Dodge Durango 2014 : costaud, élégant et branché

15 Février 2013 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Après les muscles et la belle gueule, la dernière génération de Dodge Durango bénéficie d’une intelligence qui lui permet de se classer parmi les surdoués de sa catégorie. En effet, si Dodge misait d’abord sur l’aspect physique de son grand VUS pour séduire une clientèle de plus en plus exigeante, c’est désormais dans le domaine de la technologie que le Durango se démarquera des autres. Néanmoins, le constructeur américain en a tout de même profité pour peaufiner quelques détails quant à la silhouette de son grand VUS. En matière de design, le Dodge Durango 2014 adoptera les mêmes formes que la nouvelle génération de Grand Cherokee. Malgré des dimensions toujours aussi imposantes, le VUS du constructeur américain semble moins encombrant et plus élégant. On lui reconnait toujours son immense calandre en forme de croix même si cette dernière a subi de légères modifications, mais de profil ses ressemblances avec son cousin Jeep sont frappantes. Parmi les grandes nouveautés se trouve l’ajout de feux arrière DEL semblable à ceux qu’on trouve sur l’actuelle génération de Charger. À l’intérieur, les changements sont plutôt subtils. Les classiques retravaillés Dans sa version de base, le Dodge Durango 2014 bénéficie toujours du moteur V6 Pentastar de 3.6 litres. Ce dernier affiche toujours une puissance de 290 chevaux et un couple 260 livres-pied, ce qui est dans la moyenne. Toutefois, il y a du changement au niveau de la transmission, car le Dodge Durango 2014 V6 troque sa transmission automatique à 5 rapports pour une boîte automatique à 8 rapports avec levier de vitesse au volant. Dans ce premier temps, ça va permettre une conduite nettement plus équilibrée et la consommation d’essence ne peut que s’en améliorer. Le deuxième moteur que proposera le Dodge Durango 2014 est un V8 de 5.7 litres développant quelque 360 chevaux et 390 livres-pied de couple. Comme le moteur V6, il bénéficie désormais d’une transmission automatique 8 rapports de série. Quoi de neuf? Si Dodge accusait un certain par rapport à Ford et Chevrolet sur le plan technologie, il en va tout autrement aujourd’hui. Le Durango 2014 sera doté d’un système de navigation avec écran de 8.4 pouces. Sans compter qu’il bénéficiera du système Uconnect dans sa toute dernière version. Le constructeur américain a même développé une application qui permet de verrouiller ou déverrouiller les potières, allumé et éteindre les phares et même démarrer le moteur à partir d’un téléphone intelligent. Pas de diésel ni de version SRT Cela fait plusieurs années déjà que Dodge nous promet une grande VUS équipée d’un moteur diésel, mais il ne s’agira pas du Durango 2014. De plus, les amateurs de sportivité qui s’attendait au lancement d’une version SRT-8 de ce dernier devront prendre leur mal en patience, car le constructeur américain souhaite d’abord redorer sont image en matière d’économie de carburant.. Toutefois, le principal intéressé pour un Durango diésel ou SRT-8 ne représente qu’une minorité parmi le public cible du grand VUS américain. Jean-Sébastien Poudrier 


Tags: Chevrolet, Dodge, Ford, Jeep, Dodge Durango, Dodge Durango 2014
Auteur: Jean-Sébastien Poudrier