Alfa Romeo : une couleur en l’honneur de Montréal

   20 Mai 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Si le bleu est la couleur du Québec, la ville de Montréal, elle, semble porter le vert dans son cœur. Du moins, c’est ce que pense le constructeur automobile italien Alfa Romeo puisque cc dernier vient tout juste d’ajouter la teinte Montreal Green à sa palette. Cette addition fait partie d’une nouvelle thématique de couleurs chez le constructeur italien qui se traduit par les couleurs Competizione, Metal, Solid et Classic. C’est d’ailleurs dans cette dernière catégorie que s’inscrit le « vert Montréal » avec d’autres couleurs légendaires comme Rouge 6C Villa d’Este et ocre GT Junior. On peut dire que le constructeur italien ne manque pas d’inspiration à ce niveau.

Si la couleur est bien nouvelle, elle, l’appellation du vert Montréal n’est pas sortie de nulle part dans son cas puisqu’il s’agit d’un hommage au modèle du même nom qui fête cette année son 50e anniversaire. D’ailleurs, la teinte vert Montréal ne sera disponible que sur les versions Quadrifoglio du Stelvio et de la Giulia. On reconnait ses modèles à leur logo très caractéristique d’un trèfle à l’intérieur d’un triangle blanc. Inutile de vous dire que ce sont les versions les plus dispendieuses de leur gamme respective, mais les performances qui les accompagnent sont tout simplement à couper le souffle.

Autant dans la Giulia que dans le Stelvio Quadrifolgio, vous avez droit à un moteur turbocompressé de 6 cylindres de 2.9 litres qui affiche une puissance hallucinante de 505 chevaux et 443 livres-pied de couple. Dans le cas du Stelvio, on parle d’un 0-100 en moins de 3.8 secondes et pour la Giulia, 3.4 secondes, ce qui est aussi rapide que bien des voitures exotiques. Bref, ce sont des véhicules qu’il n’y a pas lieu de négliger si vous êtes à la recherche d’un modèle versatile et surtout très sportif qui comblera tous vos besoins.

Le vert Montréal sera disponible pour le modèle 2021 dont le prix de détail n’a pas encore été révélé et il y a fort à parier qu’un léger supplément sera de mise pour certaines séries de couleurs comme on peut le voir chez Porsche ou Lamborghini. Quoi qu’il en soit, ce qui compte au final, c’est que le constructeur italien se donne encore la peine de réfléchir à ce qui pourrait bien faire plaisir à ses adeptes alors que ce dernier pourrait simplement s’appuyer sur son histoire et sa notoriété.

Un peu d’histoire

Alfa Romeo a été fondée en 1910, ce qui en fait l’un des constructeurs automobiles les plus anciens encore en fonction aujourd’hui. L’entreprise tire son nom d’abord de son confadeur, Nicola Romeo, mais aussi de l’Accronyme A.L.F.A qui signifie en fait Anonima Lombarda Fabbrica Automobili ou le constructeur automobile anonyme de Lombarde si vous préféré. Le logo de la marque qui comprend un serpent a été inspiré de la ville d’origine d’Alfa Romeo, soit Milan.

Aujourd’hui, Alfa Romeo est reconnue comme une division luxueuse du groupe automobile FCA qui comprend notamment Fiat et Chrysler. Néanmoins, l’héritage de la marque en matière de course automobile est largement sous-estimé et souvent caché par Ferrari qui veut demeurer la marque la plus brillante du groupe, et ce, même si elle opère de manière indépendante.

Les voitures Alfa Romeo se distinguent des autres de par leur style fluide et très audacieux. Le constructeur italien mise avant tout sur le plaisir de conduire et c’est quelque chose qu’on ressent assez bien derrière le volant d’une Alfa Romeo d’ailleurs. Le constructeur italien produit à mon avis certains des plus beaux véhicules du monde à l’heure actuelle dans leur catégorie respective. Ajoutez la superbe robe vert Montréal à l’équation et vous obtiendrez une combinaison unique qui fera tourner toutes les têtes sur son passage.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER