Top 10 des meilleures habitudes de conduite pour réduire sa consommation de carburant

06 Juillet 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier
habitudes de conduites

La consommation de carburant annoncé par un constructeur automobile est généralement le résultat de plusieurs tests effectués dans des conditions précises et avec une conduite relativement normal, il est possible d’arriver à des chiffres très similaires. Si ce n’est pas votre cas et qu’au contraire, la consommation moyenne de votre véhicule est largement supérieure à celle présentée par le manufacturier, ça peut être dû à quelques facteurs. Parfois, il arrive que certains véhicules présentent des défauts de fabrication qui peuvent avoir un impact sur sa consommation moyenne, mais dans la majorité des cas, le problème se trouve derrière le volant.

Attention, je ne suis pas en train de dire que tout le monde conduise mal, mais je ne peux m’empêcher d’observer les gens qui conduisent lorsque je suis passager, car bon nombre de comportements humains sont responsables de la mauvaise consommation moyenne de leur véhicule. Bref, si vous faites partie de cette catégorie et que vous souhaitez réduire la consommation moyenne de votre véhicule en adoptant de bonnes habitudes de conduites, lisez la suite.

10 – Planifier son itinéraire

Lorsque vous effectuez un trajet auquel vous n’êtes pas habitué, la planification est votre meilleur allier pour réduire votre consommation de carburant. Je ne veux pas simplement parler de savoir où vous allez, mais de vous informer sur les travaux en cours et peut-être même de prévoir un arrêt de repos si votre trajet dépasse 3 heures de conduites. Avec cette bonne habitude vous aller réduire votre stress et votre fatigue du même coup, 2 facteurs qui peuvent considérablement influencer la consommation moyenne de votre véhicule par ce que vous êtes moins attentif et vous avez hâte d’arriver.

9 – Partir avant l’heure

En parlant d’avoir hâte d’arriver, on a tendance à se toujours se fixer une heure d’arrivée et une heure de départ lors d’un trajet, mais comme tout peut arriver, il est préférable de partir quelques minutes à l’avance. Ainsi, si vous êtes coincé dans un bouchon de circulation ou que vous passez à travers une zone de construction où la limite permise est moins élevée, vous aurez suffisamment de temps pour arriver à votre destination à l’heure prévue, ce qui vous évitera d’adopter de mauvaises habitudes pour rattraper le temps perdu.

8 – Respecter les limites de vitesse

Je ne dis pas ça simplement parce que je tiens à votre sécurité, mais c’est aussi le cas. En fait, comme vous le savez probablement, l’air est composé de particules qu’on ne voit pas forcément, ce qui veut dire qu’arrivées à une certaine vitesse, ces particules ont une force de résistance plus grande. Ainsi, votre véhicule doit utiliser plus d’énergie pour continuer à se propulser. Quelques km/h de plus ou de moins peuvent faire toute une différente. Néanmoins, si vous vous en tendez à ce qui est écrit sur les panneaux de circulation en termes de vitesse, il y a de fortes chances pour que votre consommation de carburant soit optimale.

7 – Utiliser les bons pneus

Au Canada, on roule avec 2 sortes de pneus, soit des pneus d’hiver et des pneus d’été. Dans un cas comme dans l’autre, si vous avez le mauvais ensemble dans la mauvaise saison, cela peut avoir un impact sur l’adhérence et les performances de votre véhicule, ce qui a un impact direct sur la consommation de carburant. De plus, j’ajoute des points bonis si vos pneus ne sont pas trop usés, car ces derniers peuvent exercer des forces inutiles sur la voiture, ce qui l’oblige à consommer plus d’énergie.

6 – Ne pas conduire avec l’envie d’uriner

Ça nous est tous déjà arrivé d’être un peu en retard et d’oublier d’aller à la toilette avant de partir pour une destination rapide. Souvent, on parle de moins de 30 minutes, mais le fait s’avoir envie d’uriner pendant la conduite est probablement l’une des pires sources de distraction qui soit. Croyez-moi, quand vous voyez jaune, tout ce qui compte c’est d’arriver le plus rapidement possible à destination, ce qui veut dire que les bonnes habitudes de conduites prennent elle aussi le bord. Tout ça vaut aussi pour le numéro 2 si vous voyez ce que je veux dire.

5 – Se donner un objectif

Ça peut vous sembler anodin, voire même enfantin, mais le fait de se donner un objectif ne peut que vous rendre encore plus performant dans vos habitudes de conduite. Voyez-vous, si le manufacturier annonce une consommation moyenne de en ville de 10.9L/100km pour votre véhicule, alors pourquoi ne pas essayer de faire mieux!

4 – De la musique douce

Il est prouvé que la musique rock ou métal a un impact négatif sur votre façon de conduire, car elle vous rend plus agressif. Certains vous direz que c’est le contraire, mais ça n’est pas le cas pour la majorité des gens. Ainsi, mieux vaut prioriser une liste de chansons calme et douce surtout si vous conduisez en ville, ce qui va vous permettre de réduire votre stresse et d’améliorer votre concentration du même coupé.

3 – Ne pas conduire avec les facultés affaiblies

Je crois que nous sommes tous d’accord pour dire qu’on ne doit jamais conduire avec les facultés affaiblies, mais il semble que bien trop de gens ne l’ont pas encore compris. Néanmoins, je vous parle ici de facultés affaiblies plus subtiles, donc par forcément de la drogue ou de l’alcool. Peut-être que vous ne le savez pas, mais la fatigue à elle seule représente un facteur de faculté affaiblie. Ainsi, s’il est tard ou que vous n’avez clairement pas assez dormi, évitez donc de prendre le volant.

2 – Relâcher la pédale dans les pentes descendantes

Vous savez, la nature fait bien les choses et la science est là pour nous aider. Bref, tout ça pour dire qu’il n’est pas nécessaire d’appuyer sur le champignon lorsque votre véhicule est à la descente, car c’est la gravité qui vous sert de mode de propulsion. Inutile d’écouter ce conseil si vous demeurez dans les Cantons de l’Est, mais dans la majorité des cas, les routes ne sont jamais totalement droites.

1 – Éviter les accélérations brusques

Ce conseil est peut-être le plus important de tous, car c’est ce dernier qui va avoir le plus grand impact sur votre consommation moyenne de carburant, surtout si vous conduisez plus régulièrement en ville.

Jean-Sébastien Poudrier



Auteur: Jean-Sébastien Poudrier