Top 10 des pilotes de Formule 1 les mieux payés en 2021

Top 10 des pilotes de Formule 1 les mieux payés en 2021

22 Mars 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Top 10 pilotes pilotes f1

Comme c’est le cas pour le Hockey, le Football, le Basketball et tous les autres sports de haut-niveau, les pilotes de Formule 1 figurent parmi les athlètes les mieux payés au monde. Enfin, tout ça est relatif à l’expérience, au talent et surtout au nombre de victoire de chaque pilote, car les salaires peuvent aller de quelques centaines de milliers de dollars pour une recrue à plusieurs dizaines de millions pour un pilote chevronné et expérimenté.

On pourrait croire que c’est cher payer payé pour conduire une voiture, mais il faut savoir que ça coûte très cher pour devenir pilote de Formule 1 et je ne vous parle même pas de tous les risques que le sport implique, car oui, des morts il y en a eu plusieurs en Formule 1, en Formule 2 et dans toutes les autres classes de circuit professionnel. Néanmoins, ce qui explique les gros salaires en Formule 1, c’est le fait qu’il soit question de Formule 1 justement, à savoir le sommet de la course automobile en matière de monoplace. D’ailleurs, le circuit compte seulement 20 pilotes contrairement à d’autres sports où on retrouve le même nombre de joueur dans une seule équipe.

10 – Esteban Ocon (4 652 000$ US)

Ça peut sembler élevé pour le pilote le moins bien payer de cette liste, mais c’est tout à fait logique puisque comme je viens de vous le dire, il y a 20 pilotes sur le circuit, mais seulement les 10 premiers peuvent cumuler les points dans une course, ce qui explique la différence de salaire entre Esteban Ocon et celui qui occupe la 11e position, à savoir Sergio Perez avec un salaire de 3 420 000$ US.

9 – Carlos Sainz (6 841 000$ US)

Ayant été choisi pour pilote pour la célèbre Scudéria Ferrari, ce n’est pas étonnant que Carlos Sainz bénéficie d’un salaire de près de 7 millions de dollars pour la saison 2021. D’ailleurs, en fonction des points que ce dernier va rapporter à son équipe cette année, il faudra vous attendre à voir son salaire considérablement grimpé en 2022.

8 – Kimi Raikkonen (7 525 000$ US)

À 41 ans, Kimi Raikkonen est non seulement l’un des pilotes les plus expérimenté du circuit de la Formule 1, mais c’est aussi le plus vieux ayant le double de l’âge de certains pilotes. Histoire de vous dépeindre le portrait de ce dernier, sa première victoire remonte à 2003 au Grand Prix de Malaisie. Kimi n’est peut-être pas le meilleur pilote de l’histoire de la F1, mais c’est un pilote stable et expérimenté, ce qui est certainement un grand atout pour une écurie de second plan comme Alfa Romeo.

7 - Charles Leclerc (11 000 000$ US)

Charles Leclerc est le second pilote le plus jeune à s’être joint à l’équipe de Ferrari et c’est tout à son honneur. C’est d’ailleurs ce qui explique l’exorbitant salaire de 11 000 000$ US pour le favori chez Ferrari cette année. Leclerc n’a pas connu une saison particulièrement facile en 2020, mais c’est un pilote talentueux. Etre le pilote numéro 1 de Ferrari à 23 ans seulement est un exploit que bien des pilotes ne peuvent rêver que d’accomplir dans toute une vie. Qui sait, peut-être que c’est Charles Leclerc qui occupera la première position de ce Top 10 d’ici quelques années.

6 – Valtteri Bottas (11 000 000$ US)

Bottas est un pilote talentueux et expérimenté, mais ce qui explique son salaire moins élevée que celui des 5 autres pilotes de cette liste, c’est simplement le fait qu’il évolue dans l’ombre de Lewis Hamilton. De plus, les voitures de Mercedes sont réputées pour être les meilleures sur le plan technique, ce qui lui donne donc une longueur d’avance sur de nombreux pilotes. Bien qu’il n’ait pas de quoi être triste avec un salaire de 11 000 000$ US, il y a fort à parier que Bottas vise encore le sommet.

5 – Daniel Ricciardo (17 000 000$ US)

Daniel est assurément le pilote le plus charismatique de toute l’histoire de la Formule 1, mais c’est aussi un pilote talentueux. Ricciardo est passé à travers plusieurs équipes au cours des dernières années, mais on espère qu’il a enfin trouvé sa place au sein de McLaren avec qui il va courir pour la saison 2021.  

4 – Sebastian Vettel (17 000 000$ US)

Vettel est incontestablement l’un des meilleurs pilotes actuels du circuit de la F1 et c’est ce qui explique son salaire de (17 000 000$ US) alors qu’il se joint à une équipe qui n’a clairement pas un aussi gros budget que son ancien employeur. Histoire de vous mettre les choses en perspective, Vettel a gagné 42 millions d’Euros en 2020 avec Ferrari, ce qui est plus du double de son salaire actuel. Toutefois, avec un aussi grand talent et son expérience, je crois que Vettel va propulser Aston Martin vers des sommets cette année.

3 – Max Verstappen (19 130 000$ US)

Max Verstappen n’est pas seulement qu’un excellent pilote, il a aussi une force de caractère qu’on ne retrouve chez aucun autre pilote du circuit de la F1 à l’heure actuelle. Il conduit avec rage et c’est ce qui en fait l’un des pilotes les plus redoutable de la F1 a 23 seulement. Inutile de vous dire que plusieurs prédisent que Verstappen sera le prochain Lewis Hamilton.

2 – Fernando Alonso (20 500 000$ US)

Même s’il n’est pas aussi victorieux que d’autres, Fernando Alonso est considéré comme l’un des meilleurs pilotes de tous les temps de la Formule 1. Après quelques saisons à titre de consultant, Alonso a décidé de reprendre le volant à 39 ans et comme c’est un pilote expérimenté, Alpine a dû sortir les gros billets pour récupérer le pilote espagnol

1 – Lewis Hamilton (55 000 000$ US)

Lewis Hamilton est l’un des, sinon le plus grand pilote de l’histoire de la Formule 1 et même si plusieurs diront que c’est grâce à Mercedes que le britannique de 36 a réussi à amasser la majorité de ses titres, son talent reste indéniable et justifie largement les 55 000 000$ US qu’il en coûte a Mercedes pour que Hamilton continue de piloter pour eux. Inutile de vous dire que les autres pilotes ont hâte que Hamilton prennent sa retraite, mais au rythme où vont les choses, ça ne risque pas d’être de sitôt.

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Alfa Romeo, Aston Martin, Ferrari, McLaren

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier