712 $ est maintenant le paiement mensuel moyen pour un véhicule neuf

21 Juin 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Je ne suis pas un expert en économie, mais s’il y a une chose que je peux vous dire avec certitude, c’est que le coût de la vie a considérablement augmenté dans les dernières années et c’est aussi vrai du côté du marché de l’automobile. Le prix des véhicules d’occasions a littéralement explosé et la situation est si intense qu’on en a presque oublié de regarder ce qui se passe du côté des véhicules neufs qui, eux aussi, ont connu des augmentations considérables dans leur prix de détail suggéré par le fabricant. Sans parler des concessionnaires qui les vendent encore plus cher même si c’est une pratique proscrite. Finalement, il ne faut pas oublier de parler des taux d’intérêt, car même si certaines personnes payent leur véhicule en argent comptant, la majorité des acheteurs doivent passer par le processus de financement.

 

La firme Cox Automotive vient tout juste de sortir une étude sur le sujet du financement automobile et plus particulièrement sur le paiement mensuel moyen pour un acheteur qui frise les 712 $. D’ailleurs, c’est de dollars américains dont on parle ici ce qui veut dire que le chiffre tourne plutôt autour de 920 $ canadien avec le taux de change actuel. Il n’y a pas si longtemps, je vous aurais dit que c’est pratiquement le prix d’une hypothèque, mais il s’avère que l’immobilier aussi vit sa crise.

 

712 $

 

Il y a plusieurs facteurs à prendre en considération dans ce calcul, à commencer par le terme sur lequel on effectue le financement. Pour arriver à un chiffre aussi élevé, le terme le plus populaire et celui utilisé dans le calcul de Cox Automotive est de 72 mois ou 6 ans. Inutile de vous dire que c’est un sommet et un record pour l’industrie de l’automobile.

 

Bien que Cox Automotive n’y fasse aucune mention, permettez-moi de croire que la faible disponibilité des véhicules neufs est un facteur important dans cette situation. Depuis 1 an, la négociation ne tourne quasiment plus autour du prix du véhicule et cela peut avoir un impact considérable sur le prix final d’un modèle neuf.

 

Je sais 920 $ (712 $ US) ça parait énorme, mais c’est malheureusement une réalité qu’il faut composer si vous voulez une camionnette. À titre d’exemple, un Ford F-150 XLT 4x4 avec un équipement décent coûte plus de 70 000 $ aujourd’hui. Pour une version Lariat, on parle de 75 000 $ à 80 000 $ avec un peu d’options. Bref, si on applique la règle des 72 mois, on se retrouve avec des paiements qui varient entre 1 150 $ et 1 400 $ par mois. C’est sensiblement la même chose du côté des autres grandes camionnettes américaines et comme ces dernières représentent la majorité des ventes de véhicules neufs en Amérique du Nord, on comprend vite comment elles peuvent influencer la moyenne.

 

Enfin, tout ça pour dire que si vous êtes à la recherche d’un véhicule plus abordable, c’est encore possible de se procurer un véhicule neuf pour moins de 500 $ canadiens par mois. Il faut simplement regarder pour des modèles moyens dispendieux ou pour un terme plus long, ce que je ne recommande pas forcément. Toutefois, toutes les situations sont différentes et c’est pourquoi ces termes de 84 ou même 96 mois existent.

Avec le paiement mensuel moyen qui ne cesse de grimper, le prix des assurances et le prix du carburant, on peut pratiquement se demander si l’automobile n’est pas devenue un bien de luxe même dans sa forme la plus rudimentaire. Bref, il ne reste plus qu’à espérer que cette folie s’estompe un peu.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER