Honda Ridgeline 2014 : je m’affirme!

23 Mai 2014 PAR JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER
Honda, Ridgeline, 2014

Peu de véhicules ont le luxe d’être seul dans leur créneau comme c’est le cas du Ridgeline qui pourtant ne devrait pas exister. Je m’explique, car le VUS ou VUM du constructeur japonais – appeler ça comme vous le voulez – n’est pas un camion ni un véhicule utilitaire sport et encore moins un véhicule utilitaire multisegment. Alors, de quoi s’agit-il? Personne ne le sait vraiment – pas même Honda —, mais ce n’est pas important, car ça fonctionne très bien. Le Ridgeline ne cesse de gagner en popularité, car il offre toutes les commodités d’un petit camion et le confort d’un gros VUS.

L’un des points qui expliquent le succès du Ridgeline, c’est son prix de base de 34 990 $. J’en conviens, ce n’est pas à la portée de tous les budgets, mais les seuls véhicules auxquels on pourrait comparer le Ridgeline coûtent le double. Ce n’est pas tout, car faisant partie de la grande famille Honda, le Ridgeline a droit à un historique médical presque impeccable. Et je veux dire par là qu’il est fiable, durable et que ses coûts d’entretiens sont de loin inférieurs à la moyenne.   

Un design pratique

Certaines personnes ont besoin d’un camion, d’autres d’un VUS, mais pour plusieurs, seul le Ridgeline est une solution, car il offre le meilleur des deux mondes avec sa caisse ouverte, qui permet d’une capacité de chargement phénoménale. De plus, le Honda Ridgeline profite d’une garde au sol très élevée, ce qui lui permet de sortir aisément des sentiers battus.

Maintenant, on pourrait croire que le véhicule du constructeur japonais est parfait, mais ce n’est pas le cas. Son habitacle est très spacieux et fonctionnel. Sans compter qu’il est confortable. En revanche, son style de camion ne lui va tout simplement pas. Honda aurait pu faire un effort à mon avis pour proposer une planche de bord moins carrée.

La polyvalence parle d’elle-même

Plutôt que d’encombrer le Ridgeline d’un énorme V8, Honda a préféré opter pour un V6 de 3.5 litres développant 250 chevaux et 247 livres-pied de couple. Ce dernier est couplé à une boîte automatique à 5 rapports et la traction intégrale de série, ce qui à lieu d’augmenter sa consommation moyenne. En fait, avec ses 13.6L/100km en ville et 9.6L/100km sur autoroute, la Honda Ridgeline 2014 figure parmi les véhicules les plus économiques de sa catégorie, ce qui n’est pas une mauvaise chose.

Jean-Sébastien Poudrier

 


Tags: Honda, Honda Ridgeline, Honda Ridgeline 2014
Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER