GMC Sierra 2014 : le quatrième

GMC Sierra 2014 : le quatrième

02 Juillet 2014 PAR Jean-Sébastien Poudrier
GMC, Sierra, 2014

Généralement, lorsqu’il est question de camions, les trois premiers noms qui nous viennent en tête sont le Ford F-150, le RAM 1500 et le Chevrolet Silverado, et ce, peu importe l’ordre dans lequel vous les préférez. Or, GMC a prouvé avec les années que son camion peut lui aussi rivaliser avec les autres géants américains. Il est puissant, très robuste et durable. Sans compter qu’il est disponible en version Denali – la marque de commerce de GMC en matière de luxe. Bref, lire sa description, c’est l’acheter, mais le problème, c’est qu’un camion, ça se magasine par réputation, domaine dans lequel le GMC Sierra a encore du chemin à faire.

Parlons d’abords puissance puisqu’il s’agit du point d’ancrage des camions américains dont l’usage est généralement privilégié sur les chantiers, les fermes ou les mines. Avec une capacité de remorquage maximale de 10 198 lb, le GMC Sierra 2014 n’est pas le camion le plus puissant de sa catégorie, mais peu de personnes iront jusqu’à remorquer 10 000 lb, croyez, moi. Néanmoins, pour certain, ce sont les chiffres qui parlent seulement et c’est la que GMC n’arrive pas à faire le poids.

Trop de choix?

Chez Ford et RAM, les idées sont claires, car on mise sur des mécaniques diésels ou turbocompressés pour se distinguer des autres, du côté de GM, on avait mis au point une version hybride satisfaisante qui n’a toutefois pas fait partie du catalogue pour 2014. Cette année, on commence par un V6 de 4.3 litres de 285 chevaux et 305 livres-pied de couple. Vient ensuite le premier V6 de 5.3 litres de 355 chevaux et 385 livres-pied de couple. Et pour la version Denali – celle qui est trop raffinée pour être utilisé au travail –, on a droit à un V8 de 6.2 litres développant 403 chevaux et 417 livres-pied de couple.  

Une question de goût

Les propriétaires de camions changent rarement de marque, mais il arrive parfois – généralement après une mauvaise expérience avec un citron — qu’ils optent pour du changement. C’est ce qui pousse parfois de nouveaux acheteurs vers le Sierra qui, avouons-le, a tout de même de belles qualités à offrir. Il est élégant et on peut y ajouter presque autant de chrome qu’on le souhaite. De plus, de nombreuses configurations de cabines et de caisses sont disponibles. Le GMC Sierra propose également un habitacle élégant, bien équipé et étonnamment spacieux. Et de tous les camions nord-américains, il est celui qui conserve le mieux sa valeur.

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Chevrolet, Ford, GMC, RAM, Chevrolet Silverado, Ford F-150, GMC Sierra, RAM 1500, GMC Sierra 2014

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de GMC