Chevrolet Avalanche 2013 : une avalanche de problèmes?

27 Août 2013 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Chevrolet, Avalanche, 2013

Nombreux sont ceux et celles qui critiquent le Chevrolet Avalanche sans véritablement le connaître. Certes, il est imposant, sa consommation d’essence est outrageante et il ne conserve pas très bien sa valeur, mais il reste tout de même l’un des véhicules les plus polyvalents de sa catégorie.

Le Chevrolet Avalanche a été introduit sur le marché en 2001 et n’a pour seul rival que le Honda Ridgeline. À partir de 42 655 $, il ne convient certainement pas à tous les budgets j’en conviens. En revanche, une fois sur le marché des véhicules d’occasions, le Chevrolet Avalanche perd rapidement sa valeur, ce qui le rend nettement plus abordable.

La question des coûts d’entretiens est inévitable en matière de grand VUS ou de camion et le Chevrolet Avalanche n’y échappe certainement pas. Heureusement, il est robuste et fiable. Toutefois, lorsqu’un bris mécanique s’impose attendez-vous à une facture très salée.

Un véhicule hybride

Le véhicule du constructeur américain se distingue de la masse par son allure de VUS, mais son coffre de camionnette. Il n’est pas très raffiné sur le plan esthétique, mais sa garde au sol élevée et ses immenses roues lui permettent de sortir aisément des sentiers battus. De plus, notons que le bas de caisse de l’Avalanche est en matériel brut, ce qui est beaucoup moins coûteux à remplacer lorsqu’on le brise, une pensée ingénieuse!

L’habitacle du Chevrolet Avalanche 2013 est spacieux et confortable. Sans compter que le camion du constructeur américain affiche la cote de sécurité la plus élevée de sa catégorie. Toutefois, il faut savoir apprécier ce qui est vieillot pour s’y plaire à l’intérieur de l’Avalanche 2013. Bien qu’elle ait été modernisée à plusieurs reprises, la planche de bord de ce dernier date clairement d’une autre époque.

Un seul moteur

Pouvoir choisir entre plusieurs moteurs pour un même véhicule, c’est un peu un couteau à double tranchant et Chevrolet en est pleinement conscient. C’est en partie pour cette raison que le constructeur américain a choisi pour vous le moteur le mieux adapté pour son Avalanche.

Le V8 de 5.3 litres affiche une puissante de 320 chevaux et 335 livres-pied de couple. Il est jumelé à une transmission automatique à 6 rapports de série en plus de bénéficier de la traction intégrale sur demande. Ce V8 permet au Chevrolet Avalanche 2013 d’offrir une capacité de remorquage de 8 000 lb. En revanche, sa consommation d’essence s’élève à 14,4L/100km en ville et 9.5L/100km sur autoroute, ce qui est nettement supérieur à la moyenne.

Jean-Sébastien Poudrier 


Tags: Chevrolet, Honda, Chevrolet Avalanche, Honda Ridgeline, Chevrolet Avalanche 2013
Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos Chevrolet Avalanche 2013 en vedette!

Nos autres inventaires de Chevrolet