Toyota 4Runner 2013 : 4Runner 4ever

Toyota 4Runner 2013 : 4Runner 4ever

01 Janvier 2014 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Toyota, 4runner, 2013

Il y a de cela plusieurs années, les VUS dominaient les routes et les montagnes en Amérique du Nord et je parle d’une époque lointaine où le prix du pétrole était encore « raisonnable ». Le Toyota 4runner a connu ses instants de gloires et il ne risque pas de prendre sa retraite de si tôt, et ce, malgré la baisse de popularité des grands VUS. En fait, le 4Runner figure toujours parmi les véhicules les plus vendus de sa catégorie, car ses compétences hors routes continuent de séduire les adeptes de plein air.

Le Toyota 4runner 2013 affiche un prix de base plutôt corsé et sa dépréciation est significativement plus lente que la moyenne. En revanche, il est fiable, peu coûteux à entretenir et sa valeur de revente sera intéressante, même dans 10 ans. On peut donc dire qu’il s’agit pratiquement d’un investissement.

Une autre époque

Malgré ses lignes modernes et son équipement truffé de systèmes à la fine pointe de la technologie, le Toyota 4Runner 2013 reste fidèle au passé sur le plan esthétique. Toujours aussi carré et massif, il y a de quoi faire peur à un citadin et c’est bien là le problème, car le 4Runner est généralement choisi par les régions et rarement par la ville.

L’habitacle du 4Runner récupère la mise pour son manque de finesse extérieur. D’abord, le style épuré et moderne de la planche de bord est appréciable. Et contrairement à la majorité des véhicules Toyota, la mauvaise qualité des matériaux qui composent l’habitacle ne se laisse pas facilement sentir. Le 4Runner est un véhicule étonnamment fonctionnel. Il est proposé en version à 5 et 7 places, ce qui en fait un VUS intéressant pour les grandes familles en quête d’aventure. Côté équipement de série, on a droit à un système de navigation dernier cri, au système Bluetooth ainsi que plusieurs ajustements pour les sièges et le volant, des caractéristiques qu’on retrouve dans la version de base du 4Runner 2013.

Un classique

Comme le 4Runner 2013 appartient à une autre époque, il n’était pas nécessaire pour Toyota de lui proférer une nouvelle motorisation. Son archaïque moteur V6 de 4.0 litres fait amplement le travail. Ses 270 chevaux sont couplés à une boîte automatique à 5 rapports, ce qui a cependant des effets néfastes sur la consommation qui dépasse les 12.6L/100km en ville et 9.2L/100km sur autoroute. De plus, le 4Runner offre une capacité de remorquage bien en deçà de la moyenne, ce qui est assez décevant pour un véhicule si proche de la nature.

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Toyota, Toyota 4runner, Toyota 4runner 2013

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos Toyota 4Runner 2013 en vedette!

Nos autres inventaires de Toyota