Aston Martin Valkyrie 2019

   11 Novembre 2018 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Dans un monde où les supercars sont omniprésente et désormais bien connues du public, les constructeurs automobiles doivent maintenant se tourner vers le créneau des hypercar pour véritablement attirer l’attention. D’ailleurs, des marques comme Koenigsegg et Pagani qui étaient pratiquement inconnues aux yeux du monde il y a quelques années seulement figurent désormais parmi les plus prestigieuses du globe. 

Néanmoins, ces marques sont nées en concevant des hypercars, alors là où ça devient véritablement intéressant, c’est lorsqu’on constructeur comme Aston Martin repousse ses limites pour concevoir une voiture plus que performante. Et c’est ce qui nous amène à la Valkyrie. 

D’abord, je dois dire que c’est un excellent choix de nom pour une hyperbare, car même sans la voir on se dit que ça soit être palpitant de conduire une voiture dont l’appellation s’inspire de guerrière.

Avant de parler de son design, parlons de ses performances puisqu’une hypercar digne de ce nom se doit d’offrir des performances spectaculaires. Heureusement pour Aston Martin, c’est le cas de la Valkyrie. Cette dernière est propulsée par un gargantuesque moteur V12 de 6.5 litres, lequel est accompagné d’un moteur électrique, ce qu’il faut qu’au final, sa puissance s’élève à plus de 1100 chevaux, ce qui représente aussi son poids en kilogramme. Ce n’est pas tout puisque l’hypercar du constructeur britannique profite d’une boîte séquentielle à 7 rapports qui envoie la puissance aux roues arrière. Au final, l’Aston Martin Valkyrie est capable de boucler le 0-100 en moins de 3.0 secondes en plus d’atteindre une vitesse de pointe de plus de 350km/h.

Son design n’a tout simplement rien à voir avec ce à quoi nous a habitués le constructeur britannique, car au lieu d’un bolide de grand tourisme classique, on a droit à la forme évoluée d’une Formule 1 qui se serait réincarnée en voiture de route. Elle affiche une allure racée et unique en son genre. Enfin, j’espère que je ne vous ai pas trop donné envie d’acheter cette voiture, car malgré son prix de plus de 3.5 millions de dollars, toutes les unités qui seront produites sont déjà toutes vendues.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Aston Martin V8 Vantage
2015

105000 $
11000 Km

Aston Martin DBS
2014

6584 $
65491 Km

Aston Martin DB9
2011

92788 $
37094 Km

Aston Martin DB9
2011

92788 $
37094 Km