Volvo condamnée

Volvo condamnée

31 Janvier 2008 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Le tribunal correctionnel de Saverne (Bas-Rhin) a condamné aujourd'hui le constructeur à 200 000 euros d'amendes pour homicides et blessures involontaires.

Les faits reprochés se sont déroulés en 1999. Catherine Kohtz, circulait au volant sa Volvo 850 TDI lorsqu'elle avait perdu le contrôle de son véhicule et provoqué le décès de deux enfants et grièvement blessé un troisième.

La conductrice a toujours affirmé que ses freins étaient devenus subitement très durs au point de l'empêcher de freiner. Ces allégations ont toujours été contestées par Volvo.

Le Tribunal a conclu aujourd'hui : « En fournissant un véhicule dont le système d'assistance au freinage pouvait présenter une défectuosité inopinée et en s'abstenant d'informer les conducteurs d'une défaillance possible, même si elle était exceptionnelle, la société Volvo Car Corporation a commis une faute de négligence qui est une des causes de l'accident et de ses conséquences tragiques. »



Tags: Volvo, Volvo 850

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier