Aston Martin Cygnet : pour la ville.

19 Mai 2011 PAR Jean-Sébastien Poudrier

L’Aston Martin Cygnet utilise une plateforme de Toyota iQ. Cependant, en termes d’apparence, tout est matière de goûts, évidemment, elle est plus jolie que sa jumelle nipponne. La mécanique, jumelée à la technologie d’arrêt-démarrage, est un 4-cylindres à essence à double arbre à cames en tête qui développe une puissance quand même respectable pour le gabarit de la Cygnet, soit 98 chevaux. C’est ni plus ni moins une voiture urbaine, et ce, malgré des performances, ma foi, étonnantes : moins de 12 secondes au 0 à 100 km/h et une vitesse de pointe de 170 km/h. Sa consommation, cependant, atteint les 5 litres aux 100 kilomètres. Certaines compactes font presque aussi bien. La boîte de vitesses est une manuelle à 6 rapports; il est également possible de se procurer une boîte CVT. L’Aston Martin Cygnet est une traction et roule sur des roues de 16 pouces.


Tags: Aston Martin, Toyota
Auteur: Jean-Sébastien Poudrier