BMW Série 3 2013 : La Bimmermania!

BMW Série 3 2013 : La Bimmermania!

04 Juin 2013 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Et non, il ne s’agit pas d’une nouvelle maladie, mais on peut dire que la vénération qu’ont certains consommateurs pour la marque BMW est si forte qu’on pourrait presque en faire une religion où chaque voiture serait représentée par une divinité. Dans le cas de la Série 3, l’abondance et la santé seraient les principales caractéristiques soulevées, car cette dernière figure parmi les voitures les plus fiables et polyvalentes de sa catégorie. Quant à la M3, il s’agirait du fruit défendu pour lequel tant de consommateurs ont succombé à la tentation.

Sans même parler de religion, on peut comprendre que la BMW de Série 3 est probablement la meilleure voiture qu’offre le constructeur bavarois en termes de rapport qualité/prix. Non seulement elle est élégante, bien équipée, mais elle propose aussi une mécanique à la fois performante et durable. Il n’est pas rare de voir encore aujourd’hui des BMW de Série 3 de première et deuxième génération circuler sur la route. Juste au cas où vous ne seriez pas familier avec la marque allemande, on parle de 1975 à 1983 pour la première génération et 1981 à 1994 pour la deuxième.

Une voiture, quatre modèles

La BMW de Série 3 est de loin la voiture la plus polyvalente de sa catégorie, car elle se décline en quatre versions — Berline, Coupé, Cabriolet et Familiale — alors que ses rivales ne sont généralement offertes qu’en Berline et dans de très rares cas en Coupé. De plus, chaque version offre plusieurs niveaux de finitions allant du modèle de base au modèle haut de gamme. Alors difficile de ne pas y trouver son bonheur.

Préparez un compte épargne                                          

Ce qui faisait la beauté de l’ancienne Série 3, c’était sa simplicité, autant sur le plan mécanique que sur le plan technologique. Néanmoins, les choses ont particulièrement changé dans cette dernière catégorie, de sorte que certaines pièces électroniques ne peuvent être désormais changées que par le concessionnaire et je ne sais pas si vous êtes déjà allé chez un concessionnaire BMW, mais vous pouvez vous attendre à vous faire subtiliser votre porte-monnaie avant même que votre voiture n’ait entrée dans le garage.

Vive la simplicité!

Heureusement, si vous êtes moindrement bricoleur et habille avec tout ce qui est mécanique, vous pouvez effectuer 99 % des réparations et entretiens que nécessitera une BMW de Série 3 au court de sa durée de vie moyenne à la maison. D’abord, la mécanique de cette dernière est incroyablement fiable et les pièces qui doivent être changées pour usure normale sont facilement accessibles (bougie, filtre à air, filtre à essence, etc.). En revanche, les versions M, toutes années confondues, sont généralement réputées pour avoir des problèmes de transmissions. Donc, si vous souhaitez opter pour cette dernière, des inspections préventives sont à prévoir avant l’achat.

Des performances intéressantes!

Il est vrai que la BMW de Série 3 n’est pas la plus luxueuse ni la plus confortable des berlines de luxe. En revanche, elle offre des performances à couper le souffle. Sa puissance varie de 181 à 414 chevaux et d’un extrême à l’autre, vous en aurez très certainement pour votre argent.

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: BMW

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de BMW