Dodge Charger Hellcat 2015 : Une berline musclée

Dodge Charger Hellcat 2015 : Une berline musclée

22 Août 2014 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Dodge a toujours accusé un léger retard sur ses rivaux américains en matière de performance au profit d’une histoire plus pure. Néanmoins, la division SRT a récemment été restructurée, ce qui a permis une amélioration considérable de certaines voitures sur le plan technique. Et je veux dire par là que le constructeur américain a finalement décidé de miser sur un système de suralimentation plutôt qu’une cylindrée plus élevée. Certes, le V8 de 6.4 L est toujours au menu, mais Dodge propose désormais un V8 de 6.2 litres armé d’un compresseur volumétrique qui porte sa puissance à 707 chevaux, du jamais vu dans la marque. Même le chef de file de la marque, alias la Viper, n’offre que 640 chevaux. Le constructeur américain nous avait jusqu'ici présenté la Challenger Hellcat dotée du nouveau V8 suralimenté de 6.2 litres, mais voilà que Dodge nous propose la Charger Hellcat. Tout comme sa sœur musclée, elle aurait droit à 707 chevaux et 650 livres-pied de couple sous le bonnet, ce qui souligne du même coup sa nouvelle silhouette directement inspirée du modèle de 1969. Puissance démentielle, joli coup de crayon, cette nouvelle Charger Hellcat promet d’être à la hauteur des attentes. Des chiffres monstrueux Quand on pense à une berline, on pense rarement à la performance, pourtant, certaines d’entre elles offrent plus de sensation forte, de terreur et même de plaisir que des voitures dites sportives comme c’est le cas pour la Dodge Charger Hellcat 2015. Cette dernière affiche une puissance de 707 chevaux et 650 livres-pied de couple. Dodge prétend qu’elle arrive à boucler le 0-100 mp/h en moins de 13 secondes et qu’elle peut compléter le quart de mile en 11 secondes avec des pneus de rue. De plus, sa vitesse maximale serait établie à 328 km/h, le genre de chiffre qu’on associe plutôt à une Ferrari California ou une Lamborghini Gallardo en temps normal. Des améliorations sur le plan technique? Profiter d’une telle puissance sans au préalable avoir amélioré les autres aspects de la voiture serait dangereux, voire même potentiellement suicidaire pour celui ou celle qui voudrait prendre le volant. C’est pourquoi Dodge a équipé sa Charger Hellcat 2015 de nouveaux freins à disques de 15.4 pouces (certaines voitures offrent des jantes moins imposantes) accompagnés d’étriers à 6 pistons, soit assez de puissance de freinage pour faire sortir vos yeux de leur orbite. La liste d’améliorations comprend également des pneus Pirelli P Zero, une suspension adaptative et réglable en trois modes de conduite ainsi qu’une clé spéciale qui donne accès à tous les 707 chevaux de la voiture, à utiliser sur piste uniquement, bien sûr! Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Dodge, Ferrari, Lamborghini, Dodge Charger, Ferrari California, Lamborghini Gallardo

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier