25 Mai 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Infiniti Q50 2020

Introduite sur le marché en 1990, l’Infiniti G20 s’est vite taillé une place de choix sur le marché des voitures de luxe en Amérique du Nord. Il faut dire qu’à l’époque, Nissan avait une solide réputation sur le plan international et cette contagion ne pouvait que s’étendre à la division de luxe du constructeur japonais. Infiniti a lancé une seconde génération de G20 en 1998, mais cette dernière n’est restée sur le marché que durant 4 années avant d’être remplacée par la G35, une voiture qui a aussi repris l’appellation Slyline chez Nissan au Japon. Honnêtement, la G35 était une très bonne voiture et elle était surtout très plaisante à conduire, mais des problèmes de rouilles ont fini par éliminer la quasi-totalité des modèles de cette génération du marché. La suite de l’histoire nous mène faire la G37 et puis vers l’actuelle Q50, une berline de luxe mitigé et même boudé dans son segment.

Il faut dire que la compétition est particulièrement féroce dans le créneau de la Q50 et que la diversité est ce qui permet aux voitures les plus populaires de se distinguer des autres. C’est d’ailleurs pour cette raison que le constructeur japonais s’est permis de diversifier son offre au niveau de la Q50 avec des versions plus luxueuses et d’autres, plus sportives. Heureusement pour le constructeur japonais, cette stratégie semble fonctionner puisque la Q50 a regagné en popularité dans les dernières années. En fait, la seule chose qui pourrait mal tourner pour la Q50, c’est si la marque finit par s’effondrer, car comme on le sait, le constructeur connait d’importants problèmes financiers à l’heure actuelle. Néanmoins, ce n’est pas ça qui devrait vous retenir de vous procurer une Q50, car dans les faits, ça reste une excellente voiture.

Motorisations

Côté mécanique, 2 options s’offrent à vous en ce qui concerne l’Infiniti Q50 2020 à commencer par un moteur turbocompressé de 6 cylindres de 3.0 litres. Je crois qu’il est essentiel de spécifier que le constructeur japonais s’est débarrassé du moteur de 4 cylindres l’an dernier, car ce dernier n’était tout simplement pas assez populaire et c’est là l’une des meilleures décisions qu’a prises Infiniti. Pour en revenir au moteur de 3.0 litres, ce dernier affiche une puissance de 300 chevaux et 295 livres-pied de couple. Le tout est jumelé à une boîte automatique à 7 rapports et un rouage intégral de série, une formule qui fonctionne aussi assez bien. Inutile de vous dire que la Q50 est loin d’être la voiture la plus économique à la pompe de son segment, mais au moins elle est rapide avec un 0-100 en 5.5 secondes seulement. Et le meilleur dans tout ça, c’est qu’il en existe une version encore plus rapide. La Q50 Red Sport est propulsée par le même moulin que la version régulière, mais la puissance a été portée à 400 chevaux et 350 livres-pied de couple, ce qui rend la conduite encore plus dynamique et rehausse les performances du même coup. Grâce à cette amélioration, on parle d’u 0-100 en moins de 4.7 secondes.

Équipements

La gamme de l’Infiniti Q50 2020 se compose de 6 modèles différents à commencé par la version Pure à partir de 43 995$, ce qui reste relativement abordable pour une voiture de cette catégorie. D’ailleurs à défaut de ne pas être la voiture la plus populaire de sa catégorie, la Q50 est assurément l’une de celles qui vous en offrent le plus de séries. La version Édition Signature s’installe juste au-dessus à partir de 47 245$ en ajoutant une finition plus relevée. Là où ça commence à devenir intéressant, c’est avec le modèle Édition signature avec ProASSIST qui, comme son nom l’indique, profite de l’ensemble de technologie de sécurité de Nissan/Infiniti. Avant que j’oublie, cette dernière coute 49 745$. Ensuite, on fait un bon vers la version Sport à 56 545, mais cette dernière bénéficie du même moteur que la version de base. Pour 1 500$ de plus, vous pouvez bénéficier du moteur de 400 chevaux avec la version Red Sport. Finalement, la version Red Sport avec ProACTIVE trône au sommet de la gamme. Est-ce que cette dernière vaut son pesant d’or. Eh bien, je crois que oui, car elle reste relativement abordable autour de 60 000$ compte tenu de ce qu’elle offre.

Design

Côté design, l’Infiniti Q50 n’est peut-être pas la voiture la plus dynamique et moderne qui soit, mais lorsqu’on est seul à seul avec cette dernière, on sait l’apprécier et c’est ça qui compte au fond puisque c’est une voiture qui ne laisse personne indifférent. La version Red Sport est encore plus jolie et de plus, celle, la seule du lot qui est disponible en rouge, une belle attention de la part du constructeur japonais.

Là où j’ai un peu de mal avec l’Infiniti Q50 et je ne suis pas le seul à le dire, c’est avec son habitacle qui semble tout droit provenir d’un modèle Nissan du milieu des années 2000. Oui, les matériaux sont de bonne qualité, oui, les sièges sont très confortables et oui, c’est une voiture agréable à conduire, mais le design intérieur, la sensation que la voiture nous lasse au touché, tout ça nous donne l’impression de prendre place dans un modèle vieux d’au moins une décennie et je crois que je n’exagère même pas lorsque je dis ça.

Les points faibles

L’intérieur et je n’ai pas besoin d’en ajouter à ce niveau. Encore plus de mordant ne serait pas de refus pour la version sportive.

Les points forts

C’est une voiture de luxe à la sauce américaine et cette formule plait! Les performances de la version Red Sport son impressionnante même si les chiffres ne sont pas tout à fait là pour le prouver.

Élément signature

On peut dire que l’Infiniti Q50 est une vraie survivante, car dans les faits, elle n’aurait jamais dû exister aussi longtemps. Néanmoins, son équilibre et sa bonne réputation en font un véhicule de choix dans son segment.

Résumé

L’Infiniti Q50 2020 n’est peut-être pas une voiture aussi prestigieuse que ses rivales, mais elle a l’avantage d’avoir fait ses preuves et c’est une voiture qui ne va jamais vous décevoir.

Jean-Sébastien Poudrier


Tags: Infiniti, Nissan, Infiniti Q50, Infiniti Q50 2020
Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Infiniti