Alfa Roméo a livré sa première 4C

   25 Janvier 2014 PAR Jean-Sébastien Poudrier

L’une des voitures les plus attendues sur le marché à l’heure actuelle est certainement la nouvelle sportive du constructeur italien Alfa Roméo, la 4C. Eh bien, Alfa Roméo vient tout juste de livrer ses premières 4C à 5 chanceux européens. Ça fait des mois qu’on parle de cette superbe voiture abordable. En revanche, elle ne sera pas disponible au Québec de si tôt, à moins d’aller directement la chercher en Europe.

L’Alfa Roméo 4C rassemble plusieurs éléments qui en font une voiture unique en son genre. Autant sur le plan esthétique que sur le plan mécanique, elle se distingue de la compétition. Elle tire son inspiration de plusieurs modèles déjà existants dans la marque, mais la 4C est aussi bien distincte de ses sœurs.  

Une gueule de star

La première chose qui nous frappe de la nouvelle Alfa Roméo 4C, c’est bien évidemment son style à la fois épuré et fougueux. La voiture dégage la même chose qu’une Ferrari sur le plan esthétique. D’abord, il y a la partie avant. Ce superbe parechoc littéralement inimitable, ce capot pointu et ses jolis phares qui semblent tout droit sorti d’un vaisseau spatial, la 4C est vraiment quelque chose à voir. Ensuite, il y a les jantes dynamiques et l’entrée d’air arrière. Même la manière dont les miroirs sont accrochés à la voiture a été pensée et repensée pour offrir l’expérience visuelle la plus complète. L’arrière de la voiture est l’exemple même de ce qu’accomplir la simplicité lorsqu’elle est utilisée avec finesse et élégance.

L’intérieur de l’Alfa Roméo 4C reprend le style extérieur. On y retrouve à la fois des éléments simples et complexes. La technologie n’est pas trop encombrante et la position de conduite est plutôt confortable. En revanche, la 4C est une petite voiture et ça ce sent à l’intérieur. Claustrophobe s’abstenir!

Le meilleur d’elle-même

Plutôt que d’opter pour un immense V8 ou même un V6, Alfa Roméo a équipé sa 4C d’un petit moteur turbocompressé de 4 cylindres de 1.7 litre. Ce dernier développe tout de même 240 chevaux, ce qui est énorme quand on sait que la voiture ne pèse que 895 kg. Bref, l’Alfa Roméo 4C est capable de boucler le 0-100 en seulement 4.5 secondes et elle peut atteindre une vitesse de pointe de 258 km/h. Alfa Roméo prétend même que sa nouvelle petite sportive arrive à conserver une consommation moyenne sous la barre des 10L/100km.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER