Acura TLX A-Spec 2021 : l’essai de la semaine

Acura TLX A-Spec 2021 : l’essai de la semaine

26 Juillet 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Acura TLX A Spec 2021

Cette semaine, je mettais à l’essai une voiture que j’affectionne particulièrement, l’Acura TLX et par n’importe laquelle, une version A-Spec. Comme vous le savez probablement si vous êtes un adepte de la marque, Acura a récemment recentré ses objectifs sur la performance, la sportivité et l’expérience de conduite et j’étais impatient de voir comment la TLX 2021 interprète cette nouvelle philosophie. Eh bien, laissez-moi vous dire que j’ai été positivement surpris et mes attentes étaient très élevées. Il est certain que cette première tentative n’est pas parfaite et qu’il y a encore plusieurs petites choses à améliorer, mais je dois avouer que la TLX est franchement plus naturelle en berline sportive qu’en berline de luxe.

 

D’abord, sachez que toutes les versions de la nouvelle TLX sont accentuées sur la conduite sportive, mais ce qui permet à la version A-Spec de se distinguer des autres, c’est son fini sans chrome et ses quelques caractéristiques uniques. Disons que cette voiture vous fait sentir encore plus spéciale.

 

Un comportement routier sain et précis

 

L’Acura TLX 2021 est plutôt agile malgré ses dimensions et avant même de vous parler de ses motorisations, j’aimerais souligner l’excellent travail qui a été fait par l’équipe de Honda au niveau de la direction et de la suspension. C’est une voiture très robuste et son comportement routier est très prévisible. D’ailleurs, je dois vous partager une tranche de vie puisque j’ai eu un fou lorsque j’ai changé de mode de conduite. Allez savoir pourquoi, mais les ingénieurs d’Acura ont utilisé 3 animations très intenses pour vous présenter chacun des 3 modes de conduites et ça m’a beaucoup fait sourire. Enfin, c’est le genre de détails qu’on ne voit pas chez Lexus ou Infiniti et je dois dire que ça fait du bien.

 

Pour ce qui est des motorisations, la grande partie de la gamme de la TLX utilise le même moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.0 litres. Ce moulin vient en quelque sorte remplacer le moteur de 2.4 litres et le V6 de 3.5 litres de la génération précédente. Malgré sa modeste cylindrée, ce nouveau bloc de 4 cylindres affiche une puissance de 272 chevaux et 280 livres-pied de couple et le fait qu’il soit question d’une mécanique turbocompressée permet de mieux ressentir l’émotion dans chaque mode de conduite. De plus, il ne faut pas oublier que ce nouveau moteur est aussi jumelé à une nouvelle boîte automatique à 10 rapports qui est particulièrement efficace. Sans compter que le rouage intégral est offert de série. Là où j’ai un peu été déçu avec cette nouvelle motorisation, c’est au niveau des changements de rapports qui sont un peu lents, mais pour le reste, c’est une voiture avec laquelle on peut se faire véritablement plaisir si on aime conduire. Disons simplement qu’on oublie vite qu’elle laisse le luxe de côté, car c’est une voiture forte en émotion. D’ailleurs, comprenez-moi bien lorsque je dis qu’on laisse le luxe de côté, car ne veut pas forcément dire que l’Acura TLX est moins confortable ou moins prestigieuse, car c’est tout le contraire.

 

L’autre option mécanique est unique à la version Type S et il s’agit d’un moteur turbocompressé de 6 cylindres de 3.0 litres. Ce dernier affiche une puissance de 355 chevaux et 354 livres-pied de couple. Tout comme c’est le cas pour le moteur de 2.0 litres, il est jumelé à une boîte automatique à 10 rapports et un rouage intégral de série. Malheureusement, je n’ai pas encore pu mettre les mains derrière le volant de cette version, mais avec les chiffres qui l’accompagnent, on peut présumer qu’elle est encore plus plaisante à conduire que la version régulière.

 

Quelques accrochages

 

Comme je vous l’ai dit plus tôt, l’Acura TLX A-Spec n’est pas parfaite et il y a quelques caractéristiques ou plutôt quelques petits désagréments à côté desquels on ne peut tout simplement pas passer. D’abord, son système d’infodivertissement est peu intuitif et l’ordre des menus est parfois difficile à comprendre. De plus, je n’aime pas du tout la manière dont le pavé tactile fonctionne. Il y a parfois un certain décalage entre l’endroit où se trouve votre doit et l’endroit où vous êtes dans l’écran. En revanche, la fluidité du système est nettement meilleure que par le passer et Acura a fait d’énormes progrès. L’autre élément qui m’a fortement agacé, c’est le bouton pour répondre au téléphone sur le volant, car il n’y en a pas! En effet, j’ai su comment répondre au téléphone lorsque quelqu’un m’a téléphoné et que j’ai pu voir sur le tableau de bord comment procéder.  Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer? Enfin, tout ça pour dire que si vous aimez le modèle et que c’est votre première Acura, c’est tout à fait normal si vous avez besoin d’un certain temps pour vous adapter aux technologies de la voiture.

 

Une fourchette de prix raisonnable

 

Dans un monde où les camionnettes moyennes coûtent plus de 60 000$ et où il faut débourser au moins 40 000$ pour se procurer un VUS bien équipé, je crois qu’on peut dire qu’Acura est bien niché avec sa berline sportive TLX dont le prix de base ne s’élève qu’à 47 095$. Bien entendu, la version à l’essai cette semaine (A-Spec) débute ça partir de 52 395$ et si vous êtes capable de mettre la main sur une version Type S, il vous faudra débourser 62 490$. Toutefois, force est d’admettre que ces sommes sont tout à fait raisonnables vu la qualité de voiture qu’on obtient avec la TLX 2021

 

Le mot de la fin

 

L’Acura TLX 2021 m’a prouvé qu’il y encore une place pour les berlines sur le marché actuel et c’est une voiture qui n’a absolument rien à envier à la majorité des VUS actuellement disponible sur le marché. Elle est spacieuse, elle offre un bon espace cargo et son comportement routier est exemplaire. Bref, l’Acura TLX 2021 est une voiture sportive de prestige sans prétention qui vous offre le confort d’une berline haut de gamme dans la vie de tous les jours et le comportement routier d’une voiture de performance lorsque l’occasion de présenter grâce à ses différents modes de conduite. C’est une voiture disciplinée qui mérite toute considération si vous êtes sur le marché pour un nouveau véhicule.

 

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Acura, Honda, Infiniti, Lexus, Acura TLX, Acura TLX 2021

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Acura