Chevrolet Sonic RS 2013 : une fausse alerte à la bombe

Chevrolet Sonic RS 2013 : une fausse alerte à la bombe

09 Septembre 2012 PAR Jean-Sébastien Poudrier

C’est désormais au tour de Chevrolet de présenter une version « survitaminée » de sa sous-compacte, mais contrairement à sa future rivale, la Ford Fiesta ST, la Chevrolet Sonic RS n’aura droit qu’à 138 chevaux et 148 livres-pied de couple. Néanmoins, le constructeur américain nous promet une expérience de conduite incomparable ainsi que de nombreuses améliorations techniques et esthétiques qui permettront à la Sonic RS 2013 de se distinguer du modèle de série. Les premiers détails dévoilés par Chevrolet sur la nouvelle version ultime de sa sous-compacte sont plutôt intrigants. Le constructeur américain évoque notamment l’ajout d’une suspension sportive ainsi que de jantes surdimensionnées en alliage. De plus, la Sonic RS 2013 devrait, selon les dires du constructeur américain, bénéficier du système Mylink, une technologie semblable au  déjà très populaire système MyFord Touch. Une voiture spéciale pour des consommateurs spéciaux Contrairement à l’Europe où petite voiture et performance font bon ménage, ce sont les grandes berlines et les sportives de plus de 1500 kg qui semblent occuper la plus grande partie du marché en Amérique du Nord. La Chevrolet Sonic RS 2013 sera disponible dans une gamme de prix variant entre 25 060 $ et 26 410 $, soit environ le prix de base d’une Camaro V6 dont la puissance s’élève à 323 chevaux, ce qui va définitivement à l’encontre de toute logique. Pourtant, c’est exactement pour cette raison que la super sous-compacte du constructeur américain sera plus populaire que les autres, car voyez-vous, certaines personnes aiment ce qui est dispendieux et exclusif sans véritablement être utile ou luxueux. Mieux ou moins pire? Bien que la Chevrolet Sonic ait « remplacé » l’Aveo, cette dernière a laissé une partie de son héritage, ou plutôt de sa réputation, en la nouvelle sous-compacte du constructeur américain, ce qui n’est pas forcément une bonne chose. Toutefois, j’ose prédire que la Sonic RS renversera la balance, car, à bien des égards, elle représente l’idéale de ce que doit être une sous-compacte sportive tout en redorant l’image de Chevrolet dans cette catégorie dont il à souvent fait office de mouton noir. Sur le plan mécanique, la Chevrolet Sonic RS 2013 bénéficiera du même moteur que l’actuelle version LTZ de la sous-compacte américaine, soit un petit 4 cylindres turbo de 1.4 litre dont la puissance s’élève à 138 chevaux et 148 livres-pied de couple. Grâce à une transmission manuelle à 6 rapports ainsi qu’un ensemble de freins à disques hautes performances, la Sonic RS offrira un équilibre idéal entre sportivité et économie. Parmi les nombreuses caractéristiques de série que propose la nouvelle version sportive de la Sonic 2013, on compte notamment un nouvel aileron arrière, une calandre propre à la série RS ainsi que plusieurs éléments intérieurs garnis de cuir, de quoi littéralement séduire les amateurs de petite sportive. L’idée que Chevrolet lance finalement une version « survitaminée » de sa sous-compacte montre que le constructeur américain a franchi une étape importante dans son ascension vers la réussite internationale. Cependant et peut-être en raison d’un coup de publicité trop intense, les performances de la Sonic RS 2013 sont loin aussi époustouflantes que le prétend Chevrolet. Avec 50 ou même 75 chevaux supplémentaires, la Sonic RS aurait aisément pu clouer le bec à la Ford Fiesta. Jean-Sébastien Poudrier  



Tags: Chevrolet, Ford, Chevrolet Sonic, Ford Fiesta

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier