Lexus LS 2013 : du luxe et encore du luxe

Lexus LS 2013 : du luxe et encore du luxe

08 Août 2012 PAR Jean-Sébastien Poudrier

La division de luxe du constructeur japonais Toyota vient de lancer la version 2013 de son vaisseau-amiral, la LS. Comme on s’y attend habituellement de Lexus, ces modèles comme la LS 460 et la LS 600h proposent un savant mélange de raffinement et de technologie. Dans leur quête pour atteindre des sommets avec leurs voitures, les ingénieurs ont doté ces voitures auxquelles il est très difficile de trouver des défauts en matière de confort et de fiabilité de nouvelles qualités dynamiques. Motorisations D’abord, la LS 460 utilise un moteur V8 atmosphérique à double arbre à cames en tête de 4,6 litres en aluminium qui développe une puissance de 380 chevaux et produit un couple de 367 livres-pieds. Ce moteur reçoit un système de distribution à calage variable des soupapes intelligent à commande électrique et il est jumelé à une boîte de vitesses automatique à 8 rapports qui envoie la puissance aux roues arrière. Dans le cas de la LS 460 AWD et de la LS 460 L AWD, on utilise la même mécanique de 4,6 litres, mais la puissance tombe à 357 chevaux; de même, le couple passe à 344 livres-pieds. La boîte de vitesses automatique à 8 rapports envoie cette fois la puissance aux quatre roues par l’entremise d’une transmission intégrale. Pour ce qui est de la version hybride, la LS 600h, Lexus utilise une motorisation hybride composée principalement d’un moteur V8 dont la cylindrée est de 5 litres. La puissance de cette motorisation se chiffre à 438 chevaux, mais le couple atteint cette fois 385 livres-pieds. Habitacle et carrosserie La Lexus LS 2013 est une voiture passablement nouvelle en termes de design. À l’extérieur, il est possible de doter la LS de diodes électroluminescentes, de phares antibrouillard verticaux et de feux de jour en L. Il faut également noter la nouvelle calandre qui constitue, en somme, la nouvelle signature de la marque pour 2013. La nouvelle LS, avec toutes les améliorations apportées aux mécaniques et à l’isolation de l’habitacle, est sans doute l’une des voitures les plus confortables sur le marché. Le fabricant s’est même doté cette année, et il s’agit d’une première dans l’industrie de l’automobile, de sièges conditionnés et d’un volant chauffant contrôlé à partir du système de chauffage et de climatisation de la voiture. Le tableau de bord utilise aussi des diodes électroluminescentes. Et la LS profite également du système d’infodivertissement qui comporte l’écran le plus grand de l’industrie, soit 12,3 pouces et un lecteur Blu-Ray pour les passagers arrière. Ajoutons à cela le système de navigation, la connectivité Internet et une chaîne audio Mark Levinson à 19 haut-parleurs. Conclusion En termes de luxe, la Lexus LS ne donne vraiment pas sa place. En termes de qualités dynamiques, on a amélioré son comportement. Le consommateur peut aussi se procurer un ensemble sport qui permet à la voiture de mieux négocier les courbes et d’assurer un freinage plus puissant grâce à des freins Brembo.   Par Richard Roch



Tags: Lexus, Toyota

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier