Lexus LC 2021 : une sportive sous-estimée

Lexus LC 2021 : une sportive sous-estimée

31 Décembre 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Lexus, LC, 2021

La Lexus LC a été présenté au salon de l’automobile de Détroit en 2016 avant d’être commercialisé en tant que modèle 2017 et même si son succès n’a pas été immédiat, cette dernière s’en est plutôt bien sortie dans les dernières années. Il faut dire que la dernière voiture sportive dévoilée par Lexus, la LFA, a fait tout un tabac et la LC a certainement profité de cet élan de popularité de la marque en matière de performance. Or, il faut savoir que la Lexus LC se veut une suite à la moins réputée SC, une voiture que certains qualifient comme étant l’un des plus grands échecs de la marque et avec raison. Heureusement, La Lexus LC propose un concept totalement différent et elle n’essaie pas de rivaliser avec les Mercedes-Benz, Audi et BMW de ce monde contrairement à la SC d’autrefois. En fait, La Lexus LC offre un concept différent de tout ce qu’on retrouve sur le marché à l’heure actuelle. C’est une voiture sportive et même exotique, mais elle reste avant tout raffinée et élégante. En fait, elle me rappelle beaucoup la Cadillac XLR dans son concept, une voiture de luxe qui était basée sur la Chevrolet Corvette.

La Lexus LC 2021 bénéficie de plusieurs nouveautés dont l’ajout d’une version décapotable ce qui est tout à fait justifié pour un modèle de cette catégorie. En fait, ce dernier risque d’être même plus populaire que la version à toit rigide et c’est à ce demandé ce qui a pris autant de temps à Lexus avant de la commercialisé puisque le constructeur japonais en avait présenté une version conceptuelle en 2019. Ce n’est pas tout puisque le constructeur japonais s’est aussi permis de recalibrer la suspension de la version coupée, ce qui rend son comportement routier encore plus sain et précis. En fait, grâce à ceci, la Lexus LC 2021 offres un comportement si prévisible et agréable qu’on peut littéralement la comparer à une Porsche 911, ce qui est une bonne chose et croyez-moi, très peu de voitures sportives peuvent se vanter du même exploit sur le marché.

Motorisations

La Lexus LC 2021 offres 2 options sur le plan mécanique à commencer par une combinaison entre un moteur V6 de 3.5 litres et un moteur électrique pour une puissance totale de 354 chevaux. Ce n’est pas une mauvaise mécanique, bien au contraire, mais comme Lexus propose aussi un moteur de 8 cylindres, la première option est complètement obsolète. Bref, parlons Du V8 de 5.0 litres puisque c’est avec ce dernier que la vraie personnalité de la sportive du constructeur japonais prend vie. En fait, cette mécanique propose l’une des meilleures expériences de conduite qui soient. Les accélérations sont franches et je ne vous parle même pas de sa sonorité qui rend la chose encore plus excitante, car les ingénieurs ont programmé la voiture pour que le coupe-feu produise un son incomparable lorsque vous arrivez à la limite du tachymètre. Enfin, lorsqu’on regarde la fiche technique de la Lexus LC 2021 avec ses 471 chevaux et 398 livres-pied de couple, ça ne sonne pas vraiment impressionnant, mais je peux vous assurer que c’est le contraire et que vous allez difficilement trouver une voiture aussi plaisante à conduire dans cette fourchette de prix.

Design

Ce que j’aime particulièrement de la Lexus LC, c’est qu’on dirait une voiture qui est passée directement du concept à la production et c’est ce qui lui permet de se distinguer des autres voitures sportives sur le marché. Elle ne manque pas de faire tourner les têtes sur son passage, mais comme c’est une Lexus, elle n’en reste pas moins élégante.

L’habitacle de la Lexus LC 2021 ne fait que complémenter tout le reste puisqu’il est enveloppant et c’est exactement ce qu’on veut avec une voiture sportive de ce genre. La seule qu’on pourrait critique, c’est la position de certaines commandes comme celles qui permettent de changer les modes de conduites et on ne peut pas dire que le système d’infodivertissement soit particulièrement agréable à utiliser non plus. Néanmoins, l’expérience de conduite est la priorité ici et tout le reste passe en second pour être honnête avec vous.

Prix et équipements

La Lexus LC 2021 est loin de convenir à tous les budgets avec un prix de base de 125 090$ pour la version décapotable et 106 140$ pour la version coupée. Le plus ironique dans tout ça, c’est que vous devez payer un supplément pour la version hybride avec un prix de base de 121 990$ et sans surprise, cette option n’est même pas disponible avec la version décapotable. Néanmoins, pour le reste, c’est assez direct, car la sportive du constructeur japonais est déjà tout équipée de série et elle ne propose que quelques options supplémentaires, ce qui est assez rare dans une voiture de cette catégorie.

Les points faibles

Le système d’infodivertissement, certaines commandes et la version hybride assurément.

Les points forts

Tout le reste et en particulier ce moteur V8 de 5.0 litres à aspiration naturelle.

Élément signature

Son design, son expérience de conduite et le confort qui accompagne tout ça. La Lexus LC 2021 ne se compare à aucune autre voiture sur le marché et elle mérite certainement plus de considération de la part des adeptes de voitures sportives.

Résumé

Je vais probablement me faire lapider par les puristes et les adeptes de la marque, mais je crois sincèrement que la Lexus LC aurait du être la nouvelle Toyota Supra, et ce, avec tout ce que ça implique. La Supra est une BMW déguisé et cette dernière a fortement été critiqué pour cette raison, mais le fait est que la Lexus LC, elle, est une confection 100% Toyota et en prime c’est une voiture de performance légitime. Bon d’accord, il n’y a pas de moteur de 6 cylindres en ligne, mais même cet élément de la nouvelle Supra n’appartient pas à Toyota. Bref, la Lexus LC est l’une des voitures sportives les plus sous-estimées sur le marché, et ce, même si elle frise la perfection.

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Audi, BMW, Cadillac, Chevrolet, Lexus, Mercedes-Benz, Porsche, Toyota, Cadillac XLR, Chevrolet Corvette, Lexus LC, Porsche 911, Toyota Supra, Lexus LC 2021

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Lexus