Chrysler ne louera plus de véhicules aux USA

28 Juillet 2008 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Chrysler

Cette décision ne touche que les États-Unis. Les acheteurs canadiens pourront continuer à louer à long terme leur véhicule.

Chrysler explique cette décision par le fait que seulement 20 % de ses clients américains louent leur véhicule. Souvent, ces acheteurs optaient pour des véhicules plus dispendieux que ce qu'ils auraient dû se payer. Comme c'est le cas avec la crise des hypothèques à risque, Chrysler est maintenant aux prises avec de nombreux clients qui ne sont plus en mesure d'honorer leurs engagements.

Au Canada, la situation est différente. Un consommateur sur deux préfère louer son véhicule plutôt que de l'acheter. Au Québec, cette proportion atteint les 60 %. De plus, l'économie canadienne se tire mieux d'affaires que celle de nos voisins du Sud.


Tags: Chrysler
Auteur: Jean-Sébastien Poudrier