Mitsubishi RVR 2015 : une nouvelle mécanique au programme

Mitsubishi RVR 2015 : une nouvelle mécanique au programme

10 Février 2015 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Le Mitsubishi RVR 2015 est un véhicule absolument fantastique dans la majorité de ses aspects. Il est indéniablement attirant sur le plan visuel, il propose une garde au sol assez élevée pour sortir des sentiers battus, il est étonnamment spacieux, il est bien équipé et par-dessus tout, il est économique à la pompe. Or, il y a un détail qui semble échappé à Mitsubishi ou plutôt qui « semblait » lui échappé et c’est que le RVR s’essouffle très rapidement. Son petit moteur de 2.0 litres de 148 chevaux n’est tout simplement pas assez puissant et c’est critique en ce qui concerne les versions à traction intégrale qui sont encore plus lourdes qu’un RVR standard. Après des années de plainte de la part de ses clients, le constructeur japonais a compris qu’il était nécessaire de proposer une mécanique plus volumineuse pour plaire au public du RVR. Les futurs acheteurs auront donc bientôt la possibilité de choisir entre le classique moteur de 2.0 litres et le nouveau moteur de 4 cylindres de 2.4 litres. Ce dernier affiche une puissance de 168 chevaux, 20 chevaux de plus qui feront toute la différence pour ceux et celles qui ne se limitent pas à des déplacements urbains. Deux nouvelles versions Le nouveau moteur de 2.4 litres sera donc disponible dans une version 2.4 ES qui proposera sensiblement le même équipement de série que le RVR ES qui fait office de modèle d’entrée de gamme. Il y aura également une version 2.4 GT. Parmi les quelques différences qui s’ajouteront au modèle 2.4 ES par rapport au modèle ES, on compte une calandre complètement noire et c’est à peu près tout. En revanche, le modèle 2.4 GT se distinguera clairement du modèle GT puisqu’il proposera des sièges à commandes électriques, des pédales en aluminium ainsi que des miroirs extérieurs avec indicateur D.E.L. de changement de voie. À quand la version EVO? Une autre demande de la part des adeptes du Mitsubishi RVR dont je fais partie, c’est une version turbocompressée du petit VUM du constructeur japonais. Doté d’une traction intégrale, d’une pneumatique adaptée, d’une suspension sport ainsi que d’une mécanique de 300 chevaux, je peux vous garantir que le Mitsubishi RVR ferait bien des heureux. Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Mitsubishi, Mitsubishi RVR, Mitsubishi RVR 2015

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier