Infiniti QX50 : un nouveau nom

Infiniti QX50 : un nouveau nom

27 Mai 2014 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Infiniti, QX50, 2014

Infiniti semble avoir trouvé le moyen d’attirer davantage de clientèle en changeant le nom de la majorité de ses véhicules. Les VUS du constructeur japonais commencent donc par QX et les voitures par Q. L’Infiniti QX50 2014 est l’un des véhicules les plus intéressants de sa catégorie, car il est fiable, plaisant à conduire et polyvalent. C’est d’ailleurs sur ce principe que la marque base son succès. Le QX50 propose également une silhouette qui sort de l’ordinaire et son habitacle semble tout droit venir de la future. Et comme si ce n’était pas assez, son moteur offre une sonorité unique.

L’Infiniti QX50 2014 se distingue de la masse sur plusieurs plans, mais sa plus grande force réside certainement dans son prix de base. À partir de seulement 37 500 $, le VUS du constructeur japonais est de loin l’un des véhicules les plus abordables de la catégorie. Sans compter que son équipement de série est complet. En revanche, les options sont coûteuses et même si elles ne sont pas nécessaires, on se laisse facilement tenter. En revanche, si vous êtes raisonnable vous, ne pourrez qu’en apprécier le QX50 qui figure parmi les véhicules les plus fiables de sa catégorie et sa consommation moyenne est tout à fait raisonnable. Certes, ses coûts d’entretiens sont élevés, mais c’est la même histoire pour toutes voitures de luxe. 

Des performances

Infiniti ne voit pas le VUS uniquement comme un véhicule pratique et élégant. Le constructeur japonais sait aussi en faire valoir le côté sportif et étonnamment, le QX50 offre une conduite très proche de celle d’une voiture sportive. Son V6 de 3.7 litres développe une puissance de 325 cheveux et 267 livres-pied de couple, ce qui est bien au-dessus de la voiture considérant du fait qu’il s’agit d’une mécanique à aspiration naturelle. Ce n’est pas tout, car ce V6 est couplé à une boîte automatique à 7 rapports, l’une des meilleures en son genre et le résultat est aussi bénéfique pour la performance que la consommation d’essence. L’Infiniti QX50 peut boucler le 0-100 en moins de 6.6 secondes, et ce, tout en conservant une consommation moyenne de 12.3L/100km en ville et 8.5L/100km sur autoroute. 

Une question de goût

Malheureusement pour Infiniti, le style de ses voitures et de ses VUS ne plait qu’à une poignée de client qui aime se distinguer de la masse. Ces derniers sauront apprécier le QX50 pour sa silhouette à la fois agressive et raffinée, tout comme sa conduite d’ailleurs. Au final, l’Infiniti QX50 n’est pas très spacieux et sa garde au sol ne lui permet pas de sortir aisément des sentiers battus. En revanche, il est élégant, fiable et très plaisant à conduire.

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Infiniti, Infiniti QX50, Infiniti QX50 2014

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Infiniti