3 Dodge Viper et une Dodge Dart neuves livrées dans le Q1 2021

11 Avril 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

En tant que journaliste automobile, je surveille de près les ventes automobiles en Amérique du Nord pour savoir quels sont les modèles qui ont mieux réussi que les autres. Ça permet aussi de savoir comment la crise de la Covid-19 affecte les ventes automobiles par rapport aux années précédentes. Il a des dizaines de statistiques différentes qu’on peut sortir de la lecture seule de ces chiffres, mais il arrive parfois qu’on se retrouve avec de drôle de surprise entre les mains comme c’est le cas aujourd’hui.

Lors du premier quart de l’année 2021, Dodge a déclaré la vente de 3 Viper et une Dart, ce qui est surprenant puisqu’il s’agit de modèles neufs et la Viper n’est plus en production depuis 2017 alors qu’on parle de 2016 pour la Dart. Le plus étonnant dans tout ça, c’est qu’aucune Viper neuve n’a été vendue l’an dernier et pour cette raison on croyait qu’il n’y en avait plus aucune de disponible nulle part, mais il faut croire que nous avions tord et c’est ce qui nous amène à nous poser la question à savoir s’il y en a peut-être d’autres ailleurs. Pour la Dart, Dodge avait déclaré 3 ventes l’an dernier à pareille date.

Une situation favorable pour les modèles invendus.

Règle générale, lorsqu’un véhicule qui n’est pas déjà vendu arrive en concession, ce dernier trouve preneur dans les semaines ou les mois qui suivent. Néanmoins, il n’est pas rare que certains modèles restent en concession pendant plus de 1 an. Au cas où vous vous poseriez la question, ces derniers sont toujours considérés comme neuf et leur garantie est honorée à partir du moment où ils sont livrés. Toutefois, faites bien attention, car dans certains cas, les concessionnaires peuvent avoir déclaré la voiture vendue pour atteindre leur objectif, ce qui fait en sorte que la garantie commence à ce moment. La majorité des concessionnaires offrent des compensations financières pour ce type de transaction, ce qui est à votre avantage si vous en êtes conscient.

Dans de rares cas, il arrive que certains véhicules passent plusieurs années dans l’inventaire d’un concessionnaire. Pour une raison ou pour une autre, personne ne veut les acheteurs. Parfois, ce sont les représentants qui expliquent mal la situation où le modèle en soit à des caractéristiques un peu trop uniques en leur genre. Par exemple, je peux vous parler d’un véhicule que j’ai personnellement vu trainer dans un concessionnaire pendant plus de 3 ans, car ce dernier avait le groupe d’option le moins populaire, un rouage à traction et une couleur peu attrayante. Bref, tout ça pour dire qu’il aura fallu plus de 3 ans et un rabais de près de 20 000$ sur le prix d’achat suggéré par le fabricant pour que cette dernière trouve finalement preneur et il s’agissait d’un modèle d’environ 44 000$.

Un engouement récent

Ce qui est ironique avec la Dodge Viper, c’est que cette dernière a été fortement boudée par la communauté automobile durant ses années de production. Plusieurs reprochaient à Dodge d’avoir limité les performances de sa sportive. La rumeur veut d’ailleurs que ce soit en raison d’une pression de la part de Ferrari que le constructeur américain ait agi ainsi pour ne pas faire d’ombre à sa super GT de l’époque. Dans les faits, une sportive de plus de 640 chevaux autour de 100 000$ ça peut sembler intéressant, mais il ne faut pas oublier que la Dodge Viper était seulement offerte avec une boîte manuelle et qu’elle était mue par un gargantuesque moteur V10 de 8.4 litres. C’est donc un véhicule qui coûte particulièrement cher au niveau des plaques et je ne vous parle même pas de sa consommation moyenne. De plus, comme c’est un véhicule qui a été très accidenté dans l’histoire de l’automobile les primes d’assurances qui y sont associées sont généralement très élevées. Toutefois, depuis le début de la crise de la Covid-19 et particulièrement cette année, les voitures sportives ont beaucoup augmenté en valeur et la Dodge Viper est soudainement devenue une voiture très recherchée. Il n’est pas rare de voir des modèles se vendre plus de 200 000$ sur le marché des véhicules d’occasion et si vous optez pour une version plus intense comme la ACR, vous pouvez vous attendre à payer jusque dans les 350 000$. On parle de voiture d’occasion ici alors j’ai peine à imaginer combien les acheteurs de ces 3 Viper neuves ont dû débourser pour se les procurer.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

Nos autres inventaires de Dodge