Dodge Challenger 2015: un retard dans les livraisons

Dodge Challenger 2015: un retard dans les livraisons

09 Janvier 2015 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Si vous êtes comme moi et comme la plupart des acheteurs d’ailleurs, lorsque vous voulez un nouveau véhicule et plus particulièrement un bolide, vous le voulez maintenant, particulièrement lorsque la facture s’élève à plus de 63 000 $. Or, une partie de ceux et celles qui ont récemment fait l’achat d’une Dodge Challenger 2015 devra prendre leur mal en patience puisque le constructeur américain annonce un léger retard dans ses livraisons pour des raisons plutôt nébuleuses. Le problème concerne le modèle SRT Hellcat dont certains consommateurs auraient demandé à Chrysler l’ajout d’une peinture « noir satin » pour le capot uniquement. L’option est offerte par le constructeur américain, mais en série très limitée, ce qui veut dire que cet « ajout » doit passer par un petit atelier de peinture sous-contracté par l’entreprise puisque cette dernière n’est pas conçue pour effectuer ce genre de travail du genre « custom ». Bref, les petits ateliers peuvent le faire sans problème, mais certainement pas au même rythme que la chaîne de production du géant américain et c’est tout là le problème. Les délais sont complètement ridicules selon les futurs propriétaires qui se sont acharnés sur l’un des forums où le bolide américain est le principal sujet de discussions. La rage sans le volant Il faut rappelez que la Dodge Challenger n’est pas assemblée à la main comme les grandes sportives de marque italienne par exemple, Ferrari, Lamborghini, Pagani où des délais de plusieurs mois, voire même plusieurs années entre la commande où le futur propriétaire passe commande et celui où la livraison est effectuée sont parfaitement normal. Or, avec un prix de base tout juste au-dessus des 63 000 $ et une forte popularité chez la classe moyenne où on s’attend plutôt à quelques jours, voie une ou deux semaines avant la livraison d’un véhicule, les délais sont complètement ridicule en ce qui a trait à la Challenger Hellcat avec ce fameux capot noir. Certains des véhicules commandés en décembre ne seront livrés qu’en février ou même en mars, ce qui est complètement inacceptable selon les futures propriétaires. HellCat Pour la première fois depuis que le trio Camaro/Mustang/Challenger est sur le marché, c’est l’ultime bolide de Chrysler qui donne l’eau à la bouche cette année. Avec son V8 suralimenté de 6.2 litres de 707 chevaux, la Dodge Challenger HellCat 2015 est capable de boucler le 0-100 en moins de 4.0 secondes en plus de compléter le ¼ de mile en 11 secondes seulement. Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Chrysler, Dodge, Ferrari, Lamborghini, Dodge Challenger, Dodge Challenger 2015

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier