fourgonnette. Elle repose sur une toute nouvelle plate-forme globale de camion léger. Cette dernière sera utilisée pour le prochain Pilot et Acura MDX entre autres.  Cette nouvelle structure est 20% plus rigide que la précédente, ce qui se traduit par une tenue de route améliorée et un meilleur confort.   Les ingénieurs de Honda m’ont confié qu’ils disposent ainsi de plus de flexibilité et que cette plate-forme peut se moduler de façon à mieux s’adapter au type de véhicule choisi (VUS, mini-fourgonnettes, camionnettes).  

 

La première fois que l’on voit l’Odyssey 2005, on peut y retrouver des liens avec l’ancienne génération.  Elle demeure un véhicule imposant puisque les dimensions sont les mêmes.  Mais la carrosserie est toute nouvelle.  J’apprécie surtout le travail réalisé sur la partie avant du véhicule. La calandre est plus imposante et les phares sont beaucoup gros et de type projecteur. Ces changements rendent l`Odyssey très moderne. 

 

Plusieurs éléments de la carrosserie ont retenu mon attention et contribuent à améliorer l’aérodynamisme du véhicule.  C`est le cas du pare-brise incliné et du capot court, des rétroviseurs et du pilier A au design arrondi ainsi que de nombreux déflecteurs d’air sous le véhicule.  Chose certaine, personne ne restera indifférent à la nouvelle carrosserie même si celle-ci ne révolutionne pas le segment, mais brille par son efficacité.

L’intérieur de l`Odyssey m’a vraiment impressionné et le changement est complet.   La première chose que j’ai constatée, est, comme il est facile de prendre place à bord.  Cela est dû aux très grandes portières.

 

L’espace intérieur est immense et accueille facilement 8 passagers.  Une ingénieuse console peut s’insérer entre les bancs de la deuxième rangée, et même se transformer en siège pour la huitième place.  Parlant d’ingéniosités, on retrouve un compartiment de rangement sous le plancher, entre la première et la deuxième rangée, qui est à la fois divisé et pivotant.  La troisième rangée se dissimule toujours dans le plancher, mais les opérations pour y arriver ont été simplifiées. 

 

Le bloc instrument est vraiment réussi. Les cadrans sont gros et visibles, les commandes radio et la climatisation sont aussi faciles d’utilisation.  Le levier de vitesse a été déplacé dans la planche de bord et je le trouve plus accessible ainsi et plus sécuritaire.  Il y a d’autres caractéristiques qui amélioreront votre confort comme un système de navigation à commandes vocales, un système de divertissement avec DVD, des portes et un hayon à commande électrique, la climatisation trois zones, des détecteurs avants et arrières de stationnement, une excellente chaîne stéréo, le pédalier ajustable et bien d’autres. 

 

Je n’ai vraiment rien à dire sur le confort des bancs, la qualité des matériaux et surtout l’assemblage qui est sans reproche.  Vraiment, l’Odyssey possède un intérieur impeccable et bien adapté à la vie trépidante des familles d’aujourd’hui.

 

La grande innovation de l’Odyssey 2005 vient de sa mécanique.  Le moteur est un 3,5L. V6 I-VTEC de nouvelle génération qui développe 255 cv. à 5750 tr-min. avec un couple de 250 lb-pi à 5000 tr-min.  Mais la principale nouveauté repose dans le système VCM de désactivation automatique de tris cylindres.  Ceci permet de ne pas faire de compromis sur la puissance face à la concurrence et de faire des économies de carburant.   Les données de Honda parlent d’une économie de 1,3L en ville pour 11,7L aux 100km et de 1L sur la route pour 7,7L aux 100km.   Malheureusement, je n’ai pu confirmer ces chiffres.  La transmission est à 5 vitesses et le passage des vitesses est presque imperceptible.  La suspension est indépendante aux quatre roues et demeure similaire à l’ancienne.

Chez Honda, on croit avoir construit la mini-fourgonnette la plus sécuritaire sur le marché; ballons gonflables intelligents, rideaux gonflables aux trois rangées, cage de sécurité renforcée, zone de déformation.  Le tout appuyé par de nombreux tests de collision. 

 

Derrière le volant, vous allez également vous sentir en sécurité puisque le comportement de cette mini-fourgonnette est prévisible. On la sent très solide et on ne ressent que très peu les imperfections de la route.  Il faut dire que les pneus de 16 pouces aident dans ce cas.  Vous allez aussi apprécier le niveau d’insonorisation qui rend l’Odyssey très douce.

  

En 2005, il y a quelques changements dans les choix de modèles.  Il y a toujours les modèles d’entrée, EX et LX. Le modèle EX cuir vient remplacer le EX-L et une version haut de gamme tout équipée, Touring, qui ajoute le système de navigation et de divertissement.

 

Le prix n’est pas encore dévoilé, mais attendez-vous à payer entre 33000 $ et 45000 $.

 

J’ai été impressionné par la qualité générale de cette troisième génération d’Odyssey.  Honda s’attend à redevenir la référence dans le segment et n’a fait aucun compromis afin d`offrir une mini-fourgonnette sans reproche.  Je ne crois que pas que Chrysler, GM, ou Ford doivent s’inquiéter puisque Honda produira seulement 15 000 unités de ce véhicule pour le Canada.  Les versions hautes de gamme de leurs produits et les Toyota Sienna et Nissan Quest sont considérées comme les concurrences de l’Odyssey.


Auteur: Daniel Boudreault

×