Ferrari Portofino 2020

11 Novembre 2019 PAR JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER
Ferrari Portofino 2020

Même s’il s’agit du modèle d’entrée de gamme chez le constructeur italien, ça serait une insulte que de considérer la Portofino comme un modèle de base, car c’est tout à fait le contraire. Disons simplement que c’est la voiture la plus docile et la plus civilisée que propose la marque pour être polie. Bref, si vous me demandez à quel point elle est docile, je me contenterai de vous répondre qu’elle est en mesure de boucler le 0-100 en moins de 3.5 secondes en plus d’attendre une vitesse de pointe de 320 km/h. Pas mal pour une voiture assez « spacieuse » pour y accueillir 4 personnes et dont le coffre peu facilement transporter 2 sacs de golf. La Portofino n’est peut-être pas la plus radicale de toutes les Ferrari, mais elle reste assurément la plus polyvalente avec son toit rigide rétractable à condition que vous ne viviez pas dans un pays où la neige est présente pendant plusieurs mois bien entendu.

La Ferrari Portofino est arrivée sur le marché en 2017 pour remplacer la légendaire California T, une voiture qui a fait sa marque avec les années. Plus agressive, plus sophistiquée et surtout plus agile, la Portofino a immédiatement séduit le public. Néanmoins, n’allez pas croire que le constructeur italien a besoin qu’on fasse une bonne publicité de ses voitures pour qu’elles se vendent bien, car la liste d’attente est longue de près de 2 ans si vous voulez une Ferrari flambant neuve commander directement de l’usine. Ainsi, l’idée ici, c’est plutôt de vous convaincre que l’attente en vaut largement le coup et que la Portofino est une Ferrari que vous allez certainement plus apprécier que les autres. C’est une voiture de grand tourisme tout ce qu’il y a de plus classique et elle offre à la fois ce petit côté exotique pour lequel on ne peut s’empêcher de rêver chaque fois qu’on croise une Ferrari.

Le moteur de l’année

La première dont on a envie de parler lorsqu’il est question d’une Ferrari, c’est de ce qui se cache sous le capot, car les voitures du constructeur italien ne seraient pas aussi réputées si ce n’était de leur chant mélodieux, de leurs performances à couper le souffle et du caractère de chaque accélération. Ainsi, vous comprendrez que le choix n’était pas difficile lorsque les ingénieurs de la marque ont choisi le moteur qui allait représenter l’héritage de la marque pour son modèle d’entrée de gamme. Il s’agit d’un V8 biturbo de 3.9 litres qui affiche une puissance de 591 chevaux et 560 livres-pied de couple, soit nettement plus de puissance qu’il n’en faut pour une voiture de ce genre. Ce moulin est couplé à une boîte automatique à 7 rapports particulièrement efficaces et un rouage à propulsion. Bref, au final, c’est ce qui lui permet de réaliser des accélérations aussi brutales tout en offrant un confort de roulement incomparable.

Pour ce qui est de l’expérience de conduite générale, je vais être honnête avec vous, la Portofino est presque trop confortable pour qu’on la considère comme une vraie Ferrari. C’est le genre de voiture qui surpasse largement nos attentes et ce n’est pas toujours une bonne chose. En revanche, c’est justement pour ce confort et cette quiétude que la voiture est réputée. Et n’allez pas croire que parce que son moteur est équipé de turbocompresseur qu’il est moins bruyant lorsqu’on enfonce la pédale d’accélération. Ferrari a fait de l’excellent travail en ce qui concerne la mécanique et la conduite de la Portofino 2020.

Cossue à souhait

Lorsqu’on croise une Portofino dans la rue, on sait immédiatement qu’il s’agit d’une Ferrari et elle n’a pas besoin d’être rouge pour se faire. La sportive du constructeur italien arbore tous les éléments clés qu’on s’attend à retrouver sur une Ferrari moderne et c’est exactement pour cette raison qu’on peut l’associer à la marque assez rapidement. S’il y a une chose qui me plait particulièrement dans le design de la Ferrari Portofino, c’est qu’elle est aussi jolie avec ou sans toit. Le constructeur italien a fait de l’excellent travail pour s’assurer que la voiture ne donne pas l’impression d’être décapotable lorsque le toit est en place et pour arriver à ce genre de résultat, il faut un sacré coup de crayon.

L’habitacle de la Ferrari Portofino est à la fois simple et extravagant, disons simplement que le résultat final dépend de la configuration pour laquelle vous optez, mais la voiture a les bonnes bases pour plaire. Elle a autant de caractère à l’intérieur qu’à l’extérieur. Elle a été conçue dans les règles de l’art.

Les points faibles

Je crois que personne n’aime parler en mal d’une Ferrari, mais comme c’est le cas pour toutes les autres voitures sur le marché, la Portofino est loin d’être parfaite. En fait, son plus grand défaut, ce sont ses places arrière qui sont réellement assez spacieuses pour 2 jeunes enfants.

Les points forts

C’est une voiture dont le design est à couper le souffle, et ce, peu importe l’angle avec lequel on l’observe. Elle affiche des performances qui n’ont rien à envier à la compétition et c’est une voiture très plaisante à conduire même pour un novice.

Élément signature

Ce qui fait de la Portofino une voiture aussi exceptionnelle c’est le fait qu’elle soit aussi abordable et qu’elle serve de modèle d’entrée de gamme, car elle offre tout ce que doit offrir une Ferrari digne de ce nom.

Résumé

La Ferrari Portofino n’est pas un futur modèle de collection, c’est évident, mais la sportive du constructeur italien est assurément la Ferrari que vous voulez si vous aimez conduire et partir en voyage sur une base régulière. Ce n’est pas la Ferrari d’hier ou de demain, mais bien la Ferrari d’aujourd’hui qui permet à son propriétaire de profiter au maximum de sa voiture de prestige. Que vous soyez un riche collectionneur qui possède déjà plusieurs voitures exotiques ou qu’il s’agisse d’un premier achat dans la catégorie pour vous, la Ferrari Portofino a tout ce qu’il faut pour vous plaire.

Jean-Sébastien Poudrier


Tags: Ferrari
Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

Nos autres inventaires de Ferrari