03 Mai 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier
Fiat 500 2020

Arrivée au Québec en 2011 avec la bonne intention de séduire les adeptes de sous-compactes européennes que nous sommes, la Fiat 500 est vite passée de petite voiture qui fait rêver à véritable cauchemar sur 4 roues. Les problèmes et les plaintes se multipliant à son sujet, la petite voiture italienne a tellement perdu en popularité dans les dernières années qu’elle ne figure pas dans la majorité des rapports statistiques. Histoire de vous illustrer la chose, seulement 39 Fiat 500 ont trouvé preneurs l’an dernier. Ça, c’est moins de Honda Civic qu’il se vend en une seule journée au Québec. Alors, pourquoi le constructeur italien continue-t-il d’offrir se produit sur notre marché? En fait, il faut savoir que, techniquement, la Fiat 500 2020 n’existe pas au Canada puisque le constructeur italien a simplement prolongé la production du modèle 2019.

Pour l’instant, l’annonce officielle du constructeur italien remonte à septembre 2019 et ce dernier indique clairement que la Fiat 500 ne sera plus offerte en Amérique du Nord, mais certaines rumeurs laissent croire que le fabricant pourrait revenir à la charge avec une nouvelle génération plus moderne et surtout mieux adaptée à notre climat, car c’est en partie ce qui a rendu la Fiat 500 aussi problématique. Bref, tout ça pour dire que si vous aimez la sous-compacte italienne, c’est peut-être votre dernière chance de vous en procurer une neuve. Si vous avez certaines craintes en ce qui concerne la fiabilité de la voiture, c’est tout à fait fondé, mais rassurez-vous puisque la voiture est tou de même accompagné d’une garantie complète de 3ans/60 000km, mais si j’étais à votre place, je n’hésiterais pas à opter pour une garantie prolongée et une très longue. Croyez-moi, c’est loin d’être une dépense en l’air dans ce cas précis.

Motorisations

La Fiat 500 propose 2 motorisations à commencer par un petit moteur turbocompressé de 4 cylindres de 1.4 litre qui affiche une puissance de 135 chevaux et 150 livres-pied de couple. Ce petit moulin peut être jumelé à une boîte automatique à 6 rapports ou une boîte manuelle à 5 rapports au choix. Toutefois, la boîte manuelle est celle qui offre la meilleure consommation avec une moyenne de 8.5/100km en ville et 7.1/100km sur autoroute, ce qui reste tout de même élevé pour une aussi petite voiture. On retrouve cette première mécanique dans la majorité des versions de la Fiat 500 à l’exception des versions Abarth qu’on reconnait à leur logos de scorpion. Ces dernières ont droit au même moteur turbocompressé de 4 cylindres de 1.4 litre. La puissance a toutefois été gonflée à 160 chevaux et 170 livres-pied de couple. Je sais, a priori, 160 chevaux ça ne sonne pas très impressionnant pour une voiture sportive, mais j’en profite pour vous rappeler que la Fiat 500 ne pèse que 1130 kg, ce qui en fait donc une voiture très légère et très agile. Toutefois, ne vous attendez pas à un 0-100 en 5 secondes ou moins puisqu’il faut 8.0 secondes à la version Abarth pour réaliser cette performance.

Équipements et technologies

Si vous voulez mon avis, l’un des éléments qui ont fait en sorte que la Fiat 500 perd en popularité avec les années, c’est la hausse de son prix. Le modèle 2019/2020 débute à partir de 22 495$ et c’est loin d’être la version la plus intéressante du lot. Toutefois, si tout ce que vous aimez c’est le modèle de manière générale, je vous suggère de vous diriger vers l’Édition Urbana qui propose des accessoires exclusifs, et ce, pour seulement 500$ de plus que le modèle de base. Vient ensuite la version Lounge à partir de 25 995$. Pour la version Cabriolet d’entrée de gamme, il faut compter 26 495$ et 29 995$ pour le modèle Lounge Cabriolet. Finalement, il y a la version Abarth à partir de 28 495$ pour la version à hayon et 32 495$ pour la version Cabriolet. Regardez simplement quel genre de voiture vous pouvez vous procurer autour de 32 000$ et vous allez comprendre pour quelles raisons la Fiat 500 est aussi peu populaire.

Design

Ce qui est dommage avec l’histoire de la Fiat 500 en Amérique du Nord, c’est qu’elle avait pourtant le profil de la réussite. C’est une très jolie voiture et ça, tout le monde peut l’admettre. Disons simplement qu’elle a de la personnalité et le meilleur dans tout ça, c’est qu’elle s’inspire largement du modèle d’époque sur le plan esthétique. C’est une véritable icône de l’automobile et ceux qui l’aiment la vénèrent passionnément. D’ailleurs, si la Fiat 500 de nouvelle génération n’a pas été particulièrement populaire en Amérique du Nord, elle a fait tout un tabac en Europe. Si vous êtes allez sur le vieux continent dans les 10 dernières années, vous avez certainement pu en croiser partout sur votre passage.

D’un point de vue général, l’habitacle de la Fiat 500 est d’une grande simplicité, mais tout comme l’extérieur de la voiture, il a son caractère et c’est ce qui en fait une voiture aussi appréciable. Je crois qu’on ne s’ennuie jamais vraiment au volant d’une Fiat 500 parce que cette voiture sort justement de l’ordinaire. Inutile de vous dire que les places arrière sont particulièrement restreintes, mais la majorité des Italiens vous diront que c’est en fait très spacieux, car ces derniers ont été conçus sur la banquette arrière d’une vieille Fiat 500.

Les points faibles

Je crois que le modèle tout entier ou presque est un point faible pour la marque, du moins en Amérique du Nord.

Les points forts

Bien qu’elle ait de nombreux défauts, il y a tout de même quelques éléments intéressants dans la Fiat 500, dont son design et sa conduite dynamique. C’est une petite voiture qui ne manque pas de faire tourner les têtes sur son passage.

Élément signature

Malgré ses nombreux problèmes, la Fiat 500 est restée sur le marché pendant près de 10 ans au Canada, ce qu’elle doit très certainement à son concept. C’est une voiture pour passionner tout simplement.

Résumé

Si la Fiat 500 va quitter le marché nord-américain dans les prochains mois, la marque, elle, va continuer d’exister sur notre marché. Le modèle 124 Spider gagne en popularité chaque année et je ne serais pas surpris que Fiat se concentre sur ce genre de véhicule à l’avenir, car le chapitre de la 500 a clairement montré que ce n’est pas une voiture faite pour l’Amérique du Nord.

Jean-Sébastien Poudrier


Tags: Fiat, Honda, Fiat 500, Honda Civic, Fiat 500 2020
Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Fiat