Toyota Tundra 2024 : compétant et élégant

Toyota Tundra 2024 : compétant et élégant

14 Juin 2024 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Toyota Tundra 2024

Toyota est l’un des constructeurs les plus réputés de la planète et ce n’est pas sans raison. Ses véhicules sont synonymes de fiabilité et de durabilité. Cela est aussi valable pour les camionnettes du constructeur japonais qui se sont aussi forgé une solide réputation. Pour la troisième génération du Tundra, Toyota a mis le paquet avec une allure dynamique et moderne, des technologies de pointe et une efficacité optimale.

 

Le Toyota Tundra de nouvelle génération vient à peine de débarquer sur le marché, mais il continue de bénéficier de nombreuses améliorations. Plusieurs nouvelles peintures ont été ajoutées à l’offre cette année. Plusieurs options individuelles ont été ajoutées comme des miroirs de remorquage pour la version SR5.

 

Gamme et prix

 

Le Tundra offre l’une des gammes les plus vastes et étendues de la marque Toyota et c’est ce qui lui permet d’être aussi compétitif. Son prix de départ s’élève à 54 401 pour la version à cabine double et roues motrices arrière, mais il ne s’agit pas d’une excellente référence puisque c’est un modèle que peu de gens achètent. Toutefois, il reste intéressant de savoir que le camion du constructeur japonais propose plusieurs longueurs de caisses ainsi que plusieurs grandeurs de cabines. Au total, il y a 38 configurations possibles, rien de moins. Dans son ultime configuration, le Toyota Tundra affiche un prix de départ de 93 641 $ avant option. Cela reste raisonnable lorsqu’on sait que certains de ses rivaux peuvent coûter jusqu’à près de 110 000 $.

 

Catégorie et compétition

 

Ce sont les constructeurs américains qui mènent le bal dans la catégorie des camionnettes pleine grandeur, mais cela n’empêche pas le Tundra de connaître beaucoup de succès, surtout depuis sa dernière refonte. Le camion du constructeur japonais n’offre pas des capacités aussi extrêmes que ses rivaux, mais il n’en reste pas moins capable d’effectuer la majorité des tâches qu’on peut accomplir avec une camionnette. Là où le Tundra se distingue de la compétition, c’Est au niveau de la valeur de revente. Ce dernier à tendance à connaître une moins grande dépréciation avec les années comme c’est généralement le cas pour la majorité des véhicules de marque Toyota.

 

Rivaux : Chevrolet Silverado 1500, Ford F-150, GMC Sierra 1500, RAM 1500

 

Design et technologies

 

Personnellement, je trouve que le Toyota Tundra 2024 de nouvelle génération est une réussite sur toute la ligne en matière de design. Le constructeur japonais a fait de l’excellent travail pour offrir une camionnette qui ressemble à un jouet grandeur nature qui reste assez élégant et moderne pour qu’on le prenne au sérieux. Bref, tout ça pour dire que la camionnette du constructeur américain créée de l’émotion dès le premier coup d’œil. Entre vous et moi, la version TRD est de loin la plus belle du lot.

 

Au niveau de l’habitacle, c’est le jour et la nuit entre l’ancien Tundra et le modèle actuel. On a toujours l’impression de se trouver dans un camion, ce qui est une bonne chose, mais le constructeur japonais a relevé la barre en matière de finition. On voit que les matériaux ont été triés sur le volet et que le design de la planche de bord a été soigneusement étudié.

 

Au niveau des technologies, tout ce qui a trait à la conduire sécurité fonctionne très bien. Le camion du constructeur japonais propose de nombreuses technologies d’aide à la conduite hors route, ce qui lui donne un avantage de taille face à la majorité de ses compétiteurs. Vous avez droit à un écran de 8 pouces de série pour le système multimédia du Tundra, mais l’écran de 14 pouces qu’on retrouve dans la majorité des versions est nettement plus intéressant. Le constructeur a aussi fait de gros efforts au niveau de la navigation et de la fluidité de son système qui sont plus intuitives que jamais.

 

Performances

 

Le Toyota Tundra 2024 propose trois options sur le plan mécanique à commencer par un moteur v6 de 3,5 litres qui est accompagné par deux turbocompresseurs. Cette combinaison affiche une puissance de 348 chevaux et 405 livres-pied de couple, ce qui est plutôt impressionnant lorsqu’on sait qu’il s’agit de la mécanique de base du camion japonais. On passe ensuite au second V6 turbocompressé de 3,5 litres qui, lui, proposent une puissance de 389 chevaux et 479 livres-pied de couple. Finalement, c’Est un autre V6 biturbo de 3,5 litres qu’on retrouve au sommet de la gamme du camion japonais. Toutefois, les choses sont légèrement différentes puisque l’hybridation s’ajoute à la formule, ce qui permet au Tundra d’afficher une puissance totale de 437 chevaux et 583 livres-pied de couple.

 

Peu importe la mécanique pour laquelle vous optez, vous aurez sensiblement droit à la même chose. D’abord, elles utilisent toutes la même boîte automatique à 10 rapports. Le rouage 4x4 est disponible de série sur la majorité des versions du Tundra à l’exception de l’édition SR qui propose le rouage 4x2, pour ce qui est de la consommation moyenne, cela varie entre 11,7 et 12,3 L/100 km selon la version choisie. Là où la différence est la plus significative entre les motorisations proposées par le Tundra, c’est au niveau de la capacité de remorquage. Par exemple, vous pouvez remorquer jusqu’à 8 300 livres avec le moteur de base. La version hybride affiche quant à elle une capacité de 11 175 livres. C’est donc la seconde motorisation qui offre la meilleure capacité avec 11 200 livres.

 

Les points faibles

 

Capacité re remorquage moins élevé que la compétition. Tous les moteurs sont un peu gourmands. Nouvelles motorisations, nouvelles technologies, on ne connait pas encore la fiabilité du modèle à long terme.

 

Les points forts

 

C’est un camion très confortable et agréable à conduire. Il ne manque pas de faire tourner les têtes sur son passage. Il y a de la puissance sous le capot. La finition intérieure est d’une grande qualité.

 

Élément signature

 

Le Toyota Tundra est la seule alternative aux grandes camionnettes américaines et heureusement qu’il est là. Il faut dire que sa popularité ne cesse d’augmenter depuis sa dernière refonte complète.

 

Le mot de la fin

 

On pense généralement aux Américains lorsque vient le temps d’acheter une camionnette et c’est normal puisque ces derniers se spécialisent dans le domaine. Toutefois, Toyota a réussi à offrir un camion pleine grandeur compétitif et surtout très intéressant. Certes, il fut une époque où seuls les adeptes de la marque pouvaient s’intéresser au Tundra. Toutefois, ce dernier s’est forgé une solide réputation et il n’est pas rare de voir quelques qui a possédé des camionnettes américaines toute sa vie se tourner vers le Tundra.

 

Jean-Sébastien Poudrier



Tags: Chevrolet, Ford, GMC, Gu?, RAM, Toyota, Chevrolet Silverado, GMC Sierra, Toyota Tundra, Toyota Tundra 2024

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Toyota