Aston Martin DBX : un V8 de 542 chevaux

   09 Octobre 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Aston Martin est sur le point de lancer officiellement le premier VUS de son existence et ce dernier promet d’être plus raffiné, plus élégant et plus performant qu’on ne puisse se l’imaginer. D’ailleurs, tout porte à croire que le VUS du constructeur britannique sera animé par un V8 biturbo d’une puissance de 542 chevaux pour être exact. Néanmoins, le plus impressionnant dans tout ça, c’est que le constructeur prétend que son VUS offrira la même tenue de route que la majorité de ses voitures. C’est à croire que les VUS sont littéralement en train de prendre la place des voitures sur le marché. Néanmoins, avant que je puisse affirmer la même chose, il va falloir que je passe derrière le volant du DBX pour en avoir le cœur net.

 

La raison pour laquelle nous vous parlons avant tout de la motorisation de l’Aston Martin DBX, c’est parce qu’il s’agit de l’un des éléments les plus importants selon le constructeur britannique. Il est certain que le style, la qualité de fabrication et les technologies comptent aussi pour beaucoup, mais ce qui va ultimement intéresser les acheteurs dans un VUS Aston Martin, c’est ce qui se cache sous le capot. Dans le cas du DBX, on parle d’un V8 biturbo de 4.0 litres d’une puissance métrique de 550 chevaux, ce qui nous amène à nos fameux 542 chevaux ou si vous êtes plus familier avec cette terminologie, on parle de 404 kilowatts. Pour ce qui est du couple moteur, ce petit moulin en offre 516 livres-pied ou 700 NM.

 

Pour l’instant, il n’est question que d’un moteur V8, mais le constructeur britannique n’exclut pas la possibilité d’ajouter un V12 sous le capot de son VUS dans les années à venir. Cette motorisation serait assurément combinée avec une version de grand luxe, car dans les faits, le V8 est nettement plus nerveux.

 

Sans nous donner de précisions sur le sujet, Aston Martin nous a fait savoir que son VUS aurait droit à de très gros freins et des jantes ultralégères. Sans parler de sa suspension qui sera avant tout calibrée pour la performance. Tout porte à croire que le constructeur britannique a l’intention de faire du DBX le VUS de luxe le plus rapide sur le marché. D’ailleurs, dans plusieurs conversations au sujet du DBX avec Aston Martin, il a été question du célèbre circuit du Nurburgring. Ne soyez pas surpris si le DBX bas déjà des records sur ce circuit avant même son arrivée officielle sur le marché.

 

Nous sommes impatients !

 

Le constructeur britannique n’a pas encore confirmé de date pour le lancement officiel du DBX, mais on s’attend à ce que ce dernier soit dévoilé dans l’un des grands salons de l’automobile à venir dans les prochains mois.

 

Le concept original de l’Aston Martin DBX a été présenté au Salon de l’automobile de Genève en 2016, un nom qu’il faudra certainement retenir dans les prochains mois. Néanmoins, le VUS du constructeur britannique est l’exemple parfait qui démontre que le produit fini n’est pas toujours proche du concept original. En fait, dans le cas de l’Aston Martin DBX 2021, je vous dirais même que le VUS qui sera disponible bientôt sur le marché ne ressemblera en rien au concept qui nous a été présenté il y a 3 ans. Il faut comprendre que la signature esthétique de la marque a beaucoup évolué depuis l’époque, mais la plus grande influence du style du DBX, ce sont les actuels champions dans le segment des VUS de grand luxe sportif. Vous aurez compris que je parle ici du Porsche Cayenne. Bien que le DBX n’ait pas encore été dévoilé, les photos-espionnes du véhicule nous en montre assez pour voir que le constructeur britannique a opté pour une forme très dynamique et fluide comme celle du Cayenne. Bien entendu, le DBX aura droit à des éléments typiquement Aston Martin, mais ne soyez pas surpris si certaines personnes ont tendance à le confondre avec son cousin germain.

 

Maintenant, la dernière chose qu’il nous reste à savoir au sujet de l’Aston Martin DBX, c’est la fourchette de prix dans laquelle ce dernier évoluera. S’il est trop abordable, les acheteurs n’oseront pas opter pour ce dernier par peur qu’il y ait un manque de qualité à certains endroits. Il ne doit pas être trop dispendieux non plus. En fait, si sa fourchette de prix se situe quelque part entre 100 000$ et 150 000$, le DBX aura du succès.

 

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER