SUIVEZ-NOUS SUR:
CHANGER DE LANGUE:

Dodge Journey 2009 de Blainville à vendre

Dodge Journey 2009 de Blainville à...
(2)
 
Parcourez nos Dodge Journey 2009 usagées à vendre à Blainville, QC sur le plus grand portail automobile de Dodge Journey 2009 d'occasion dans la région de Blainville, QC - AutoAubaine.com. Abonnez-vous à nos alertes pour recevoir nos prochaines Dodge Journey 2009 de Blainville, QC automatiquement par courriel!
Dodge Journey Sxt + 4x4 + 7 Places 2009 à vendre
DODGE JOURNEY SXT + 4X4 + 7 PLACES 2009 PRÈS DE BLAINVILLE, QC
Automatique
Ext: Beige, Int: Beige
Mirabel, QC (10,7 Km de Blainville, QC)
3,995 $
181,000 Km.
Dodge journey bienvenue chez occasion des laurentides où vous trouverez les véhicules au prix les plus compétitifs point final! situé au 16827 curé-labelle à mirabel j7j 2g7. sortie 35 de l'autoroute 15 nord à
Dodge Journey Awd 4dr R-t 2009 à vendre
DODGE JOURNEY AWD 4DR R-T 2009 PRÈS DE BLAINVILLE, QC
Automatique
Ext: Blanc, Int: Noir
Lemoyne, QC (16,1 Km de Blainville, QC)
7,995 $
107,000 Km.
Dodge journey awd 4dr r-t 2009 2009 dodge journey rt**financement 100% approuver dispo**awd(4x4 ****dodge journey r/t 2009 107 000 km (certifié)******awd(4x4), impeccable,tout équipé,7 passagers ,cuir sport,toit

Fiche technique de la Dodge Journey 2009

• Moteur:
6 cylindres de 3.5 litres
• Torque:
0 lbs à 4,000 RPM
• Carburant:
Ordinaire
• Capacité du coffre:
303 Litres
• Consommation:
• Poids du véhicule:
1,843 KG
Ville:  
13.0 Litres / 100 Km
• Longueur:
4.89 M
Route:  
8.0 Litres / 100 Km
• Largeur:
1.83 M
• Puissance:
0 hp à 6,400 RPM
• Hauteur:
1.69 M
 
 
 
Dodge Journey 2008 : l`aubaine de l`année?

Je viens de finir l’essai du nouveau sport utilitaire de Dodge, le Journey. Maintenant, je comprends mieux pourquoi Dodge a pris la décision d’abandonner sa Caravan courte au profit de la Grand Caravan en 2008.

Le Journey n’est pas un vrai véhicule sport utilitaire; on doit plutôt le qualifier de multisegment, le terme à la mode qui désigne un croisement entre deux types de voiture. Dans ce cas, Dodge mélange un sedan et un sport utilitaire.

Construit sur une plate-forme, il est capable de recevoir cinq ou sept passagers, offre le choix entre deux moteurs six ou quatre cylindres, en version traction ou intégrale. Le plus terrorisant pour la concurrence reste le prix de base qui m’a vraiment surpris compte tenu de la dimension du véhicule : 19 995 $. Même en ajoutant le coût des options, le prix reste très compétitif : le SE plus se vend 20 995 $, le SXT V6, 24 995 $ et le R/T, 27 995 $. La version à traction intégrale SXT affiche un prix de 27 595 $ et le sportif R/T, de 29 995 $.
 
Avec de tels avantages, je devais pousser plus loin mon enquête afin de déterminer si le Journey ne représentait pas l’aubaine de l’année, certains détails me dérangeant toujours. Ce véhicule nord-américain, construit au Mexique, est doté de pneus coréens : admettez que cela laisse perplexe ! En passant, non seulement faut-il penser à changer ces pneus de piètre qualité, mais aussi doit-on trouver des pneus d’hiver de la dimension adéquate. Pour l’instant, ce n’est pas possible.

Le Journey n’est pas un vrai véhicule sport utilitaire; on doit plutôt le qualifier de multisegment, le terme à la mode qui désigne un croisement entre deux types de voiture. Dans ce cas, Dodge mélange un sedan et un sport utilitaire.

Construit sur une plate-forme, il est capable de recevoir cinq ou sept passagers, offre le choix entre deux moteurs six ou quatre cylindres, en version traction ou intégrale. Le plus terrorisant pour la concurrence reste le prix de base qui m’a vraiment surpris compte tenu de la dimension du véhicule : 19 995 $. Même en ajoutant le coût des options, le prix reste très compétitif : le SE plus se vend 20 995 $, le SXT V6, 24 995 $ et le R/T, 27 995 $. La version à traction intégrale SXT affiche un prix de 27 595 $ et le sportif R/T, de 29 995 $.
 
