Scion xB 2013 : attention à vos lombaires !

Scion xB 2013 : attention à vos lombaires !

19 Décembre 2012 PAR Jean-Sébastien Poudrier

  Le Scion Xb est définitivement un véhicule particulier, comme certains autres de son espèce, le Nissan Cube, pour ne pas le nommer. Il s’agit d’un véhicule compact surtout conçu pour un usage en zone urbaine et pour une clientèle qui a besoin de beaucoup d’espace et qui ne veut pas s’encombrer d’une fourgonnette gloutonne. Mécanique Sous le capot de la Scion Xb 2013, on trouve un moteur à 4 cylindres à double arbre à cames en tête de 2,4 litres dont la puissance se chiffre à 158 chevaux à 6 000 tours par minute. Pour ce qui est du couple, il atteint 162 livres-pieds à 4 400 tours. Cette mécanique a trouvé refuge sous le capot d’un certain nombre de véhicule du fabricant japonais Toyota, le RAV4 et la Camry, pour ne nommer que ceux-là. Le constructeur a retenu deux boîtes de vitesses pour gérer la puissance de ce 4-cylindres : la manuelle à 5 rapports et la vétuste automatique à 4 rapports avec mode manuel. À près de 1 400 kilos, le Scion xB est loin d’être un foudre de guerre avec un 0 à 100 km/h en 9,3 secondes et une vitesse maximale de 180 km/h. Sa suspension à roues indépendantes à l’avant et à essieu rigide à l’arrière doublé d’une direction électrique permet au xB de bien se débrouiller en zone urbaine. À basse vitesse, le Scion xB est confortable, mais il devient vite désagréable et bruyant sur l’autoroute, surtout avec la boîte automatique. Sa consommation de carburant dépasse les 9 litres aux 100 kilomètres, une déception ! Les freins, toutefois, sont suffisamment puissants pour être efficaces. Habitacle et carrosserie Pour 2013, parmi les changements apportés au Scion xB, notons la calandre redessinée, le diffuseur arrière qui lui confère une allure plus sportive et des accents d’éclairage à diodes électroluminescentes. Dans le tableau de bord, il y a certains irritants comme ces cadrans analogiques placés au centre de la planche de bord, l’emplacement des diverses commandes, de la ventilation et de certaines moulures. Même si le Scion xB affiche une forme très carrée, on ne peut pas dire que ça paraît à l’intérieur en termes de souplesse. Cependant, même si on s’attend à plus en termes d’espace, le xB est spacieux. Les sièges sont définitivement un élément à améliorer sur lequel Scion devra se pencher au cours des prochaines années. On ne pourra pas faire de longues distances avec le xB sans que nos lombaires s’en ressentent après coup. Le Scion xB offre beaucoup d’espace en hauteur, et il est possible d’adopter une bonne position de conduite grâce au volant réglable et télescopique. Conclusion Le Scion xB a une allure un peu ingrate, sauf pour ceux et celles, peu nombreux, qui le trouvent « cool » et qui l’achètent. Il semble plus spacieux qu’il ne l’est en réalité et il consomme plus de carburant que prévu. Il est construit sur la plateforme d’une compacte; alors, on ne peut s’attendre à plus. Richard Roch



Tags: Nissan, Scion, Toyota, Nissan Cube, Scion Xb, Scion Xb 2013

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier