Lexus IS 2021

05 Novembre 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Lexus IS 2021

Longtemps considéré comme une marque sobre et sans vigueur, Lexus propose aujourd’hui des voitures parmi les plus flamboyantes sur le marché, et ce, dès le début de sa gamme. Le premier modèle qu’on nous propose dans le segment des voitures, c’est la IS et comme elle vient tout juste d’être entièrement redessinée pour 2021, il y a beaucoup à couvrir. Néanmoins, contrairement à d’autres modèles de la marque, la IS n’a jamais vraiment manqué de dynamisme ou d’extravagance et j’oserais même dire que c’est elle qui a donné le temps à cette nouvelle tendance de berline de luxe sportive.

Depuis le tout début, soit en 1998, la Lexus IS s’impose comme une voiture de luxe agile, moderne et sportive. Elle a toujours été en avance sur son temps et la preuve, c’est que le modèle sortant était encore au goût du jour et la nouvelle génération nous donne l’impression qu’elle arrive directement du futur. D’ailleurs, je dois souligner qu’elle figure parmi les plus jolies voitures sur le marché. Toutefois, il y a un problème de taille avec la Lexus IS et j’estime que la nouvelle génération sera en mesure de mieux lutter face à cette situation, car il s’agit de la Toyota Camry. Voyez-vous, autrefois, la Toyota Camry était une voiture ennuyante et ridiculement chère pour ce qu’elle offrait. Ainsi, le choix logique était d’acheter une Lexus IS. Or, la nouvelle Camry est flamboyante et très huppé et c’est pourquoi la nouvelle Lexus IS doit se surpasser.

Motorisations

La berline de luxe du constructeur japonais offre 3 options sur le plan mécanique à commencer par un petit moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.0 litres, une mécanique plutôt standard dans la catégorie. Ce moulin affiche donc une puissance de 241 chevaux et 258 livres-pied de couple en plus d’être jumelé à une boîte automatique à 8 rapports qui envoie la puissance directement aux roues arrière. Bref, jusqu’ici tout va comme sur des roulettes, mais ce qui rend cette option moins intéressante, c’est le fait qu’elle ne propose pas rouage intégral en option alors que cette caractéristique est pratiquement offerte de série chez la majorité de ses rivales.

Ça nous amène donc à la seconde option sur le plan mécanique, un V6 de 3.5 litres de 260 chevaux et 236 livres-pied de couple. Encore une fois, on combine ce dernier avec une boîte automatique à 8 rapports sauf qu’à la différence du moteur de 4 cylindres, le rouage intégral est offert de série ici. Finalement, on retrouve une version plus pimentée de cette même combinaison mécanique avec une puissance de 311 chevaux et 280 livres-pied de couple dans la version 350 TI et c’est une bonne chose puisque la version 300 TI manque un peu de dynamisme.

Design

Ce que j’aime particulièrement de Lexus, c’est que le constructeur japonais ne tombe pas dans la facilité contrairement à certains de ses compétiteurs. Ce dernier ose et fait preuve d’audace dans ses, ce qui a parfois donné lieu à des flops monumentaux par le passé, mais je crois que Lexus a finalement trouvé une signature esthétique qui lui va bien et qui lui permet surtout de se distinguer des autres. Bref, la Lexus IS 2021 propose des lignées très robustes et des formes angulaires. En fait, on dirait presque c’est une lame de katana qui a servi d’inspiration pour la design de sa voiture et c’est quelque chose d’assez joli. D’ailleurs, le design de la Lexus IS 2021 n’est pas sans rappeler celui de la LFA, l’une des voitures les plus spectaculaires jamais conçues par le constructeur japonais.

À l’intérieur, le concept est complètement différent. On tombe dans un cockpit aux formes grossières et aux lignes bien droites. Jusqu’à un certain point, on a l’impression de se trouver dans une grosse berline de luxe américaine de grande qualité et c’est une bonne chose à mon avis. D’ailleurs, j’aimerais spécifier que le brun ou le beige de font pas partie des options de couleurs qu’on vous propose pour l’intérieur, ce qui prouve que le constructeur japonais a fini par évolué et cherche clairement à se détacher de son image précédente.

Équipements

La Lexus IS 2021 est disponible en 3 versions qui sont sensiblement guidées par les options sur le plan mécanique. Ainsi, on a d’abord droit au modèle IS300 RWD dont le prix de base s’élève à 45 540$. Vient ensuite la version IS300 AWD à 45 990$ et finalement, c’est la version IS350 AWD qu’on retrouve au sommet de la gamme avec un prix de base de 55 890$. D’ailleurs, si vous vous posez la question, il fut une époque où les appellations de la marque représentaient la cylindrée des véhicules. Si vous aviez une Lexus IS350, c’est par ce qu’elle était propulsé par un moteur de 3.5 litres. Or, ce n’est plus forcément le cas aujourd’hui.

Les points faibles

Il manque définitivement une version F-sport à la gamme de la Lexus IS 2021. Un peu plus de finesse aurait très certainement pu rehausser la qualité générale du design de l’intérieur de la voiture du constructeur japonais.

Les points forts

C’est une voiture bien équilibrée et elle ne manque de rien en matière de technologies. Elle est aussi très plaisante à conduire et même s’il s’agit d’un nouveau modèle, la majorité de ses éléments ont déjà prouvé leur fiabilité à travers le temps ou d’autres modèles.

Élément signature

Ce qui permet clairement à la Lexus IS 2021 de se distinguer de la compétition, c’est son design racé et cette imposante calandre. Disons qu’on ne peut tout simplement pas la confondre avec une autre voiture.

Résumé

Bien que la catégorie des berlines soit en pleine dépression, Lexus semble avoir encore de l’intérêt pour le design, car le constructeur japonais nous propose bien plus qu’un IS revampé pour 2021. Cette nouvelle génération amène une nouvelle plateforme et de nouvelles possibilités.

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Lexus, Toyota, Lexus IS, Toyota Camry, Lexus IS 2021

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos Lexus IS 2021 en vedette!

Nos autres inventaires de Lexus