Mercedes-Benz Classe C 2022 : Un C qui ressemble à un S

Mercedes-Benz Classe C 2022 : Un C qui ressemble à un S

10 Juin 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Mercedes-Benz,Classe C 2022

Comme plusieurs autres constructeurs dans son créneau, Mercedes-Benz utilise des appellations alphanumériques, ce qui veut dire que ses véhicules sont désignés par des lettres ou des chiffres plus concrètement. La Classe C est supérieure à la Classe A et la Classe E est supérieure à la Classe C. Bref, j’imagine que vous avez compris la formule ici. Celle qu’on retrouve au sommet de la gamme dans la catégorie des berlines, c’est la Classe S, une voiture de grand luxe et d’un confort qui relève pratiquement de l’imagination. Jusqu’à l’an dernier, la Classe C était parfaitement positionnée dans sa gamme, mais depuis sa refonte complète, la Classe C est plus près que jamais de la Classe S, et ce, même s’il y a d’autres modèles entre les deux.

 

Cette nouvelle génération présente une approche plus évolutive que radicale et c’est une bonne chose, car la Classe C est une voiture qu’on aime reconnaître et qui a une certaine réputation. Enfin, là où le constructeur a effectué les changements les plus importants, c’est au niveau de l’intérieur de la voiture avec un habitacle complètement révisé. Les technologies que proposes la berline du constructeur allemand ont considérablement évoluées et même si on offre mécanique reste limitée pour cette première année, cette dernière a aussi été bonifiée. Disons simplement que cette nouvelle Classe C monte la barre d’un grand dans son segment et c’est pourquoi je crois qu’elle sera la voiture à battre cette année. Et le meilleur dans tout ça, c’est que ses versions haut de gamme n’ont même pas encore été dévoilées.

 

Design

 

À première vue, la Classe C ne semble pas avoir trop changé et c’est une bonne chose puisque c’est une voiture que l’on veut capable de se faire reconnaître. Toutefois, après y avoir jeté un coup d’œil de plus près, on se rend bien évidemment compte que la Classe C a beaucoup changé. La berline du constructeur allemand est maintenant plus musclée et elle offre une face avant plus imposante que jamais. D’ailleurs, notez bien qu’on parle ici de la version régulière de la Classe C puisque les versions AMG, elles, n’ont toujours pas été dévoilées.

 

Habitacle et technologie

 

Vous pourriez vous assoir dans un modèle de l’an dernier et un modèle de cette année sans savoir qu’il s’agit de la même voiture. Ça, c’est pour vous dire à quel point la berline du constructeur allemand a changé au niveau de son design intérieur. Terminer le tableau de bord analogue pour la Classe C puisque cette dernière bénéficie désormais d’un immense tableau de bord numérique. Toutefois, contrairement à ce qu’on peut voir avec d’autres modèles, le tableau de bord n’est pas connecté à l’écran du système d’infodivertissement et je dois faire que c’est franchement plus joli ainsi. D’ailleurs, en parlant de ce deuxième écran, ce dernier est légèrement incliné vers le conducteur, ce qui donne l’impression qu’on ne fait qu’un avec le poste de commande. Ajoutez à cela les superbes choix de finitions intérieures et l’éclairage ambiant et vous avez certainement l’un des plus beaux habitacles qui s’offrent à vous dans une voiture de moins de 100 000 $.

 

Performances

 

Pour le moment, la Mercedes-Benz Classe C 2022 n’offre qu’une seule motorisation et il s’agit du classique moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.0 litres. Enfin, ce n’est pas tout à fait vrai puisque celui-ci est désormais accompagné d’un moteur électrique de 20 chevaux et 147 livres-pied de couple. Pour le reste, la mécanique à essence affiche une puissance de 255 chevaux et 295 livres-pied de couple. Ainsi, même dans sa version la plus basique, la berline du constructeur allemand est capable de boucler le 0-100 en moins de 6.0 secondes, ce qui est très rapide pour une voiture de cette dimension. Finalement, sa nouvelle combinaison mécanique lui permet d’offrir une consommation oyenne de 9.9L/100km en ville et 7.1L/100km sur autoroute.

 

Gamme et prix

 

Le prix de départ de la toute nouvelle Mercedes-Benz Classe C s’élève à 56 700 $, ce qui n’est clairement pas pour toutes les bourses, mais je crois que cette somme est tout à fait justifiable vu toutes les améliorations que nous propose la berline du constructeur allemand pour 2022. Ensuite, il y a plusieurs nouvelles couleurs au menu et surtout de superbes options pour la finition intérieure. Pour le reste, on peut choisir parmi plusieurs ensembles comme l’ensemble sport ou l’ensemble nuit, ce qui permet d’ajouter des éléments stylistiques rehaussés ou des technologies supplémentaires.

 

Les points faibles

 

Le fait qu’il n’y a pas de versions AMG ou de version hybride rechargeable pour 2022 est un peu décevant. Néanmoins, mis à part le fait que son offre soit limitée pour 2022, la Classe C reste certainement l’une des voitures les plus spectaculaires de son segment.

 

Les points forts

 

C’est une voiture élégante, et ce, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. La qualité et le style de sa finition intérieur à de quoi faire rougissent bien des voitures de grand luxe. Le confort est absolument divin et le fait qu’elle soit livrée de série avec une motorisation hybride est un lourd avantage sur la compétition.  

 

Élément signature

 

La Classe C affiche certainement l’un des plus beaux habitacles actuellement disponibles sur le marché et je crois que les ventes du modèle vont exploser cette année uniquement pour cette raison.

 

Le mot de la fin

 

Vous dire que la nouvelle Classe C est une voiture qui ne me tape pas dans l’œil serait de vous mentir. Je crois sincèrement que Mercedes-Benz a fait un travail exceptionnel et qu’il sera difficile pour le constructeur allemand de faire mieux avec les prochaines Classe E et Classe S. sans parler des versions AMG à venir de la Classe C. Inutile de vous dire que j’ai particulièrement hâte de voir ce que le constructeur allemand nous réserve à ce niveau. Néanmoins, comme le veut la tradition, cette première année sera accompagnée de la Classe C dans sa version la plus simple seulement et les autres déclinaisons du modèle vont arriver plus tard.

 

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Mercedes-Benz

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Mercedes-Benz