Nissan 370z 2014 : performante et stylée

08 Juin 2014 PAR JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER
Nissan, 370z, 2014

De la Datsun 240z à la toute dernière venue dans la gamme, la « 370z », la lignée des Fairlady a toujours fasciné l’univers des adeptes de tuning en raison de ses performances impressionnantes et de son style audacieux. En ce qui concerne la 370z, Nissan a fait un travail remarquable sur le plan esthétique, car la voiture est plaisante à observer malgré des proportions inhabituelles et des lignes plus aiguisées que des lames de rasoir. À l’intérieur, tout nous porte à croire qu’il s’agit d’un bolide de course plus que d’une voiture de promenade. Et finalement, il y a le V6, un monstre de 3.7 litres qui pousse des rugissements à en donner des frissons dans le dos. Enfin, pour moi c’est le cas…

L’excellence à un prix chez Nissan et dans le cas de la 370z on parle de 38 000 $ pour la version coupé et 47 500 $ pour la version roadster, ce qui reste tout de même dans la moyenne. Rappelons que la sportive du constructeur japonais est comparable à un Mustang GT, une BMW de Série 3 ou une Porsche Boxster en termes de performances, ce qui veut dire que son prix de base est bien modeste pour ce qu’elle offre.

Une personnalité unique

Ce que j’apprécie de la Nissan 370z, c’est qu’elle n’est en compétition avec personne sur le plan esthétique, sauf peut-être avec ses ancêtres, car elle s’impose ses propres règles stylistiques. Il s’agit, à mon avis, de l’une des plus belles voitures actuellement disponibles sur le marché.

Son habitacle, malgré son fini flamboyant et ses nombreux gadgets est probablement son aspect le plus décevant, car il n’est pas très spacieux et il n’offre de la place que pour deux. De plus, l’espace cargo du coffre est assez limité en raison du style particulier de la Nissan 370z.

Du cran sous le capot

La Nissan 370z 2014 est propulsée par un V6 de 3.7 litres de 332 chevaux et 270 livres-pied de couple, ce qui lui permet de boucler le 0-100 en seulement 6.0 secondes. Sa consommation moyenne s’élève à 11.7L/100km en ville et 8.1L/100km sur autoroute, ce qui reste raisonnable pour une voiture de cette catégorie. La Nissan 370z 2014 n’est offerte qu’en version à propulsion arrière et elle propose une boîte manuelle à 6 rapports de série ou une transmission automatique à 7 rapports en option.

Jean-Sébastien Poudrier


Tags: BMW, Nissan, Porsche, Nissan 370z, Porsche Boxster, Nissan 370z 2014
Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER