Audi Q5 2021 : l’art de bien faire les choses

Audi Q5 2021 : l’art de bien faire les choses

01 Juin 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Audi Q5 2021

Contrairement à la croyance populaire, le Q5 n’est pas le premier VUS de la marque puisque cet honneur revient au Q7 qui est arrivé en 2006 alors que le Q5, lui, a débarqué sur le marché en 2008. Toutefois, le Q5 reste encore aujourd’hui le VUS le plus populaire de la marque en raison de son profil et surtout de sa fourchette de prix. C’est un véhicule qui peut convenir à tout le monde et surtout respecter le budget de la majorité des acheteurs. Puisque c’est le VUS le plus vendu de la gamme, Audi a décidé d’en étendre l’offre cette année avec la nouvelle version Sportback qui s’inscrit dans la lignée des VUS coupés sport comme le BMW X4 ou encore le Mercedes-Benz GLC Coupe. Certes, ça n’a rien de révolutionnaire, mais c’est une option qui risque beaucoup de plaire aux acheteurs. D’autant plus que ce n’est pas tout le monde qui a besoin de l’espace cargo d’un VUS et pour être franc avec vous, la ligne de la version Sportback Est bien plus intéressante d’un point de vue esthétique.

 

Ce que vous ne voyez pas forcément dans la conception du Q5 et qui, pourtant, fait une différence monumentale à plusieurs endroits, c’est le fait que le VUS du constructeur soit basé sur la même plateforme que de nombreux véhicule de la grande famille Volkswagen. Depuis l’arrivée de la seconde génération, l’Audi Q5 utilise la plateforme MLB Evo, une plateforme qui est aussi utilisée pour des véhicules comme le Porsche Cayenne, le Lamborghini Urus, le Bentley Bentayga, le Volkswagen Touareg et j’en passe. Plusieurs de ses véhicules ont des standards qui dépassent largement ce qu’on demande pour un véhicule de la catégorie du Q5, mais pour les besoins de la cause, la plateforme a été perfectionnée à son plus haut niveau et les répercussions sur le Q5 n’en sont que positives. Ainsi, on se retrouve avec un VUS de luxe plus confortable avec un comportement routier plus prévisible ainsi qu’une cote de sécurité supérieure à la moyenne. Sans parler des technologies de pointe qui accompagne tout ça.

 

Gamme et prix

 

La gamme du l’Audi Q5 2021 se divise en 5 versions à commencer par le Q5 d’entrée de gamme dans sa forme régulière avec un prix de base de 46 550$. Ce dernier est suivi du Q5 Sportback à 55 400$. Viennent ensuite les versions SQ5 et SQ5 Sportback dont le prix de base est respectivement de 64 500$ et 66 750$. Finalement, la version la plus dispendieuse du lot, c’est la version TFSI e à partir de 70 400$. Au cas où vous vous poseriez la question, il s’agit d’un véhicule hybride rechargeable. Pour le reste chaque version propose des niveaux de finitions supplémentaires et surtout, plusieurs options individuelles assez coûteuses comme le veut la tradition. Néanmoins, l’Audi Q5 est l’un des rares véhicules de luxe duquel on peut totalement se satisfaire dans sa version la plus dépouillée.

 

Performances

 

L’Audi Q5 2021 propose 3 options sur le plan mécanique à commencer par le classique moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.0 litres qui affiche une puissance de 251 chevaux et 273 livres-pied de couple. Ce moulin n’est pas mieux ou pire qu’un autre, car c’est simplement le moteur le plus commun à travers la gamme d’Audi, mais aussi dans tous les VUS compacts de luxe sur le marché. Ce que cela signifie, c’est qu’il s’agit d’un moteur qui a été conçu pour durer et offrir un équilibre idéal tout simplement. De plus, ce moteur est jumelé à une boîte automatique à 7 rapports et un rouage intégral de série. Si ce sont les performances qui vous intéressent, c’est vers la version SQ5 qu’il vous faut aller. Cette dernière est mue par un V6 biturbo de 3.0 litres qui affiche une puissance de 349 chevaux et 369 livres-pied de couple. Le tout est accompagné par un rouage intégral et une boîte automatique à 8 rapports de série. Cette dernière est comparable à la version AMG 43 du Mercedes-Benz GLC, mais ça s’arrête là. Pour des performances plus accrues, il faudrait une version RSQ5 qui n’est malheureusement pas disponible ici. Finalement, les amoureux de l’électrique pourront aussi y trouver leur compte avec l’Audi Q5 dans sa version TFSI e qui est propulsé par la combinaison entre un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.0 litres et un moteur électrique pour une puissance totale de 362 chevaux. De plus, cette version affiche une autonomie de 32 kilomètres en mode 100% électrique.

 

Design

 

L’Audi Q5 est assez conservateur sur le plan esthétique, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose, surtout dans la catégorie qu’il évolue. Son design est bien équilibré et élégant. Il dégage un certain prestige et c’est un véhicule qui ne laisse personne indifférent.

 

Il y a quelques années, je n’aurais pas donné cher de l’intérieur du Q5, mais le constructeur allemand s’est beaucoup amélioré à ce chapitre autant dans la qualité de la finition que dans le design. Ainsi, on a plus l’impression de monter dans un Volkswagen endimanché comme c’était trop souvent le cas au paravent.

 

Les points faibles

 

Pas de version RSQ5 au Canada. Son prix grimpe rapidement si on se laisse emporter par les options.

 

Les points forts

 

C’est un véhicule fiable, élégant, plutôt logeable et très confortable. L’Audi Q5 est plaisant à conduire, peu importe la version pour laquelle on opte. C’est un véhicule qui en offre largement plus que ce qu’il devrait grâce aux améliorations techniques des modèles supérieurs dont il bénéficie.

 

Élément signature

 

L’Audi Q5 2021 est un véhicule bien équilibré tout simplement et c’est la raison pour laquelle vous devriez le choisir, surtout si vous en êtes à votre première expérience avec un véhicule de luxe.

 

Le mot de la fin

 

La catégorie des véhicules utilitaires sport compacte de luxe est de plus en plus compétitive et si certains constructeurs font preuve de beaucoup d’audace, je crois que les constructeurs allemands restent encore la référence

 

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Audi, Bentley, BMW, Lamborghini, Mercedes-Benz, Porsche, Volkswagen, Audi Q5, Bentley Bentayga, BMW X4, Lamborghini Urus, Mercedes-Benz GLC, Porsche Cayenne, Volkswagen Touareg, Audi Q5 2021

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Audi