Kia Sportage 2014 : dans l’équipe, mais sur le banc

Kia Sportage 2014 : dans l’équipe, mais sur le banc

22 Mai 2014 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Kia, Sportage, 2014

Chez Hyundai, si on veut un véhicule utilitaire sport de base, on opte pour le Tucson et pour un VUS mieux équipé, c’est du côté du Santa Fe qu’il faut se ranger. Néanmoins, les choses sont légèrement différentes pour Kia, car la Sportage est nettement plus dispendieuse que le Tucson et il en offre moins que le Santa Fe. Donc si on en veut plus, on opte pour le Sorento, mais qui choisira le Sportage dans tout ça? En fait, des tonnes de clients, mais ce n’est là qu’une infime partie de la clientèle cible qui pourrait se diriger vers le Sportage et c’est en partie en raison du succès de ses cousins VUS.

Le premier facteur qu’on considère dans l’achat d’un véhicule utilitaire sport, c’est le prix, car on arrive généralement chez le concessionnaire avec une petite idée de notre budget. C’est plutôt facile de s’informer sur la somme finale qu’il faudra débourser pour un achat, même avec les taxes, les options et le taux d’intérêt. Néanmoins, le Sportage est l’un des véhicules qui réserve les plus grosses surprises à se chapitre. Avec un prix de base de 24 000 $, disons qu’on ne s’attend pas à pouvoir payer jusqu’à 50 000 $ avec les intérêts…

Une réussite parechoc à parechoc

Tous les VUS de taille moyenne sont beaux et bien conçus, mais on peut difficilement nier que le Sportage fait partie de l’élite de son créneau dans se domaine. Sa silhouette est tout simplement superbe et même dans sa version la moins garnie il offre un équipement de base décent.

L’habitacle du Sportage est fonctionnel et étonnamment spacieux. Néanmoins, ce qui frappe, c’est la qualité de la finition. D’ailleurs, c’est sur ce point que Kia mise pour attirer une clientèle plus raffinée, car le Sportage est l’un des seuls véhicules de sa catégorie qui offre un intérieur tout en cuir.

Les bonnes mécaniques

Dans sa version de base, le Kia Sportage 2014 propose un petit moteur de 4 cylindres de 2.4 litres développent 176 chevaux et 168 livres-pied de couple. Cette mécanique fait le travail côté consommation, mais si vous aimez l’aventure, il vous faudra opter pour le moteur turbocompressé de 2.0 litres. Ce dernier affiche une puissance de 260 chevaux et 269 livres-pied de couple et sa consommation moyenne est à peine plus élevée que celle du moteur de 2.4 litres.

Jean-Sébastien Poudrier 



Tags: Hyundai, Kia, Kia Sportage, Kia Sportage 2014

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Kia