Fiat Doblò 2012

Fiat Doblò 2012

08 Septembre 2011 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Fiat Doblò 2012 Dans la mesure où l’élégance serait synonyme de carré, disproportion et finition partielle, la Fiat Doblò pourrait aisément bénéficier de cette qualité. Le constructeur italien la définit comme étant une voiture élégante. Ceci démontre à quel point les goûts derrière le design d’un véhicule sont parfois inexplicables. L’habitacle, quant à lui, est le résultat d’une prouesse stylistique. La finition intérieure est impeccable et impressionnante. J’ai du mal à comprendre comment Fiat conçoit la philosophie globale de la Doblò. Quoi qu’il en soit, ce qui compte, c’est ce qu’il y a à l’intérieur. Malgré son aspect inoffensif, la Doblò est étonnamment robuste. Par conséquent, le confort s’en trouve positivement influencé. Le tableau de bord est pratique et facile à utiliser. Les sièges sont également très confortables. La technologie qui se cache dans la suspension est très intéressante, car elle réduit de beaucoup les vibrations, parfois très désagréables, causées par la mauvaise qualité de certaines routes. En conclusion, il ne faut pas s’arrêter à l’apparence extérieure d’un véhicule, car, comme dans le cas de la Doblò, certaines voitures ont beaucoup à offrir à l’intérieur. Jean-Sébastien Poudrier Fiat Doblò 2012Fiat Doblò 2012



Tags: Fiat

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier