Mini Cooper SE 2021

Mini Cooper SE 2021

15 Mars 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Mini Cooper SE 2021

Je dois vous avouer que j’étais plutôt septique à l’idée d’une version électrifiée de la Mini Cooper, car c’est le genre de projet qui a tendance à ruiner une voiture en l’éloignant de son concept original et je ne vous parle même pas de l’espace que les batteries occupent, ce qui ampute sévèrement le coffre dans la majorité des cas. Heureusement, les choses sont légèrement différentes du côté de Mini puisqu’on achète rare une voiture de cette marque pour son côté pratique ou pour l’aspect monétaire. Je sais que ça fait drôle à dire comme ça, mais la Mini Cooper est en quelque sorte à l’Angleterre ce que la Porsche 911 est à l’Allemagne ou la Ford Mustang aux États-Unis. Les gens ne l’achètent pas forcément parce que c’est une voiture, mais plutôt parce que c’est un symbole.

 

Maintenant que Mini a brisé la glace avec l’introduction de son premier modèle 100% électrique on peut se demander quelle sera la suite pour le constructeur britannique qui, comme la majorité des constructeurs, annonce un avenir électrifié. Entre vous et moi, je suis de ceux et celles qui croient que les voitures électriques ne vont pas remplacer les voitures à essence, mais plutôt offrir une alternative à long terme. Toutefois, je ne vous cacherai pas que je suis impatient de voir ce dont Mini serait capable de développer autour d’une nouvelle plateforme conçue à la base pour accueillir une motorisation 100% électrique.

 

Gamme et prix

 

Pour l’instant, la Mini Cooper SE n’est disponible qu’en configuration à 3 portes, mais cette dernière se décline en 3 versions à commencer par la Mini Cooper SE Classic dont le prix de base s’élève à 42 736 $, ce qui la rend éligible à toutes les subventions gouvernementales pour un rabais total de 13 000 $. Toutefois, si ce n’est pas tant le prix qui vous intéresse, mais plutôt l’équipement que propose la sous-compacte du constructeur britannique, il y a la version Premier à partir de 47 736$ et la version Premier+ à partir de 50 736$.

 

Design et équipements

 

Bien qu’elle ressemble beaucoup aux autres variantes de la série Cooper, la version SE est assez facile à identifier grâce aux accents jaunes qu’on retrouve à plusieurs endroits à l’extérieur. Néanmoins, pour le reste, c’est une Mini tout ce qu’il y a de plus typique et c’est une bonne chose puisque l’image de la marque est l’une de ses plus grandes forces. Les véhicules de Mini ne plaisent pas à tout le monde, mais le constructeur britannique possède son propre fan-club ce qui n’est clairement pas donné à tous les constructeurs.

 

L’habitacle de la Mini Cooper SE 2021 propose lui aussi quelques agencements qui nous rappellent qu’on a affaire à une version tout électrique de la petite sportive britannique, mais encore une fois, le constructeur a su conserver le style et le concept pour lequel tant de consommateurs sont tombés amoureux.

 

Performances

 

Après le design, ce qui définit une Mini c’est sa conduite et heureusement pour celle-ci, la version SE de la Cooper faite tout honneur à sa lignée avec une expérience de conduite dynamique qui ne manquera pas de vous faire sourire. Il faut dire que la sous-compacte du constructeur britannique est propulsée par un moteur électrique d’une puissance de 181 chevaux et 199 livres-pied de couple, ce qui lui permet de boucler le 0-100 en 7.3 secondes, ce qui est presque aussi rapide que la version Cooper S.

 

Pour ce qui est de l’aspect entièrement électrique de la chose on ne peut malheureusement pas dire que la Mini Cooper SE 2021 se distingue de la compétition, car elle offre une autonomie de seulement 177 kilomètres sur une seule charge alors que la moyenne de la compétition tourne autour de 350 kilomètres. En revanche, la majorité des rivales de la Mini Cooper SE ne sont pas éligibles à tous les programmes de subventions gouvernementales, ce qui peut faire toute la différence au final. Disons que si vous êtes à la recherche d’une seconde voiture pour effectuer vos déplacements quotidiens comme pour aller au travail, chercher les enfants à la garderie ou aller à l’épicerie, les 177 kilomètres que vous propose la Cooper SE 2021 sont amplement suffisant.

 

Les points faibles

 

L’autonomie de la Mini Cooper SE 2021 est bien en deçà de la moyenne du marché. Son style et son format sont loin de convenir à la majorité des acheteurs. Les accents jaunes sont trop prédominent dans certaines versions.

 

Les points forts

 

C’est une petite voiture plaisante et amusante à conduire. Malgré sa petite taille, elle offre beaucoup de confort et un comportement routier étonnamment sophistiqué, ce qui est là l’un des bénéfices d’évoluer sous la bannière BMW. Finalement, peu importe combien de temps vous pensez conserver la voiture, elle sera toujours au goût du jour grâce à sa signature esthétique particulière.

 

Élément signature

 

Si on parlait de la Mini Cooper régulière, je me contenterais de vous parler de son design uniquement, mais c’est de la Mini Cooper SE dont il est question ici. Ce qui rend cette voiture aussi appréciable à mon avis, c’est le fait que l’électrification ne l’ait pas dénaturé comme c’est trop souvent le cas lorsqu’on applique cette formule à un modèle déjà existant.

 

Le mot de la fin

 

Mini est l’une des rares marques qu’on peut difficilement critiquer pour son style et les performances de ses voitures. En fait, chaque défaut qu’on retrouve dans ses voitures fait en quelque sorte partie de leur concept et les adeptes de la marque ne pourraient pas autant apprécier leur bolide s’ils n’étaient pas faits ainsi. Tout ça pour dire qu’il n’y a pas vraiment de zone grise pour les acheteurs de Mini, soit on déteste la marque soit on l’aime et on l’accepte pour le meilleur et pour le pire. Au final, c’est l’une des raisons qui expliquent aussi pourquoi les voitures de la marque arrivent aussi à conserver une excellente valeur de revente.

 

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: BMW, Ford, Mini, Porsche, Ford Mustang, Porsche 911

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier