10 questions à se poser avant d’acheter une voiture d’occasion

05 Décembre 2012 PAR Jean-Sébastien Poudrier

 Que vous soyez un consommateur averti ou un acheteur pressé, voici 10 conseils qui pourront vous éviter bien des maux de tête et vous permettre d’acheter une voiture d’occasion sans vous faire passer un citron. 

 

1 — Éviter les coups de foudre

 

Lorsqu’on trouve une voiture qui nous plait, nous avons tendance à laisser ses défauts de côté et ne voir que le positif. Même si vous n’êtes pas un expert, après une première inspection visuelle, vous devriez être en mesure d’identifier tache de rouille, carrosserie bosseler et peinture écailler, s’il y lieu bien sûr. Surtout, n’ayez pas peur de poser des questions. 

 

2 — Libre de créance

 

Vous n’avez rien à craindre d’un concessionnaire à ce niveau, mais si vous faites affaires avec un particulier, assurez-vous que ce dernier a payé toutes ses dettes relatives à la voiture, sans quoi elles vous seront transférées à l’achat. 

 

3 — Exiger une certaine documentation

 

Preuve d’achat, facture d’entretiens et réparations effectuées vous éviteront bien de mauvaises surprises. 

 

4 — Honnête, mais...

 

Un vendeur peut se dire honnête ou même ignorer que sa voiture a certains problèmes. Une inspection mécanique est donc toujours nécessaire, surtout si vous faites affaire avec un inconnu. Si vous achetez un véhicule d’occasion par l’entremise d’un concessionnaire, je vous conseille fortement d’aller voir un autre mécanicien pour un deuxième avis. 

 

5 — Vérifier l’état des pneus

 

Cette opération ne prend que quelques secondes et peut vous permettre d’épargner gros, car des pneus neuf ça coute cher. Cela vous permet de négocier le prix d’achat de la voiture. Pensez également à demander si des pneus d’hivers sont inclus dans la transaction, car il s’agit d’une dépense supplémentaire si ce n’est pas le cas. 

 

4 — Des coûts d’entretiens raisonnables?

 

Certaines voitures coûtent plus chères à entretenir que d’autres, c’est un fait. Néanmoins, pensez à vous renseigner sur les problèmes qu’on généralement les voitures du même modèle que celle que vous convoitez. 

 

3 — Une prime d’assurance élevée?

 

Ce n’est pas parce qu’une voiture est usagée que sa prime d’assurance est moins élevée. Certaines caractéristiques telles que la version et l’année de production ont un impact majeur sur cette dernière. Par exemple, la Honda Civic SIR figure parmi les voitures les plus volées au Québec. Elle affiche donc une prime très élevée, et ce, peu importe l’âge et l’expérience du conducteur.

 

2 — La valeur de revente

 

Il est important de savoir combien de temps vous souhaitez conserver votre véhicule, car certains modèles perdent plus rapidement leur valeur que d’autres, surtout dans le marché des véhicules d’occasions.

 

1 — Protegez-vous

 

Une signature puis le tour est joué. Rédiger un « contrat » d’achat ne nécessite que quelques minutes et cela vous permet de conserver une preuve de la vente et de l’état du véhicule à ce moment. CAA Québec vous propose même un exemple de contrat sur son site internet.  

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER