Honda Odyssey Touring 2023 : l’essai de la semaine

Honda Odyssey Touring 2023 : l’essai de la semaine

24 Avril 2023 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Honda Odyssey 2023 Touring

Cette semaine, j’ai dû faire quelque chose que tous les hommes détestent et c’est d’admettre que j’ai eu tort. Je sais, ça prend énormément de courage pour faire une telle chose, mais permettez-moi de vous expliquer pourquoi j’en suis venu à cette conclusion.

 

Lorsque j’étais plus jeune et que je roulais en Ford Mustang, j’ai réussi à me convaincre que je n’aurais jamais besoin d’une minifourgonnette et que j’allais tout faire pour éviter cette solution lorsque je fonderais une famille. Aujourd’hui, soit bien des années plus tard, j’ai une fille de 4 ans et comme vous vous en doutez, ma perception du monde a beaucoup changé. Toutefois, dans mon subconscient sommeillait encore cette haine infondée que je m’étais faite au sujet des minifourgonnettes et il m’a fallu en conduire une pendant une semaine pour faire resurgir ce souvenir et complètement changer d’avis sur le sujet. Dire qu’une minifourgonnette est idéale pour les familles c’est une chose, mais de le vivre s’en est une autre.

 

Bien entendu, dès le début de mon essai j’ai trouvé la Honda Odyssey confortable, très pratique et aussi agréable à conduire, mais c’est lorsque j’ai présenté la minifourgonnette à ma fille que j’ai été traversé par un éclair. Comme c’est le cas toutes les semaines, je suis allé la chercher à l’école, mais cette fois-ci, j’ai appuyé sur le bouton de la clé qui ouvre automatiquement la porte où est son siège d’appoint et j’ai vu son regard s’illuminer. Ensuite, elle est montée à bord de l’Odyssey sans aucun effort, ce qui est généralement une étape difficile pour elle avec les VUS. Je l’ai aidé avec sa ceinture de sécurité et encore une fois, je n’ai pu que constater la facilité avec laquelle j’ai pu effectuer cette étape qui nécessite toute une dextérité en temps normal. Finalement, je suis retourné dans le siège conducteur et je n’ai pu m’empêcher d’admirer son regard pétillant et elle m’a dit « Papa, j’aime beaucoup cette voiture ». Si vous n’avez pas d’enfant et que vous n’avez jamais conduit de minifourgonnette, tout ça peut vous sembler anodin, mais pour un Papa qui ne veut que ce qu’il y a de mieux pour sa fille, la Honda Odyssey 2023 a été toute une révélation.

 

Gamme et motorisations

 

La Honda Odyssey est disponible en 4 versions différentes. D’abord, il y a le modèle d’entrée de gamme EX qui offre tout de même un équipement impressionnant et plusieurs technologies dont le CabinTalk In-Car PA qui est très pratique pour parler avec vos enfants. On passe ensuite à la version EX-L qui joute plusieurs commodités à la gamme de l’Odyssey comme le siège passager réglable en 8 directions et le hayon électrique ajustable. La version Touring offre un niveau d’équipement à couper le souffle notamment avec un éclairage ambiant, le chargement sans fil et le système CabinWatch. Sans parler des sièges avant ventilés. Finalement, il y a la version Black Edition qui trône au sommet de la gamme de l’Odyssey et cette dernière propose essentiellement un fini différent plus ténébreux par rapport à la version Touring.

 

EX – 47 705 $

EX-L – 52 705 $

Touring – 58 905 $

Black Edition – 60 705 $

 

La Honda Odyssey 2023 ne propose qu’une seule option sur le plan mécanique et il s’agit du classique moteur V6 de 3.5 litres. Ce dernier affiche une puissance de 280 chevaux et 262 livres-pied de couple. Le tout est jumelé à une boîte automatique à 10 rapports qui envoie la puissance aux roues avant. Cette combinaison fait parfaitement l’affaire pour la minifourgonnette du constructeur japonais et je dois dire que c’est ce qui rend l’expérience de conduite aussi intéressante. Pour le reste, plusieurs journalistes critiquent Honda sur le fait que l’Odyssey ne propose pas de version hybride et surtout parce qu’il n’y a pas de rouage intégral au menu. Pour ma part, je crois que la minifourgonnette du constructeur japonais s’en sort très bien avec son groupe motopropulseur actuel.

 

Version à l’essai

 

Pour mon essai, Honda m’a proposé une version Touring de l’Odyssey. Bref, c’était pratiquement impossible pour moi de ne pas tomber sous le charme de cette dernière et de toutes les options qui l’accompagne. Enfin, tout ça pour dire que la Honda Odyssey 2023 est déjà assez dispendieuse à la base et que si elle vous intéresse, à quoi bon essayer d’économiser. Mieux vaut opter pour son ultime version, car vous en aurez davantage pour votre argent.

 

La première impression

 

Comme vous avez pu le lire dans les premiers paragraphes, la Honda Odyssey 2023 m’a fait vivre tout un lot d’émotion cette semaine et même si ça n’a pas été aussi intense au début, c’est un véhicule que j’ai apprécié dès que j’ai mis les mains derrière le volant. La première chose que j’ai remarquée, c’est à quel point la position de conduite était confortable et surtout le fait qu’il y ait un bouton pour répondre et raccrocher directement sur le volant. C’est le genre de chose qu’on déteste amèrement chercher dans un véhicule moderne. Je sais que j’ai eu droit à la totale avec la version Touring, mais l’Odyssey m’a beaucoup impressionné par son niveau d’équipement et surtout par la qualité de sa finition.

 

L’expérience de conduite

 

La Honda Odyssey Touring 2023 m’a surpris par son confort, mais aussi par sa grande agilité. C’est un gros véhicule et j’avais peur qu’on le ressente dans sa conduite, ce qui n’est pas du tout le cas. La chose qui m’a le plus surpris de la minifourgonnette du constructeur japonais, c’est son moteur. Autant vous dire qu’on sent bien l’effet de la technologie VTEC après 5 500 tours minute et la seule chose que j’ai trouvé dommage, c’est que le compte tour n’aille pas plus haut. Enfin, si vous effectuer un dépassement au volant de l’Odyssey, vous risque d’y prendre goût. Pour ce qui est de l’économie de carburant, Honda annonce une consommation moyenne de 12.2L/100km en ville et 8.5L/100km sur autoroute pour une moyenne combinée de 10.6L/100km. Lors de mon essai, j’ai maintenu une consommation moyenne de 10.1L/100km sans faire particulièrement attention. Ainsi, je crois qu’on peut dire que les chiffres du constructeur japonais sont assez justes, ce qui est une bonne chose.  

 

Les recommandations

 

Je tiens à préciser que ce n’est pas la première fois que je conduis une minifourgonnette. Toutefois, ce qui a été différent avec l’Odyssey, c’est que j’ai incorporé cette dernière à ma routine et que ma famille a pu m’aider à me faire découvrir les véritables bienfaits d’un tel véhicule. C’est le genre de chose qu’on ne peut tout simplement pas vivre lors d’un essai routier de quelques minutes ou quelques heures en concession. La Honda Odyssey m’a fait sentir comme le roi des papas et c’est pourquoi je vous demande de lever tous vos préjugés au sujet des minifourgonnettes et de simplement voir par vous-même à quel point ce type de véhicule facilite votre vie au quotidien. J’ai sincèrement eu du plaisir au volant de l’Odyssey et je peux vous assurer que j’ai essayé de nombreux VUS nettement moins intéressants à conduire.

 

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Ford, Honda, Ford Mustang, Honda Odyssey, Honda Odyssey 2023

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Honda