Le président de Hyundai condamné à la prison

06 Février 2007 PAR Jean-Sébastien Poudrier

La justice sud-coréenne a reconnu coupable le président du géant industriel pour abus de confiance et détournement de fonds de sa compagnie.

Hyundai, sixième constructeur automobile mondial, a annoncé son intention de faire appel de la condamnation de son président.

Parmi les faits reprochés à Chung Mong-koo, il y a entre autres d'avoir constitué une caisse noire de plusieurs dizaines de millions de dollars dans le but d'obtenir des faveurs d'hommes politiques.


Tags: Hyundai
Auteur: Jean-Sébastien Poudrier