Mercedes-Benz Classe S 2014 : le premier véhicule qui se conduit tout seul

Mercedes-Benz Classe S 2014 : le premier véhicule qui se conduit tout seul

03 Décembre 2012 PAR Jean-Sébastien Poudrier

  Qu’on le veuille ou pas, qu’on soit un maniaque de la conduite automobile ou pas, les véhicules autonomes, les véhicules qui se conduisent tout seul si vous préférez, sont vraiment à nos portes. Pourtant, nous l’avons bien vu venir, celle-là ! C’est arrivé de façon bien insidieuse avec les premiers régulateurs de vitesse, puis, plus tard, le système de détection de collision imminente, le système de détection de changement de voie, le système d’aide au stationnement et bien d’autres technologies du genre introduites sur les véhicules automobiles au cours des dernières années. Premier véhicule autonome sur le marché Même si Google et Toyota travaille actuellement depuis quelques années  à adapter une Prius pour qu’elle se conduise tout seul, c’est le constructeur d’automobiles allemand Mercedes-Benz qui, en 2014, mettra sur le marché le premier véhicule autonome, ou presque. Il s’agit d’une Mercedes-Benz Classe S 2014. Cette voiture recevra vraisemblablement la fonction « Steering Assist » qui fait partie intégrante du système de régulateur de vitesse Distronic Plus du fabricant. Ce système utilise quelque 26 capteurs, dont un radar et des caméras, et peut faire la gestion de la circulation à 200 mètres en avant. Les capteurs reconnaissent les lignes de couleur sur la chaussée ainsi que les autres véhicules et transfèrent cette information à un ordinateur central qui prend le contrôle du volant, de l’accélérateur et du système de freinage. À basse vitesse, le système suit le véhicule qui précède, et ce, même si les lignes ne sont pas visibles. À haute vitesse, le système fonctionne jusqu’à 200 km/h. Il est évident que le conducteur doit rester vigilant et être prêt à intervenir si le besoin s’en fait sentir. Dans la circulation dense, le système est très efficace. Si vous devez faire un changement de cap, vous devrez alors reprendre les commandes de votre véhicule, ce qui se fait en appuyant sur la pédale de freinage, tout simplement. Étape par étape Le « Steering Assist » de Mercedes-Benz est une nouvelle étape dans l’introduction graduelle des véhicules autonomes. Le fabricant allemand vise à concevoir un jour un véhicule qui sera capable d’éviter tout accident, et ce, d’ici une dizaine d’années. La Mercedes-Benz Classe S 2014 comportera donc les technologies suivantes : Brake Assist with Cross-Traffic Assist Ce système peut détecter une collision imminente avec un objet à l’avant, un véhicule arrivant latéralement ainsi qu’un piéton et augmenter la force de freinage appliquée par le conducteur. Pre-Safe Brake Ce système peut détecter un piéton et appliquer les freins à la place du conducteur pour stopper le véhicule à une vitesse de 50 km/h. Pre-Safe Plus Ce système détecte une collision imminente de l’arrière et met tout en œuvre pour protéger les occupants, même appliquer le frein à main. Pre-Safe Impulse Grâce à ce système, le conducteur et son passager sont tirés  dans la direction opposée à la collision pour réduire les effets de la décélération soudaine. Active Lane Keeping Assist Quand un véhicule qui vient en sens traverse la ligne médiane, le système applique les freins. Attention Assist Ce système détecte que le conducteur s’endort ou qu’il manque d’attention et lui envoie une alerte. Conclusion La Mercedes-Benz Classe S sera vraisemblablement offerte en 2014 sur le marché européen. Pour ce qui est du marché nord-américain, ce sera un peu plus tard. C’est à suivre… Richard Roch



Tags: Mercedes-Benz, Toyota

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier