7 choses à savoir sur la Porsche Taycan 2021

7 choses à savoir sur la Porsche Taycan 2021

01 Mars 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Porsche, Taycan, 2021

Porsche est l’une des marques les plus associées au sport automobile de manière générale qu’il soit question de rallye, des 24 Heures du Mans ou encore de catégorie GT2 et GT3. Il est d’ailleurs l’un des rares constructeurs qui proposent des voitures prêtes pour la course dès leur sortie de l’usine et ces dernières sont homologuées pour la route sauf quelques exceptions. Bref, Porsche a une réputation solide et une image à entretenir et c’est pour cette raison que le constructeur allemand appréhendait le lancement de sa première voiture électrique avec prudence, car cette dernière aurait pu sérieusement nuire à la réputation de la marque si elle n’avait pas été à la hauteur. Heureusement pour Porsche, ce n’est pas le cas et je dirais même que c’est le contraire puisque la Porsche Taycan a permis à Audi de lancer une première berline sportive 100% électrique basée sur la même plateforme.  

 

La Porsche Taycan 2021 n’est clairement pas une voiture comme les autres et certains la voient comme la première rivale sérieuse à la Model S de Tesla, ce qu’il n’y a certainement pas lieu de prendre à la légère. L’engouement généré par la Porsche Taycan est impressionnant et mine de rien, le constructeur allemand a déjà livré plus de 20 000 unités alors que la production du modèle n’a commencé qu’il y a 2 ans. Bref, comme c’est une voiture spéciale et qu’elle connait du succès, j’ai décidé de vous présenter 7 choses que vous ne savez probable ment pas sur la berline sportive du constructeur allemand.

 

1 – Ce n’est pas la première voiture électrique de Porsche

 

Je sais, tout à l’heure, je vous ai dit que la Taycan était la première voiture électrique de Porsche, ce qui est techniquement vrai puisque Porsche a été fondée en 1931. Or, il se trouve que bien avant cela, Ferdinand Porsche avait déjà développé une voiture électrique et par le fait même, sa toute première automobile. La Egger-Lohner C2 Phaeton P1 a été fabriquée en 1898 et c’était une voiture 100% électrique. Bref, si vous croyez que les voitures électriques étaient une invention moderne, ce n’est pas le cas. Le seul hic, c’est qu’à l’époque, on ne recherchait pas forcément la solution la plus verte et le moteur thermique a fini par gagner en popularité. Il aura donc fallu 120 ans à Porsche pour renouer avec les voitures 100% électriques, mais maintenant que le constructeur allemand a accès à des technologies modernes, un avenir électrifié est certainement envisageable pour la marque.  

 

2 – Elle est rapide

 

C’est une berline confortable et électrique, ce qui veut dire qu’elle ne fait pas beaucoup de bruit, mais ne vous laissez pas détromper, la Porsche Taycan est particulièrement redoutable sur la piste et surtout en ligne droite. Dans son ultime version, la berline du constructeur allemand est dotée d’une motorisation de 616 chevaux et 774 livres-pied de couple. D’ailleurs, lors d’un départ canon (launch control), la puissance est temporairement ajustée à 750 chevaux, ce qui permet à la Taycan de se propulser de 0 à 100 km/h en moins de 2.8 secondes, de quoi faire rougir la majorité des voitures exotiques actuellement disponible sur le marché.

 

3 – Une version turbo sans turbo

 

La Porsche Taycan 2021 est offerte en plusieurs versions comme c’est le cas pour tous les autres modèles Porsche. Toutefois, ce qui est étrange, c’est le fait que le constructeur allemand a choisi l’appellation Turbo et Turbo S pour désigner les ultimes versions de sa berline 100% électrique. Au cas où vous n’auriez pas compris ce qui cloche ici, la Porsche Taycan n’est propulsée que par des moteurs électriques et elle n’est équipée d’aucun moteur thermique. Les turbocompresseurs ne peuvent servir qu’à augmenter la puissance de ces derniers. Ainsi, il n’y a aucun turbocompresseur dans la Porsche Taycan même en versions Turbo et Turbo S. d’ailleurs, ce n’est pas la seule chose qui est fausse dans la berline du constructeur allemand puisqu’elle est aussi dotée d’un système qui permet d’amplifier les sons de la mécanique à travers la chaîne audio.  

 

4 – Elle n’est pas donnée, vraiment pas !

 

Rares sont les véhicules qui vous coûtent le prix de base, car on vous propose généralement des versions mieux équipées et le fameux livre d’options. Si vous connaissez Porsche, vous savez que c’est là que les choses prennent parfois une tournure inattendue et que vous avez littéralement l’impression d’avoir échappée, le sel dans la soupe.  Pour vous donner une idée de la chose, la Porsche Taycan 2021 coûte 120 500$ dans sa version d’entrée de gamme, soit la 4S. Or, si vous préférez la version Turbo S, la facture grimpe à 215 000$ et je ne vous ai même pas encore parlé d’options. Sans trop faire d’effort, il est possible de faire grimper le tout à plus de 265 000$, et ce, avant les taxes.

 

5 – Une vraie berline

 

Contrairement à la Panamera, la Taycan 2021 n’est pas une voiture à hayon, mais bien une berline régulière dotée d'un coffre plutôt spacieux. D’ailleurs, il ne faut pas oublier qu’il y a aussi un coffre à l’avant. Toutefois, en raison de sa ligne de toit basse et de son design intérieur moderne, la berline du constructeur allemand est loin d’être aussi spacieuse que ses rivales. D’ailleurs, elle ne compte que 4 places assises et l’ergonomie a sauvagement été mise de côté en faveur du style. Au final, je ne crois pas que ça soit un problème puisque la clientèle cible de la Panamera pourrait parfaitement se contenter d’une Porsche 911 comme alternative.

 

6 – Plus efficace que vous ne le pensez

 

Vous savez probablement que la majorité des voitures électriques récupère de l’énergie à plusieurs endroits, mais ce que vous ignorez probablement, c’est à quel point une voiture électrique fonctionne différemment d’une voiture conventionnelle. Dans le cas du freinage, ce ne sont pas les freins, mais bien le moteur qui effectue 90% du travail.

 

7 – 5 écrans, rien de moins !

 

Aujourd’hui, la majorité des voitures possède 1 écran tactile et dans les versions plus cossues, on a même droit à 2 écrans ou un tableau de bord digital. Or, dans la Porsche Taycan 2021, ce sont pas moins de 5 écrans qui vous attendent. Vous avez d’abord l’écran de 16.8 pouces du tableau de bord suivi de l’écran d’infodivertissement de 10.9 pouces. Ensuite, il y a un écran de 10 pouces pour le passager, un écran de 8.4 pouces pour la climatisation et un écran de 5.9 pouces pour les passagers arrière.

 

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Audi, Porsche, Tesla, Porsche 911, Porsche Taycan, Porsche Taycan 2021

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Porsche