Honda CR-V 2013 : la concurrence commence à lui damer le pion.

15 Novembre 2012 PAR Jean-Sébastien Poudrier

  Arrivé sur le marché en 1997, le Honda CR-V 2013 en est déjà à la quatrième génération depuis 2011. Pour l’année 2013, les changements sont relativement mineurs. C’est la partie arrière qui a reçu les changements esthétiques les plus importants. Au cours de toutes ces années, le CR-V a mérité un grand nombre d’honneurs et des prix de tous genres qui en font, aujourd’hui, un VUS reconnu et très recherché par les acheteurs. Mécanique Le Honda CR-V 2013 est offert chez nous en six versions : LX 2RM, LX, EX 2 RM, EX, EX-L et Touring. Peu importe la version et la transmission, traction ou intégrale, le CR-V ne propose qu’une seule mécanique au menu. Il s’agit du 4-cylindres à double arbre à cames en tête de 2,4 litres qui développe une puissance de 185 chevaux à 7 000 tours par minute. Pour ce qui est du couple, il se chiffre à 163 livres-pieds à 4 400 tours. Pour gérer la puissance de ce VUS, Honda a choisi de le jumeler à une boîte de vitesses automatique à 5 rapports avec mode manuel qui commence à dater et qui pourrait franchement être plus performante. Habitacle et carrosserie Le Honda CR-V est un VUS très spacieux. Il est même l’un des plus confortables de sa catégorie. Il propose également une très bonne visibilité dans toutes les directions. Dans l’habitacle, on trouvera de nombreux espaces de rangement pour y loger porte-monnaie, téléphone sans fil et breuvage de toutes sortes. Par contre, comme c’est le lot de beaucoup de véhicules japonais par les temps qui courent, le CR-V reçoit certains plastiques dont la qualité est douteuse. À l’extérieur, on reconnaît certains éléments empruntés de la Civic. Depuis l’introduction de la dernière génération, en 2011, la calandre a subi des changements, de même que le pare-chocs avant. Selon la version, les jantes en alliage varient entre des 16 pouces et des 17 pouces. De l’avant, le CR-V est très carré, et on a l’impression que, en termes d’aérodynamisme, l’avant ne suit pas l’arrière qui, lui, a été amélioré quelque peu. Honda a équipé son VUS de gros rétroviseurs qui permettent d’avoir une excellente vision vers l’arrière. Du côté de l’équipement et des options, c’est complet : sièges chauffants, chaîne audio avec lecteur de CD et connexion USB, chauffage et climatisation à deux zones, accoudoir central, régulateur de vitesse, essuie-glaces à détection de pluie, phares automatiques, sièges réglables électriquement avec soutien lombaire, caméra de vision arrière et éclairage adaptatif. Conclusion Le Honda CR-V est un VUS que Honda a conçu pour compléter sa gamme de véhicules. Quand on y jette un coup d’œil vraiment intéressé, on se rend compte très vite que la concurrence commence à lui damer le pion. Son point fort en ville est très certainement sa suspension qui en améliore le confort de façon notable. Cependant, cette suspension devient son point faible sur la route en raison de sa mollesse. Et pour terminer, disons que les stylistes de Honda commencer nettement à manquer d’inspiration quand vient le temps de dessiner un modèle. Richard Roch


Tags: Honda, Honda CR-V, Honda CR-V 2013
Auteur: Jean-Sébastien Poudrier