Avec de tels avantages, je devais pousser plus loin mon enquête afin de déterminer si le Journey ne représentait pas l’aubaine de l’année, certains détails me dérangeant toujours. Ce véhicule nord-américain, construit au Mexique, est doté de pneus coréens : admettez que cela laisse perplexe ! En passant, non seulement faut-il penser à changer ces pneus de piètre qualité, mais aussi doit-on trouver des pneus d’hiver de la dimension adéquate. Pour l’instant, ce n’est pas possible.

Le style emprunte l’allure des nouveaux multisegments : un profil élancé, un toit élevé, une bonne fenestration. La calandre Dodge a été drôlement assagie afin de plaire à une clientèle plus large. Les belles grandes roues de 19 pouces qui équipent notre voiture d’essai (225-55/19) agrémentent le look du véhicule.

L’intérieur regorge de caractéristiques pratiques et innovatrices. D’abord, l’espace alloué aux passagers, en version 5 ou 7, justifie l’abandon de la Caravan courte. L’accès à la troisième rangée est un peu laborieux, mais les sièges de deuxième rangée se replient facilement. J’aime beaucoup la configuration de la console centrale et la position ergonomique du levier de vitesse, un exemple à suivre. Les deux espaces de rangement sous le plancher arrière et sous le siège du passager s’ajoutent à la boîte à gants réfrigérée et aux autres espaces traditionnels pour faire du Journey le plus logeable du segment. J’ai aussi apprécié les porte-gobelets illuminés, les sièges rehausseurs de deuxième rangée pour les enfants, l’éclairage d’ambiance et le lecteur DVD.
 
J’ai moins aimé le bloc instrument longitudinal et étroit, qui omet certains indicateurs tels que le compte-tours. Par ailleurs, le plastique est omniprésent; la qualité des matériaux et l’assemblage pourraient être améliorés.

Les deux moteurs proposés ont fait leurs preuves chez Chrysler. Le quatre cylindres de 2,4 litres et 170 CV est accouplé à une transmission manuelle à cinq vitesses ou automatique à quatre vitesses. La traction intégrale ne peut être jumelée à ce moteur, car la puissance se révèle tout juste suffisante pour un véhicule de cette taille, surtout avec une transmission automatique.   Le V6 de 3,5 litres est mieux adapté au véhicule, sa transmission à six vitesses est plus moderne. Les 235 CV sont nécessaires en version intégrale.   La consommation moyenne tourne autour de 13,5 L/100 km.

Il ne faut pas s’attendre à un comportement routier sportif, mais plutôt axé sur la sagesse. La suspension indépendante du Journey lui procure une belle douceur de roulement et l’insonorisation est honnête. Sous le véhicule, j’ai remarqué que les attaches de suspension et de caisses sont robustes. Par contre, les disques de freins à coeur ressorti ne sont pas efficaces pour dissiper la chaleur; je n’avais pas vu cela depuis longtemps. L’application d’un enduit antirouille est conseillée aux personnes qui veulent conserver leur voiture longtemps.
 
Le prix de l’essence élevé conjugué au ralentissement de l’économie aux États-Unis force les constructeurs à développer des véhicules plus polyvalents et moins énergivores. Le Journey est un multisegment qui reflète parfaitement cette nouvelle réalité tout en démontrant que Chrysler possède la capacité de s’adapter au marché. Dodge n’a plus qu’à raffiner le Journey en le dotant de meilleurs pneus, de matériaux de qualité et d’une finition plus soignée pour en faire une référence.
 
Pour :
  • Prix compétitif
  • Rangement abondant
  • Choix complet de modèles
 
Contre :
  • Pneus
  • Freins
  • Bloc instrument
  • Finition

Auteur: Daniel Boudreault

Revue de la Dodge Journey 2009

Revue des Dodge Journey 2009 à vendre

4 ans seulement après le début de sa production, le Dodge Journey 2009 a fait l’objet de nombreux rappels pour divers problèmes, ces derniers n’étant que mineurs pour la plupart. Le Dodge Journey 2009 est pratique polyvalente et très confortable. Toutefois, sa consommation d’essence est légèrement supérieure à la moyenne.  

Dodge Journey 2009
Rated 3/5 based on 4 reviews
3/5 (60%) 4 votes
×