Porsche : les futurs modèles seulement turbocompressés?

22 Janvier 2015 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Il semble que Porsche aussi soit en faveur du turbocompresseur puisqu’il permet d’augmenter considérablement la puissance de ses bolides tout en réduisant la cylindrée de ses mécaniques, un atout qu’il n’y a certainement pas lieu de négliger. Or, Porsche offre des véhicules équipés de turbocompresseur depuis plusieurs dizaines d’années déjà – il n’y a qu’à penser à la 911 Turbo —, mais ce qui a changé, c’est que le constructeur allemand souhaite maintenant faire profiter de cette technologie à l’ensemble de ses modèles dans un avenir bien plus proche qu’on puisse se l’imaginer. Certains crient à l’outrage puisque la sonorité d’un moteur atmosphérique de 6 cylindres à plat est unique, mais que voulez-vous, on ne peut empêcher l’avenir d’arriver. Il faut d’abord comprendre que cette volonté de Porsche envers l’option du turbocompresseur n’a pas uniquement affaire aux performances de ses voitures puisque les normes en matière d’émissions sont plus sévères chaque année et plus une cylindrée est généreuse et plus la barre est élevée. Tous ses modèles? C’est bien ce qui a été dit par Porsche dans une récente entrevue. La prochaine Boxster devrait proposer un moteur turbocompressé de 4 cylindres tout comme la Cayman et le Macan d’ailleurs. Quant au Cayenne, à la Panamera et la légendaire 911, elles seront toutes livrées de série avec un moteur de 6 cylindres turbocompressé. Il y a cependant une version de la 911 qui conservera une motorisation à aspiration naturelle pour une question de respect des traditions. Vous aurez compris qu’il s’agit de la 911 GT3 RS. Et étrangement, comme le veut la « tradition » chez Porsche, vous payer plus pour moins puisque pour profiter d’une mécanique sans turbocompresseur, il vous faudra débourser dans les 200 000 $. Un retour en arrière Pour des raisons évidentes, le volume des mécaniques de Porsche n’a pas cessé d’augmenter dans les dernières années, certains moteurs dépassant même les 3.8 litres. Or, le constructeur allemand vient clairement d’annoncer que les chiffres seront à la baisse dans ce segment avec sa nouvelle génération de véhicule à commencer par la Boxster, qui sera propulsée par un moteur de 4 cylindres de 2.0 litres seulement. En revanche, la firme de Stuttgart a rassuré ses adeptes en leur certifiant que les performances de ce bolide seront tout à fait dignes d’une Porsche. Il faut rappeler que ce n’est pas la première que ce dernier fait usage d’une mécanique à 4 cylindres comme c’était le cas dans la 944, une voiture très performante pour son époque. Jean-Sébastien Poudrier


Tags: Porsche
Auteur: Jean-Sébastien Poudrier