Mercedes-Benz GLA 2021 : un nouveau complet

02 Octobre 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Mercedes Benz GLA 2021

Si on m’avait dit un jour que les grandes marques de luxe se lanceraient dans la fabrication de petits VUS et qu’elle saurait du succès, je ne l’aurais certainement pas cru. Pourtant, nous voilà en au début de la 3e décennie du siècle seulement et la popularité de ce type de véhicule a littéralement explosé dans les dernières années. D’ailleurs, l’un des véhicules qui représentent le mieux ce que le segment a à offrir, c’est le Mercedes-Benz GLA.

Comme vous n’avez probablement remarqué, le petit VUS du constructeur allemand fait entièrement peau neuve pour 2021, ce qui témoigne du succès de la première génération. Le GLA 2021 nous offre une stature légèrement plus imposante, un habitacle cossu à souhait et quelques améliorations sur le plan mécanique, mais au final, le petit VUS reste fidèle à son concept original en proposant une expérience générale plus dynamique que la compétition et je crois que c’est l’une des principales raisons pour lesquelles le GLA est aussi apprécié dans sa catégorie. Bien sûr, il n’est pas parfait et sa fourchette de prix dépasse le raisonnable dans certaines versions, mais le GLA n’est pas là pour offrir aux adeptes de la marque une solution abordable pour rouler en Mercedes-Benz, car ce rôle revient au GLB. Le GLA est là pour montrer que la marque peut performer et avoir du caractère même dans la forme la plus compacte qui soit. Autrement dit, si vous êtes un nouvel acheteur et que la marque vous intéresse, je vous recommande plutôt de vous diriger vers un GLB ou un GLC, mais si vous êtes un habituer de la marque et que vous voulez profiter d’une expérience de conduite plus pointue et aiguisée, le GLA est le véhicule par excellence.

Motorisations

Sans surprise, le Mercedes-Benz GLA 2021 offre plusieurs options sur le plan mécanique et les lettres AMG se joignent à la gamme assez tôt. Néanmoins, on vous propose d’abord la version 250 4Matic qui elle, est propulsée par un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.0 litres développant 221 chevaux et 258 livres-pied de couple. Toutefois, nous sommes loin d’un petit VUS docile ici puisque même dans cette version, le petit VUS du constructeur allemand est capable de boucler le 0-100 en seulement 6.7 secondes en plus d’atteindre une vitesse de pointe de 240 km/h. La prochaine motorisation qu’on vous propose se présente sous la forme d’une version AMG 35 et il s’agit d’un moteur de 2.0 litres dont la puissance a été augmentée à 302 chevaux et 296 livres-pied de couple. Le 0-100 km/h passe ainsi à 5.1 secondes. Finalement, on retrouve la version AMG 45 au sommet de la gamme dont la puissance dépasse les 382 chevaux et 354 livres-pied de couple, ce qui commence à être ridiculement puissant pour un véhicule de cette dimension. D’ailleurs, avec un 0-100 en 4.4 secondes, vous avez de quoi en donner pour leur argent à bien des voitures sportives.

Design

Je dois vous avouer que je n’étais pas particulièrement attiré par l’ancienne génération du GLA, mais c’est tout le contraire depuis sa refonte complète. Le petit VUS du constructeur allemand propose un design qui a plus de caractère et une carrure plus imposants. Ce dernier colle mieux à la signature esthétique de la marque à mon avis et Mercedes-Benz sait comment tirer profit de chaque partie du véhicule pour chaque version. Bien entendu, le modèle AMG 45 est de loin le plu exquis du lot, mais le GLA ne donne pas sa place même dans sa version la plus dépouillée. Bref, tout ça pour dire que le design du petit VUS du constructeur allemand est une réussite sur toute la ligne à mon avis.

À l’intérieur, on retrouve un immense tableau de bord numérique et une foule d’éléments visuels typique à la marque allemande. En fait, le design de Mercedes-Benz est si particulier qu’on peut le reconnaître dans chaque petite chose qui compose son habitacle comme les bouches d’aération ou les boutons par exemple. Bref, le constructeur allemand s’est encore une fois surpassé, mais il y a tout de même quelques éléments qui détonnent avec les restes comme le panneau de commandes qui se trouve sous les bouches d’aération. Ce dernier aurait pu être intégré au reste, mais au point où nous en sommes, je crois que vous pourriez légitimement dire que je cherche des bibittes ici.  

Équipements

Le Mercedes-Benz GLA 2021 affiche un prix de base de 42 400$, soit à peine 1 000$ de moins que le GLB et 6 000$ de moins que le GLC. Si je vous dis ça, c’est pour vous illustrer les propos que j’ai tenus plus tôt à l’égard du petit VUS du constructeur allemand sur le fait qu’il ne fait pas réellement office de modèle d’entrée de gamme, mais qu’il s’agit d’un concentré de tout ce que la marque allemande a de meilleur à offrir. Toutefois, vous allez remarquer que la facture grimpe très rapidement, et ce, avant même de parler d’options, ce qui n’aide en rien la situation. Bref, pour la suite, on vous propose une version GLA 35 AMG à partir de 52 900$ et même si le prix de la version GLA 45 AMG n’a pas encore été dévoilé, on peut s’attendre à ce que derniers soit bien au-delà des 60 000$.

Les points faibles

Véhicule très spécifique qui n’est clairement pas destiné à toutes les bourses. Suspension très rigide.

Les points forts

C’est un VUS dont les performances et l’expérience de conduite n’ont rien à envier à celles de bien des voitures. Au final, ça reste un véhicule bien équipé, très confortable et étonnamment logeable.

Élément signature

Le concept de petit VUS de grand luxe sportif et très provocateur est assurément ce qui permet au Mercedes-Benz GLA de se distinguer du lot.

Résumé

Le Mercedes-Benz GLA 2021 n’est clairement pas un véhicule que je recommande si vous voulez vous initier à la catégorie des VUS de luxe pour le confort et la somptuosité. En revanche, si vous voulez un échantillon très représentatif de ce que c’est de conduit une Mercedes-Benz AMG GT à 250 000 $ pour une fraction du prix, c’est le véhicule qu’il vous faut, surtout en version AMG.

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Mercedes-Benz, Mercedes-Benz AMG GT

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Mercedes-Benz