10 Novembre 2017 PAR JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER
Mitsubishi Lancer 2017

Mitsubishi Lancer 2017-align: justify;">Celle qui fut jadis l'une des voitures les plus populaires de son segment est désormais une espèce en voie d'extinction. Et je ne dis pas ça uniquement parce que la Lancer est moins populaire que jamais, mais le constructeur lui-même a annoncé à Fin de sa berline d'ici quelques années pour se concentre sur une catégorie plus populaire comme celle des VUS. Néanmoins, ça ne veut pas forcément dire que la Mitsubishi Lancer est une mauvaise voiture, bien au contraire. Il se trouve que la berline du constructeur japonais figure parmi les voitures les plus fiables de sa catégorie et si vous ne le saviez pas, eh bien, elle offre de loin la meilleure garantie qui soit avec 10ans/160 000km pour le groupe motopropulseur.

Le véritable hic avec l'actuel Lancer, c'est que la nouvelle génération est arrivée sur le marché en 2007 et que la plateforme n'a tout simplement pas changé depuis. On nous a simplement proposé un Lancer restylisé légèrement alors que les générations précédentes changeant tous les 4 ou 5 ans. Néanmoins, si on ne tient pas compte de tout ça et qu'on ne parle que de la voiture elle-même, je peux vous dire qu'il n’y a pas de quoi craindre la Lancer. D'ailleurs, c'est l'une des seules voitures de sa catégorie qui offre un système de traction intégrale dans devoir aller dans un modèle sport, ce qui est une bonne chose.

Motorisation

Sur le plan mécanique, la version EVO n'est plus de ce monde, mais la berline du constructeur japonais offre toujours 2 motorisations à commencer par un moteur de 4 cylindres de 2.0 litres développant 148 chevaux et 145 livres-pied de couple. Ce dernier est couplé de série à une boîte manuelle à 5 rapports. Néanmoins, une boîte CVT est disponible en option. Vient ensuite le moteur de 4 cylindres de 2.4 litres développant 168 chevaux et 167 livres-pied de couple. Ce dernier est couplé de série à une boîte CVT, mais il profite d'un rouage intégral en option et c'est tout là l'avantage d'opter pour cette motorisation. En ce qui concerne le moteur de 2.0 litres, il affiche une consommation moyenne de 9.9L/100km en ville et 7.2L/100km sur autoroute. Quant au moteur de 2.4 litres, ce chiffre monte à 10.2L/100km en ville et 7.8L/100km sur autoroute, ce qui reste tout de même raisonnable.

L'une des raisons qui expliquent le succès de la Mitsubishi Lancer, c'est d'abord sa fourchette de prix intéressant. Néanmoins, le fait de pouvoir bénéficier d'un rouage intégral sans nécessairement opter pour la version sportive est aussi un lourd avantage pour la Lancer. Toutefois, je dois vous prévenir que Mitsubishi est le roi des constructeurs en matière mauvaise qualité puisque le constructeur japonais n'améliore pas la qualité de certains matériaux d'un modèle à l'autre. Les bruits de roulement sont tout simplement horribles et la qualité de la finition intérieure laisse a désiré sans considérer que le design en soit est pauvre et pas très dynamique. De plus, je vous lance le défi de trouver comment changer l'heure, surtout dans les versions de base.

Design

Ce qui est le plus troublant avec la Lancer, c'est que si vous avez devant vous un modèle 2007 en parfait état et un modèle 2017, vous aurez du mal à faire la différence. Néanmoins, si on fait abstraction de ce fait, on peut dire que la Lancer est encore aux goûts du jour sur le plan esthétique, ce qui prouve que son design était très avant-gardiste en 2007. Néanmoins, je suis persuadé, et c'est probablement votre cas, que la berline du constructeur japonais a besoin d'une refonte complète si le Mitsubishi décide finalement de ne pas la retirer du marché.

L'habitacle de la Mitsubishi Lancer est probablement l'intérieur le plus contradictoire qui soit sur le marché. D'un côté, son style épuré et ses sièges assez confortables nous laissent croire qu'on a affaire à une voiture de grande qualité, mais il suffit de mettre la clé dans le démarrage pour comprendre que ce n'est tout simplement pas le cas. D'abord l'éclairage du tableau de bord est de mauvaise qualité, mais ça on peut faire avec, ce qui est vraiment le plus troublant, c'est la rigidité de la suspension le manque d'isolation. De plus, c'est l'un des véhicules qui propose le pire système de chauffage pour l'hiver dans la mesure ou vous devez toujours avoir le chauffage au tapis sinon le pare-brise va s'embuer.

Les points faibles

En ayant annoncé que la Lancer est en fin de carrière, le constructeur japonais nous indique du même coup que la voiture va proposer moins de caractéristiques intéressantes dans les années à venir. Le moteur de 4 cylindres de 2.0 n'est tout simplement pas assez puissant.

Les points forts

La Mitsubishi Lancer offre l'une des meilleures garanties qui soient sur le marché et elle figure parmi les voitures les plus fiables et les moins coûteuses à entretenir de sa catégorie.

Résumé

Le fait d'annoncer la fin d'un modèle peut conduire à 2 résultats différents, soit de stimuler les ventes ou, comme c'est le cas pour la Lancer, rendre le modèle moins populaire que jamais. Qui sait, peut-être que Mitsubishi va nous arriver avec une Lancer complètement différente dans les prochaines années. Néanmoins, si la voiture du constructeur japonais vous intéresse dans sa forme actuelle, elle reste parmi les voitures les plus intéressantes de sa catégorie sur le plan technique et par logique.

Jean-Sébastien Poudrier


Tags: Mitsubishi, Mitsubishi Lancer, Mitsubishi Lancer 2017
Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER