Audi : un Hypercar dans les plans

03 Septembre 2017 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Vous savez, lorsqu'on fait partie d'un aussi gros groupe que celui de Volkswagen qui comprend notamment des marques comme Lamborghini, Porsche et Bugatti, il faut faire attention à ce que les véhicules d'une gamme n'empiètent pas sur le territoire des autres gammes. Néanmoins, le groupe Volkswagen a prouvé que deux voitures sportives provenant de la même plate-forme peuvent être très différentes en caractère comme c'est le cas de la Lamborghini Gallardo et la Audi R8. C'est ce qui a poussé la direction d'Audi a vouloir se lancer dans la création d'un Hypercar, une catégorie de voiture qui n'existe que depuis quelques années.

Lorsqu'on parle d'Hypercar, ce sont des jouets qui s'adresse aux milliardaires de se monde. Ce sont des voitures qui sont si exclusives et dispendieuses que même si vous gagner à la loterie demain, les chances que vous puissiez vous en procurer un son assez faible. On compte dans cette catégorie toutes les Pagani, Koenigsegg et Bugatti de se monde. Certaines marquent comme Lamborghini, Ferrari, Porsche et Mclaren proposent également certains Hypercar. Ce sont des voitures qui poussent les limites de la performance à leurs degrés les plus extrêmes. Ce sont des voitures qui n'auraient tout simplement pas pu exister avant aujourd'hui parce que les technologies ne le permettaient pas.

Audi et son Hypercar

Audi propose déjà une Supercar, la R8, dotée d'un V10 de 600 cheval monté à l'arrière. Cette version plus luxueuse et raffinée de la Lamborghini Gallardo figure parmi les voitures les plus populaires de son segment. S'est d'ailleurs ce qui a amené la haute direction de l'entreprise allemande à lancer un projet de développement d'une Hypercar. L'information nous vient de Stephen Winkelmann, l'ancien patron de Lamborghini qui vogue désormais sous la tutelle d'Audi. On lui doit notamment des voitures comme la Centenario et la Veneno. Stephen a récemment confié aux médias son désir de produire une Hypercar sous la Bavière Audi.

Selon Stephen, la demande de plus en plus croissante d'Hypercar est ce qui va permettre à Audi de s'installer dans le segment. Par exemple, il aurait fallu plus de 10 ans pour écouler les 450 exemplaires de la Bugatti Veyron. Le constructeur français prévoit vendre la même quantité de Chrion (la remplaçante de la Veyron) en deux fois moins de temps. Ainsi, le marché des Hypercar s'ouvre à Audi. On ne sait pas encore à quoi ne pourrait ressembler une Hypercar sous la bannière Audi ni même quelles motorisations ne se retrouveront sous le capot de cette dernière. En revanche, avec Stephen Winckelmann aux commandes, l'Hypercar d'Audi promet d'être très intéressante.

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER