Nissan Maxima 2021 : La berline parfaite

Nissan Maxima 2021 : La berline parfaite

14 Juin 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Nissan Maxima 2021

 

Il fut une époque où les berlines étaient parmi les véhicules les plus populaires sur le marché il y a quelques années, mais comme vous avez certainement pu le remarquer, les VUS ont pris les devants au chapitre des ventes. Toutefois, ça ne signifie pas pur autant que les berlines n’ont pas leur place sur le marché, bien au contraire. Je suis de ceux et celles qui croient que les berlines sont supérieures aux VUS, et ce, à plusieurs niveaux. Elles sont plus spacieuses, plus sécuritaires et plus confortables, tout ça dans une fourchette de prix plus accessibles que les VUS équivalent. Néanmoins, le marché étant ce qu’il est, la majorité des berlines qui étaient disponibles il y a 10 ans sont disparues et elles ont été remplacé par de petits VUS huppés.

 

Heureusement, certains constructeurs comme Nissan maintiennent leur position et même si elle est loin d’être parfaite, la Maxima représente tout ce dont on peut rêver d’une grosse berline grand public. Elle est élégante, bourrée de technologies et elle reste plus confortable que la plus dispendieuse des causeuses Lazyboy. Enfin, vous comprenez où je veux en venir avec tout ça. La Nissan Maxima est juste une excellente voiture et c’est l’une des dernières berlines grand public encore disponibles sur le marché.

 

Gamme et prix

 

La Nissan Maxima 2021 est la plus grande voiture que propose le constructeur japonais, ce qui veut dire que c’est aussi la plus dispendieuse, enfin, si on fait abstraction de la GT-R. Enfin, il faut comprendre que le prix de base de la Nissan Maxima ne la met pas dans la meilleure des situations, car à partir de 43 385$, elle n’est pas particulièrement accessible et c’est malheureusement ce qui a mené à son déclin de popularité En revanche, je peux vous assurer que vous en aurez plus que pour votre argent avec la berline du constructeur japonais. D’ailleurs, si vous avez envie de vous faire plaisir, la Nissan Maxima est aussi disponible en version SR à partir de 46 435$ et la version Platine à partir de 48 045$.

 

Performances

 

La berline du constructeur japonais ne propose qu’une seule motorisation, ce qui n’est pas vraiment un problème puisque cette mécanique est tout simplement parfaite pour la Maxima. Il s’agit d’un V6 de 3.5 litres qui affiche une puissance de 300 chevaux et 261 livres-pied de couple. Jusqu’ici, les choses vont plutôt bien et même si la berline du constructeur japonais pourrait bénéficier d’une mécanique turbocompressée de format plus compact, son V6 fait l’affaire. Là où je décroche un peu, c’est avec le reste. La Nissan Maxima ne propose qu’une seule combinaison mécanique avec son V6 et il s’agit d’une boite CVT et d’un rouage à traction avant. Dans les faits, ce n’est rien d’anormal et surtout, c’est tout à fait convenable pour la majorité des gens. En revanche, dans un marché compétitif comme celui dans lequel la berline du constructeur japonais évolue, ce n’est clairement pas suffisant.

 

Design

 

Peu importe ce qu’on peut dire à son sujet, la Nissan Maxima 2021 est l’une des plus belles voitures actuellement disponibles sur le marché. C’est d’ailleurs cette dernière qui a donné le ton à la nouvelle signature esthétique de la marque avec son design de toit flottant et son imposant caractère.

 

L’habitacle de la Nissan Maxima est très accueillant et on s’y sent rapidement à l’aise. La berline du constructeur japonais propose beaucoup de technologie, mais on ne se sent pas forcément inondé par ces dernières. En fait, son système d’infodivertissement est très intuitif et agréable à utiliser. De plus, c’est une voiture très spacieuse et très confortable. Sans compter qu’elle propose un coffre plus spacieux et plus logeable que celui de la majorité de ses rivales.

 

Les points faibles

 

Le fait qu’elle soit aussi dispendieuse n’agit clairement pas en sa faveur. De plus, sans rouage intégral, sans moteur turbocompressé et sans transmission régulière, la berline du constructeur japonais fait plutôt mauvaise figure face à la compétition et surtout en comparaison avec les VUS équivalents. J’aimerais vous dire que la Nissan Maxima s’en va dans la bonne direction, mais sans des changements radicaux, elle risque d’être sur la liste des prochaines voitures qui vont partir à la retraite.

 

Les points forts

 

C’est une jolie voiture qui ne manque pas de faire tourner les têtes sur son passage. Elle est confortable, fiable, sécuritaire et très agréable à conduire. Même si on moteur turbocompressé de 4 cylindres serait mieux pour la conscience, on ne se lasse tout simplement pas de la sonorité du V6.

 

Élément signature

 

La Nissan Maxima n’est peut-être pas la voiture la plus moderne et la plus compétitive sur le marché, mais elle représente le meilleur de ce que les grandes berlines de la bonne vieille école ont pu être par le passé. Enfin, on ne sait pas encore combien de temps cela va durer, mais dans tous les cas, la Nissan Maxima a eu une très belle carrière jusqu’à maintenant.

 

Le mot de la fin

 

Le plus grand problème de la Nissan Maxima, c’est le fait qu’elle évolue sous la bannière Nissan. Le constructeur japonais propose plusieurs des VUS les plus intéressants sur le marché, et ce, à tous les niveaux. Alors, comment peut-on arriver à repousser ces derniers pour se diriger vers la berline? C’est là que Nissan doit prendre une décision à mon avis. Pour s’assurer un avenir, la Maxima doit devenir plus extravagante, prendre une direction unique. On pourrait se retrouver avec une berline 100% électrique ou encore avoir une version 4 portes de la Nissan GT-R. Bref, la berline du constructeur japonais doit trouver le moyen de se distinguer des autres véhicules de la marque de sorte qu’on ne la considère pas que dans certaines circonstances, mais qu’on la désire dès le premier coup d’œil. Enfin, j’aimerais vous dire que c’est une réalité, mais pour l’instant, Nissan n’a rien annoncé en ce qui concerne l’avenir de la Maxima et c’est pourquoi je vous encourage fortement à la considérer, car elle ne pourrait plus être là l’an prochain et c’est dommage, car au final c’est une excellente voiture.

 

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Nissan, Nissan GT-R, Nissan Maxima, Nissan Maxima 2021

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Nissan